Brad Sundberg a de nouveau communiqué sur Facebook à propos du séminaire qui doit avoir lieu ce week-end à Paris. En voici pour vous la traduction.


Crédit photo @ SAE Institute

Entre le podcast pour le film « The Hustle », des tas de choses à modifier et à ajouter pour le séminaire, l’impression de nouvelles affiches, de feuilles plastifiées et de décorations, et bien sûr, les préparatifs de notre voyage à Paris cette semaine, j’ai le plaisir de vous annoncer que « In The Studio With MJ » reste plus que jamais combatif !

Hier soir, j’ai encore modifié des choses pour l’une de mes nouvelles sections, consacrée à « Heal The World ».

Certains d’entre vous savent que ça n’a jamais été une de mes chansons préférées mais il me semble que 2019 est le bon moment pour l’intégrer au séminaire.

Si vous avez déjà assisté à un ou plusieurs de mes événements, vous savez également que j’évite intentionnellement la politique et les polémiques, mais que j’essaie au contraire de créer un « Studio Cocon ». Je compte bien continuer ainsi en 2019, même si certains de mes posts ont traité de ces sujets. Le « Studio  With MJ » a toujours été et continuera d’être axé sur la musique.

Beaucoup d’entre vous ont demandé des infos au sujet de la billetterie pour les événements à venir à Milan, Zurich, Los Angeles, Detroit etc… Je ne vais pas vous mentir : le documentaire m’a quelque peu ralenti et j’ai attendu pour mettre les billets en vente.

Cependant, ces derniers jours, les messages et commentaires que j’ai reçus de la part de bon nombre d’entre vous m’ont rappelé à quel point les fans de MJ sont fidèles et déterminés, et je veux que chacun en soit remercié. Cela doit être une de vos façons de rester combatifs.

Merci, sincèrement, merci.

Les séminaires et les événements ont été et continueront d’être un lieu où les gens peuvent apprendre qui était Michael et comment il créait sa musique. Je continuerai de lever le voile et de partager ce que j’ai vécu en studio.

Je veux offrir aux participants qui sont fatigués d’être submergés par la calomnie et les ragots sordides un lieu où ils pourront avant tout apprendre comment se déroulaient les sessions, comment l’équipe et Michael travaillaient en studio.

Je veux remplacer le vacarme par de la musique, au moins pour un petit moment.

J’ai déjà raconté cette anecdote de nombreuses fois mais mon participant favori reste un jeune gars à Toronto qui a assisté à l’un de mes événements il y a quelques années.

Il ne voulait pas être là mais sa petite amie l’avait traîné (je crois que c’était son cadeau anniversaire). Je lui ai serré la main et je lui ai demandé de se détendre et de me laisser un peu de temps. En rigolant, je lui ai assuré qu’il n’y aurait pas de bougies ou de cercles de fans se tenant par la main.

A la fin de l’après-midi, il m’a remercié à de multiples reprises pour cette journée extraordinaire ! Je pense qu’il avait besoin que le vacarme soit remplacé par la musique.

C’est pour ça que je fais mes bagages et que je monte ces événements : pour des gars comme lui, pour des gens comme vous.

C’est incroyablement gratifiant de rencontrer quelqu’un qui a un avis définitif sur Michael, et puis d’arriver à le faire entrer dans le studio et le voir se détendre, par l’intermédiaire de la musique.

La plupart d’entre nous sommes exténués par la politique, les infos, les réseaux sociaux, la calomnie, les mélodrames à n’en plus finir etc… Je veux que le « Studio » soit une échappatoire momentanée.

Je vais lancer la billetterie pour Milan, Zurich et Washington DC aujourd’hui même.

Je vais encore peaufiner le séminaire et faire tout mon possible pour que ce soit quelque chose de bien, ou plutôt pour que ce soit quelque chose auquel vous soyez fiers d’assister et d’amener vos ami(e)s.

Je vais continuer à me battre en dehors du « Studio », mais laisser les choses aller une fois que les portes se seront refermées, que les lumières seront tamisées et que la musique commencera.

J’espère vous voir : à Paris, à Milan, à Zurich, à Washington DC, à Detroit. Tout au long de l’année.

Nous avons vécu quelques semaines difficiles, mais la lumière est au bout du tunnel. Je ne sais pas pour vous, mais moi, je me sens plus que prêt à retourner « En Studio Avec MJ », ce weekend à Paris ! Je suis plus que prêt à remplacer le vacarme… par la musique.

Will You Be There ?

Nous vous rappelons que vous avez une réduction de 33% afin de pouvoir assister au séminaire de Brad Sunberg à Paris. Pour pouvoir en bénéficier, il vous suffit d’aller sur la page de réservation et entrer le code promotionnel (Promotional Code) suivant: MusicLover.

Liens utiles: inthestudiowithmj.com / facebook.com/inthestudiowithmj / SAE Institute.

Merci Laetitia.

Crédit photo @ SAE Institute

Le rendez-vous avec Brad Sundberg pour ces 22 et 23 mars prochain approche à grand pas. La bonne nouvelle du jour est que vous pouvez utiliser un code promo afin de pouvoir bénéficier de 33% de réduction sur les quatre premières formules et ce, si vous n’avez pas encore acheté vos tickets.

Pour se faire, il vous suffit d’aller sur la page de réservation et entrer le code promotionnel (Promotional Code) suivant: MusicLover.

Liens utiles: inthestudiowithmj.com / facebook.com/inthestudiowithmj / SAE Institute.

Brad Sundberg, qui a travaillé longtemps pour Michael Jackson, a posté hier un message sur sa page Facebook personnelle. S’il n’écrit pas souvent des choses à propos de Michael Jackson sur cette page, il a tenu à faire part de ses réflexions sur le documentaire Leaving Neverland, au moment ou les médias et Oprah Winfrey lancent leurs engins destructeurs à sens unique, car il sait que de meilleurs jours sont à venir.

Voici pour vous la traduction de son message:

Un petit mot spécialement destiné à mes amis qui ne se considèrent pas comme des fans de Michael Jackson et qui pourraient être curieux de savoir si son nom fera de nouveau la une des journaux.

Beaucoup d’entre vous savent que j’ai passé 18 ans de ma vie à travailler avec ce gars en studio, chez lui, lors de tournages de films, etc.

Au cours des sept dernières années, j’ai organisé environ 170 événements, conférences et séminaires sur le style de travail, les techniques de composition, d’enregistrement et de mise en scène de Michael, devant près de 6000 invités dans 17 pays.

Je suppose que de manière légèrement inattendue, Michael continue de faire partie de ma vie, même une décennie après sa mort.

HBO a malheureusement décidé de diffuser un film ce week-end avec de terribles allégations, de la part de deux hommes qui affirment avoir été maltraités par Michael. On prétend même que cela s’est passé dans un studio où j’étais présent. Il va sans dire que les cinéastes n’ont pas demandé à me parler – ni à aucune des équipes de cette époque.

Je ne suis pas ici pour vous convaincre de l’innocence de Michael ou pour vous prier de ne pas regarder le film. Je vous épargne de longs paragraphes sur les enfants de Make-A-Wish et sur les victimes de brûlures qui étaient des invités réguliers à Neverland. Ou les tweets méchants qui m’ont été envoyés la semaine dernière.

En tant qu’ami, je veux simplement que vous sachiez ceci: s’il y avait une cellule dans mon corps qui croyait d’une manière ou d’une autre que Michael pouvait causer un préjudice irréparable à un enfant, je mettrai immédiatement fin à mes séminaires et me placerai côte à côte avec ces deux hommes. Ce n’est pas le cas.

Michael est une blague médiatique, je comprends.
Il avait une grande roue dans son jardin et était ami avec un chimpanzé.
Il aimait Disney, les films et le maïs soufflé à la sauce piquante.

Il était aussi bon pour moi et pour ma famille.
Il était doux, généreux et remarquablement talentueux.
Il avait un code moral inhabituel dans l’industrie de la musique, et je pense que cela fait partie des raisons pour lesquelles il s’entend si bien avec moi.

Je n’étais pas avec lui 24/7.
Je ne peux pas prétendre connaître son cœur, pas plus que je ne pourrais le faire avec aucun de vous, mes amis.

J’en sens le poids – c’est une cible facile, à l’époque et maintenant.

Mais je le soutiens, après mes innombrables heures passées en studio, chez lui, dans des bandes-annonces, des tournages vidéo et dans les coulisses.

J’ai témoigné en son nom devant un tribunal fédéral – et je le referais demain.

Je le soutiens non pas parce qu’il était célèbre, mais parce qu’il était mon ami.

Au cours de ces 18 années, il n’y a jamais eu un seul moment où j’ « ai détourné les yeux ». Pas une seule fois.

Au cours de ces 18 années, je n’ai jamais vu, entendu ou même senti un soupçon de quelque chose d’assez inapproprié. Rien.

Si je pensais que lui – ou quiconque – faisait du mal à un enfant, j’aurais été le premier à appeler la police.

Merci d’avoir pris le temps d’entendre mon point de vue. Je serai heureux de discuter plus en détail si cela vous intéresse, mais mes séminaires se poursuivront comme prévu et je suis fier et reconnaissant de l’amitié que j’avais avec lui.

Merci encore

Brad

Comme vous le savez, Brad Sundberg sera de retour à Paris les 22 et 23 mars prochain pour son séminaire « In The Studio With Michael Jackson ». Les réservations se font sur la page spéciale prévue à cet effet.

Grace à l’Association On The Line, MJFrance a eu le privilège de pouvoir obtenir une interview de Brad Sundberg et ce à l’occasion de son retour à Paris les 22 et 23 mars prochain pour son séminaire « In The Studio With Michael Jackson ».

La voici pour vous :

Bonjour Brad et merci de nous accorder cette interview.

Merci !

Tu seras de retour en France les 22 et 23 Mars prochain. Quels souvenirs as-tu de la France et de Paris et quel regard as-tu sur notre pays ?

La première fois que je suis venu en France, c’était à la fin des années 90 afin de mettre en place un studio d’enregistrement pour Rod Temperton à Cannes. Nous avions géré notre agenda afin de passer quelques jours à Paris et, sincèrement, ce fut un véritable coup de foudre ! La France dans sa grande diversité est l’un des endroits les plus beaux que j’ai visités. Les gens y sont adorables, la nourriture excellente, et la culture… Et cette liste n’est pas exhaustive.

Depuis combien d’années est-ce que tu fais ainsi le tour du monde avec ton séminaire « In The Studio With MJ », 6 ou 7 ans non ? Après 145 séminaires proposés dans 32 villes et 17 pays depuis sa création comment a-t-il évolué ?

Je dirais que le séminaire a considérablement évolué, et je me sens désormais beaucoup plus à l’aise pour m’adresser à un public, que ce soit une petite ou une grande audience. Pendant un certain temps, nous utilisions deux vidéo-projecteurs et, sincèrement, c’était un peu trop superflu. Je suis revenu à l’utilisation d’un seul afin de rester concentré sur la musique et les anecdotes en studio.

Est-ce que tu as constaté un changement au niveau des fans de Michael Jackson au fur et à mesure de tes rencontres via tes séminaires ? As-tu par exemple vu un nouveau public, plus jeune, ou au contraire est-ce toujours ces fans purs et durs qui sont présents depuis toujours ?

Honnêtement, le public que j’affectionne le plus n’est pas celui des fans purs et durs. Cependant, je suis reconnaissant envers chaque personne venant au séminaire, mais c’est toujours intéressant d’échanger avec ceux qui ne savent pas grand chose au sujet de Michael. Ceci dit, j’aime également rencontrer ses fans purs et durs et entendre leurs anecdotes.

Est-ce que les fans français qui ont assisté aux précédents séminaires trouveront de nouvelles choses dans ce prochain rendez-vous parisien et de quoi s’agit-il ?

Je vais vous révéler un petit secret : je retravaille mon séminaire quasiment en temps réel d’un événement à l’autre. Il y a toujours des chansons et des anecdotes que les gens aiment beaucoup et qui perdurent un peu dans le temps, mais nous avons fait de réels changements dans la partie consacrée à HIStory cette dernière année.

Depuis la disparition de Michael Jackson les années passent et cela fera bientôt 10 ans qu’il est parti. Pour beaucoup de fans il est toujours là, dans leur coeur, leur esprit et leurs souvenirs. Mais pour quelqu’un comme toi qui a travaillé avec lui quel est ton sentiment aujourd’hui ? Est-ce qu’il t’arrive de penser encore à tout ce que tu aurais pu faire avec lui, tout ce que tu aurais du faire avec lui, tout ce que tu n’as pas eu le temps de lui dire ?

Dernièrement, j’ai pas mal repensé à Neverland. Nous y avons eu des idées, notamment de systèmes audios avec des enceintes intégrées et cachées etc… que j’utilise encore aujourd’hui. Ce serait tellement génial de refaire Neverland avec la technologie dont on dispose aujourd’hui ! Je le répète, je suis vraiment fier de ce nous avons accompli à l’époque  ! Une chose que nous avions réalisée était de mettre de la musique dans une calèche, et les invités de Michael pouvaient parcourir le ranch en écoutant sa playlist à bas volume. Et c’était une calèche sans électricité ! Les projets de ce genre étaient vraiment amusants et les conversations que nous avions avec Michael lorsque nous peaufinions les détails me manquent beaucoup..

Comment était Michael dans son travail et quelle écoute était la sienne avec ses collaborateurs ? Avec toi par exemple ou de ce que tu as pu voir avec d’autres, est-ce que vous vous permettiez des critiques sur telle ou telle chose ou des conseils à propos d’une chanson si tant il était possible d’en avoir avec lui ? Etait-il réceptif ou n’en faisait-il qu’à sa tête, ou plutôt à son instinct ?

Il était très ouvert pour être certain que la chanson sonnerait le mieux possible. Le plus souvent, il avait ses propres idées sur comment il voulait que la chanson soit produite mais il aimait essayer d’autres variations. C’est pourquoi certaines chansons ont de nombreuses versions alternatives.

Avec plusieurs chansons de son répertoire et Earth Song en particulier, nous savons à quel point Michael donnait de l’importance à certains sujets de société à aborder et à quel point il avait raison de le faire. Comment vois-tu aujourd’hui et après tant d’années, les répercussions de son message ? La chanson Earth Song, par exemple, est-elle encore plus forte aujourd’hui que par le passé ?

J’aimerais le penser ! La chose fascinante à propos des chansons à message de Michael, c’est leur grande puissance musicale. Beaucoup d’artistes chantent des chansons pour des causes importantes, mais elles sont en général plutôt ennuyeuses à écouter.

Nous savons que tu es croyant et Michael l’était aussi. Est-ce qu’il vous arrivait de parler de votre foi, est-ce que Michael en faisait état ou est-ce qu’il gardait cela pour lui ?

Bonne question ! J’étais très ouvert au sujet de mon implication dans mon église et de ma foi etc… Nous n’avons pas réellement discuté de notre foi mais il y avait un profond respect entre nous et le sens moral qu’elle nous apportait.

Nous avons lu ta réaction par rapport au documentaire fallacieux sorti ce mois-ci au Festival du Film de Sundance. Comment expliques-tu que l’Estate ne puisse pas faire interdire la diffusion d’un tel documentaire ?

Aux USA, nous avons une totale liberté d’expression, ce qui, bien entendu, est une bonne chose, mais cela a également un prix. Michael a dû lui-même se défendre face aux tabloïds pensant des années. Il n’y a vraiment rien que l’Estate puisse faire pour empêcher la diffusion de ce film.

Quel est ton avis sur le travail de l’Estate dans la préservation de l’héritage artistique de Michael Jackson ? (le scandale des titres Cascio, un hologramme d’un sosie présenté comme si c’était celui du Roi de la Pop…)

Honnêtement, j’ai été très déçu de l’album «  Michael  », comme beaucoup de fans. Michael n’étant plus là, il n’y a personne aux manettes qui ait son génie créatif. Et c’est triste.

As-tu été contacté par l’Estate et sur quels projets ?

Non.

Revenons à ce qui fait l’un des attraits de tes séminaires  : les titres inédits et les choses que le public n’a jamais entendus. Combien de titres inédits exploitables existe-t-il selon toi ? Et qu’est-ce qui fait qu’ils ne sont pas exploités ?

C’est une autre question très difficile. C’est très compliqué car beaucoup de mélodies dans les coffres n’ont pas de paroles ou bien ne sont clairement pas finalisées. Je rappelle toujours aux gens que les «  bonnes  » chansons ont déjà été commercialisées. Il n’y a pas d’autres «  Man In The Mirror  » ou «  Earth Song  » cachés dans les coffres. Ceci dit, il y a vraisemblablement des centaines d’idées de chansons dans les coffres.

Quelle est pour toi la plus belle chanson de Michael dans le sens de l’émotion ? Quelle est celle qui porte le mieux l’un des messages de Michael ? Et quelle est celle qui te donne envie de danser ou au moins de taper du pied ?

C’est presque impossible de répondre à ces questions. Je pense que ma favorite pourrait être «Human Nature  ». Même si je l’ai entendue un nombre incalculable de fois, elle sonne toujours comme une évidence et une pureté à chaque fois.

En termes purement émotionnels, je pourrais citer «  Stranger In Moscow  ». C’était une période très difficile de la vie de Michael, et l’émotion s’entend clairement dans sa voix.

Pour ce qui est du meilleur message, c’est dur de choisir. «  Man In the Mirror  » était un bon départ (après «  We Are The World  ») alors que sa voix est encore si jeune et sa portée si intense. Après cela, c’est difficile de lutter face à la puissance de «  Earth Song  ».

As-tu envisagé d’écrire un livre autobiographique ou qui serait uniquement destiné à raconter ton HIStoire avec Michael ?

Ecrire un livre est beaucoup plus difficile que je ne l’avais pensé au départ. J’ai entamé l’écriture d’un livre de souvenirs et d’anecdotes mais il reste encore pas mal de travail.

Je te laisse le mot de la fin et te remercie de nous avoir accordé cette interview. Aurais-tu quelque chose à dire aux fans francophones qui liront ces lignes ou aurais-tu quelque chose à rajouter dans un sujet que nous n’aurions pas abordé ?

Au risque de me répéter, c’est toujours un plaisir de revenir à Paris. C’est une poignée de fans français de MJ qui m’ont lancé dans ce parcours à raconter et partager mes souvenirs avec Michael. Je leur en serai toujours reconnaissant, et envers chacune des personnes qui prennent un billet, afin de me donner l’opportunité de leur présenter quelqu’un avec qui j’ai vraiment aimé travailler et qui était mon ami : Michael Jackson. J’espère vous voir en Mars !

Sachez que les tarifs vont de 55 à 215$ selon que vous assisterez à une ou plusieurs formules que vous pouvez consulter sur le site officiel inthestudiowithmj.com. Les réservations se font sur la page spéciale prévue à cet effet.

Vous pouvez également consulter régulièrement la page Facebook : www.facebook.com/inthestudiowithmj.

Notez que les téléphones cellulaires, les enregistreurs audio et vidéo de tout type ne seront pas autorisés dans l’événement, mais peuvent être vérifiés à la porte.

Dans le cas improbable où le séminaire serait annulé, le prix du billet sera remboursé.

Aucune possibilité de remboursement ou d’échange.

Lien utile: SAE Studios.

Voir également notre info du 25 janvier dernier.

Après le succès de plusieurs séminaires « In The Studio With Michael Jackson » à travers le monde, dont plusieurs ayant eu lieu en France ces dernières années, sachez que Brad Sundberg sera de retour les 22 et 23 mars prochain à Paris.

Crédit photo @ Music First

Tous les fans de Michael Jackson connaissent bien Brad Sundberg et ces rendez-vous auront lieu aux SAE Studios, Bâtiment 229, Rue du Miel à 93300 Aubervilliers.

Pour ceux qui le connaîtraient moins, nous vous rappelons que Brad Sundberg est ingénieur du son de formation et qu’il a travaillé pendant 18 ans aux cotés de Michael Jackson.

Parmi ses nombreuses missions :

  • Il a participé aux enregistrements des mythiques albums Bad, Dangerous, History et Blood on the Dance Floor en tant que directeur technique et ingénieur du son.
  • Il a sonorisé la totalité du Ranch Neverland, tant en extérieur dans les allées du parc et ses fabuleuses attractions, qu’à l’intérieur dans chaque pièce de la maison et surtout, le studio d’enregistrement personnel de Michael Jackson.
  • Il a également travaillé sur la sonorisation de courts métrages et des tournées mondiales données par Michael.

Voici le message de Brad Sundberg à propos de ce nouveau séminaire parisien :

Vous connaissez Michael Jackson, mais est ce que vous savez vraiment ce que c’était que de travailler avec lui ?

J’ai rencontré Michael pour la première fois en 1984, lors d’un projet appelé « Captain EO ». Je ne savais pas à l’époque qu’au cours des 18 prochaines années, je passerais d’innombrables heures avec lui à travailler sur des projets tels que « Bad », « Dangerous » et « HIStory ».

Il était mon patron.
Il était mon client.
Il ne ressemblait à personne que j’ai rencontré.
Il s’appelle Michael Jackson et j’aimerais vous le présenter.

J’ai été directeur technique de Michael pendant de nombreuses années, travaillant côte à côte avec lui et l’équipe du studio. Au cours de mon séminaire, je propose à mes invités un parcours musical riche, vous permettant de venir en studio et d’entendre comment ces disques ont pris vie.

Ces projets gigantesques (y compris la production, la préparation de tournées et d’innombrables remixes) ont duré plus de 16 mois chacun. Vous verrez et entendrez ce que c’était que d’être en studio avec Michael et l’équipe d’ingénieurs et de producteurs qui ont créé ces chansons, à travers une chronologie soigneusement élaborée de musique, de vidéos et d’informations dans les coulisses. De « Captain Eo » à « Man In The Mirror » à « Smile ».

Michael a-t-il conduit lui-même ou est-il arrivé en limousine?
Pourquoi les projets ont-ils pris si longtemps?
Combien ont été enregistrés?
Y avait-il des invités spéciaux?
A quoi ressemblaient les journées ?
Qui a écrit les chansons?

Le séminaire multimédia comprend de nombreux nouveaux segments, de la musique et des vidéos pour vous amener en studio comme vous ne l’auriez jamais cru possible.

Curieux ?

Une soirée en studio avec Michael Jackson (Vendredi soir).
Les jus créatifs commencent à couler à la nuit tombée dans le studio. « Une soirée au studio avec MJ » est un avant-goût du séminaire complet, touchant aux trois albums qui m’ont profondément impliqué: Bad, Dangerous et HIStory. Plus court en termes de longueur, mais plein de musique et d’histoires sur mes années avec Michael. Croyez-moi, c’est une soirée que vous n’oublierez pas de si tôt!

Le séminaire complet (Samedi).
Le séminaire d’une journée a considérablement augmenté au fil des ans, et je suis très heureux de vous présenter la version complète de 2019! Entrez dans les chansons, l’écriture, les techniques d’enregistrement, les équipes de production et la vie quotidienne de « In The Studio With MJ ».

The Tour Of Neverland et The Extended Remix (Samedi soir).
Neverland – Michael est incroyable chez lui. Michael m’a demandé d’aider dès le début de la conception et de la construction de Neverland Valley Ranch. Le ranch était rempli de manèges, de musique et de surprises à découvrir. Il souhaitait que j’apporte de la musique partout où il ou un invité pouvait se rendre, et c’est ce que j’ai fait pendant dix-huit ans. Michael était très précis sur les listes de lecture et les sons de certaines zones du ranch, pour créer la bonne humeur. Le Tour Of Neverland vous donnera une idée de la taille, de l’attention portée aux détails et de la magie créative de la maison de Michael.

The Extended Remix est une chance unique d’essayer de mixer en pratique certaines de vos chansons préférées. Pensez-y comme si vous traîniez dans un studio – ou même dans une salle familiale – pendant que je lisais des mix, des clips vidéo, des photos, tout ce qui ne rentre pas dans mon séminaire. Tentez votre chance pour créer un mélange de danse. Plongez profondément dans le catalogue et écoutez la musique de Michael comme si c’était la première fois. Plus grand et meilleur que jamais – The Extended Remix est un événement que vous n’oublierez pas de si tôt!

Vraiment une expérience très unique pour les fans de Michael, ainsi que pour ceux qui aiment la musique et veulent jeter un œil «derrière le rideau».

Brad Sundberg.

Sachez que les tarifs vont de 55 à 215$ selon que vous assisterez à une ou plusieurs formules que vous pouvez consulter sur le site officiel inthestudiowithmj.com. Les réservations se font sur la page spéciale prévue à cet effet.

Vous pouvez également consulter régulièrement la page Facebook : www.facebook.com/inthestudiowithmj.

Notez que les téléphones cellulaires, les enregistreurs audio et vidéo de tout type ne seront pas autorisés dans l’événement, mais peuvent être vérifiés à la porte.

Dans le cas improbable où le séminaire serait annulé, le prix du billet sera remboursé.

Aucune possibilité de remboursement ou d’échange.

Lien utile: SAE Studios.

Notez que l’association « On The Line« , qui avait organisé le MJ Music Day de 2017 avec Brad Buxer et Michael Prince est partenaire de l’événement.

Brad Sundberg était en France les 17, 18 et 19 mars 2017 pour son centième séminaire In The Studio With Michael Jackson. Il continue régulièrement à faire le tour des plus grandes villes du monde entier et voici la liste de ses rendez vous 2018 à travers l’Europe et le reste du monde.

Toutes les réservations se font via ticketbud.com.

Samedi 17 Février 2018: Nashville
Samedi 24 Février 2018: Londres
Vendredi 16 et Samedi 17 Mars 2018: Toronto
Vendredi 20 et Samedi 21 Mars 2018: Dublin
Jeudi 17 Mai 2018: Osaka
Samedi 19 et Dimanche 20 Mai 2018: Tokyo
Vendredi 22 et Dimanche 24 Juin: Los Angeles
Samedi 14 Juillet: Amsterdam
Mardi 17 Juillet: Copenhague
Samedi 21 Juillet: Stockholm
Vendredi 31 Août et Dimanche 2 Septembre: Moscou
Samedi 22 Septembre: Londres
Mercredi 10 Octobre: Cologne
Samedi 13 Octobre: Francfort
Samedi 3 Novembre: Edmonton
Samedi 8 Décembre: New York

Liens utiles: inthestudiowithmj.com / facebook.com/inthestudiowithmj

Crédit photo @ Music First

Après le message qui vous était adressé le 24 février dernier concernant le séminaire qui aura lieu les 17, 18 et 19 mars prochain à Paris, Brad Sundberg s’adresse une fois de plus aux fans français et ce via la page Facebook du magazine Invincible. Vous pouvez voir cette vidéo ici.

Liens utiles: inthestudiowithmj.com / facebook.com/inthestudiowithmj / music-first.fr / facebook.com/musicfirstfr

Source: MJFrance

« Salut les Fans », le rendez-vous Youtube des fans de Michael Jackson basé sur l’humour, l’autodérision et beaucoup de passion vous propose une nouvelle vidéo.<br<
Davy Appert vous y conseille de ne surtout pas rater le séminaire de Brad Sundberg qui aura lieu les 17, 18 et 19 mars à Paris. Alors surtout, ne manquez pas ça !</br<

Liens utiles: inthestudiowithmj.com / facebook.com/inthestudiowithmj / music-first.fr / facebook.com/musicfirstfr

Source: MJFrance