Suite à notre info du 30 septembre dernier, sachez que le premier épisode du Podcast d’Isabelle Petitjean intitulé Michael Jackson avait-il honte d’être Noir ? est en ligne depuis hier sur son site internet.

Pour Isabelle, commencer cette série de podcasts par un thème évident et fondamental, quand on parle de Michael Jackson, lui semblait nécessaire.

A tous ceux qui doutent encore, à tous ceux qui veulent comprendre, aux simples curieux (car Michael Jackson continue de passionner, d’intriguer, et ne laisse personne indifférent) cet épisode offre des premières pistes de réflexions et d’analyse afin de dépasser des clichés encore vivaces et de les remplacer par des éléments concrets.

En plus du site internet d’Isabelle, vous pouvez écouter ce Podcast sur podcast.ausha ou ci-après.

Après la création de son blog et après avoir participé à plusieurs épisodes de Destins de Légendes, Isabelle Petitjean vous propose à partir du 2 et du 9 octobre prochain, puis chaque samedi du mois, son nouveau podcast intitulé: « Michael Jackson, l’homme qui aurait gagné à être connu » .

Isabelle Petitjean, docteur ès musicologie, spécialiste de Michael Jackson, auteur de 3 ouvrages à son sujet et conférencière, mais aussi et bien sûr, passionnée et admiratrice de ce talent hors-norme, vous propose dès maintenant un teaser afin de vous présenter les contours de son nouveau podcast. Vous pouvez l’écouter sur son site ou ci-après.

Isabelle Petitjean, docteur en musicologie, auteure de plusieurs ouvrages sur le Roi de la Pop et véritable spécialiste de Michael Jackson, a depuis peu mis en ligne un blog, son blog.

Après les livres sur Michael Jackson, les conférences, les réunions de fans, les interviews sur les plateaux télés et radios, Isabelle franchit une nouvelle étape. Celle de vous livrer régulièrement ses humeurs jacksoniennes accompagnées des ses expériences et de son savoir sur le Roi de la Pop et son entourage.

Isabelle Petitjean MJMusicologie est le titre de ce blog que vous pouvez retrouver ici. Si vous suivez Isabelle sur facebook, vous avez été régulièrement avisés de la mise en ligne de ces précédents billets mais sachez que son blog vous permet dès à présent de vous abonner à sa newsletter et donc de recevoir toutes les nouvelles mises à jours.

Aujourd’hui, MJFrance vous propose une interview d’Isabelle Petitjean afin d’en savoir plus sur son nouveau projet.

Bonjour Isabelle. Après les livres, les conférences et tes autres activités autour de Michael Jackson, tu as donc décidé de proposer aujourd’hui un blog. Est-ce que tu peux nous dire d’où est venue cette idée ?

Bonjour MJFrance ! Depuis pas mal d’années à présent, à l’occasion d’événements, de séances de dédicaces ou via les messageries privées des réseaux, je rencontre régulièrement des personnes qui viennent vers moi, souvent spontanément, me raconter leur vie « depuis » ou « après » Michael. Depuis ou après, mais toujours « avec ». En discutant sur ce mode plus personnel, je me rends toujours plus compte que nous partageons un vécu, une présence, des expériences qui guident nos vies et dont le dénominateur commun est Michael. Mon propre parcours, depuis 12 ans, est jalonné de ces petits « miracles » qui m’ont aidée à vivre, à avancer. Alors j’ai eu envie de partager plus largement ces tranches de vie, tout simplement, de les confier aux lecteurs qui, peut-être, y trouveront des parallèles et une connexion.

A la lecture de certains billets, on ressent tout de suite ce besoin que tu as de dévoiler tes sentiments et le fan se retrouve à lire ce que lui-même aurait pu écrire. Cette approche très intime est une volonté de ta part ou est-ce juste une sorte d’exutoire d’un trop plein de toutes les émotions procurées par Michael Jackson ?

C’est une volonté de ma part et sans doute, aussi, un exutoire parce que c’est devenu un besoin, finalement. J’aime écrire et j’ai toujours aimé écrire. Ces dernières années, j’ai dû beaucoup écrire sur un mode universitaire, analytique, ce qui est très bien et très important. Mais je ne suis pas que musicologue. Et bien avant de le devenir, j’étais surtout une grande admiratrice du génie jacksonien. Il a apporté de la magie dans ma vie et cette magie est à l’origine de ma passion pour sa musique et pour lui. En tant que chercheuse indépendante et libérée, en quelque sorte, de toute contrainte universitaire, j’ai senti que c’était le moment de partager librement cette passion et ces émotions et d’assumer, en quelque sorte, mes deux casquettes de musicologue et de « fan », ce qui n’est pas très bien vu en France, il faut bien le reconnaître. C’est une spécificité que je porte et que j’ai décidé de vivre pleinement, désormais, pas seulement sur les réseaux sociaux ou seuls tes contacts peuvent te lire, mais sur mon site, dédié autant à mes travaux sur Michael qu’à ma passion pour Michael.

Si tes ouvrages s’adressent au grand public mais aussi aux fans, on a l’impression que ce blog est vraiment fait pour eux et qu’eux seuls pourront véritablement comprendre tes billets d’humeur. Tu as donc la volonté de resserrer les liens de cette communauté, voire de la recentrer ou ton approche est beaucoup plus large ?

Pour l’instant, il s’agit déjà de m’émanciper des réseaux sociaux, de mener ma barque indépendamment et en dehors. Beaucoup de gens qui me contactent, et notamment des fans âgés, car il y en a beaucoup, n’utilisent pas Facebook et ne souhaitent pas s’y connecter, par exemple. On m’a donc souvent demandé où me lire. Il s’agit donc ici à la fois de recréer une communauté parallèle à celle des réseaux, mais aussi d’élargir à ces autres catégories de fans.

Mais mon site est encore en déploiement. J’y réfléchis beaucoup. Il se dotera d’autres modes de communication, à n’en pas douter. S’il finit par toucher également les curieux, les non-fans, voire les détracteurs, ce sera intéressant. Il ne s’agit pas non plus pour moi de faire un site d’actualités ou d’informations biographiques et généralistes sur Michael. D’autres sites et blogs le font déjà très bien ! MJMusicologie véhicule surtout mon regard sur Michael. Officiel, scientifique, musicologique, mais aussi non officiel, humain, subjectif.

Les noms des personnes parmi l’entourage de Michael Jackson que tu as pu côtoyer reviennent souvent dans tes textes. Il y a donc à la fois un partage de tes sentiments, de tes humeurs, mais aussi de ces moments uniques qui ne figurent nul par ailleurs. Serait-ce là ce que l’on pourrait appeler la recette des billets à venir ? Un mélange de tes émotions, des questions philosophiques et la révélation de ces rencontres ?

Oui, c’est le cas en ce moment. Pour l’instant, mon blog mêle récits personnels, billets d’humeur et analyses. Peut-être que je ferai des distinguos par la suite, mais pour l’instant cela me va bien comme ça. Ce pêle-mêle me reflète bien en tous cas. Dans mes récits actuels, nommés « Michael Jackson, 12 ans au fil de ta voix », je raconte, entre autres, mes rencontres avec ses proches collaborateurs parce qu’ils font partie de la magie de mon parcours. Ils sont ceux qui m’ont mis le pied à l’étrier, m’ont donné confiance, m’ont montré que j’étais sur la bonne voie. Mais tous les billets ne tournent pas autour d’eux, bien au contraire. Michael m’a accompagnée de bien des manières sur ce chemin chaotique, depuis 2009…

Après chaque billet, le lecteur peut intervenir et laisser un commentaire. Est-ce que tu lis tous les commentaires, est-ce que tu y réponds et qu’attends-tu de cet échange ?

Oui, je lis les commentaires avec grand plaisir et j’essaie de répondre à chacun. Ces messages sont un espace de discussion, de partage, pour celles et ceux qui ont peut-être vécu à leur manière ce que je raconte. Certaines personnes y confient des émotions, des expériences parallèles et je pense que c’est important de pouvoir s’exprimer, d’avoir un espace pour le faire. Surtout quand mes récits sortent un peu des sentiers battus et ramènent à l’intime. Savoir aussi simplement que des lecteurs sont touchés par mes mots, par mon récit et s’y retrouvent, sans plus de détails ou de confidences de leur part, est très important pour moi. Cela me montre que ces billets ont un sens plus large que ce qu’ils veulent bien raconter ; qu’ils devaient être écrits et partagés. Cela m’encourage.

Tes billets d’humeur ressemblent parfois à des conversations entre fans, mais vraiment entre fans, que personne d’autre ne pourrait comprendre. Il existe donc certainement un manque pour pas mal de fans de retrouver ainsi un lieu où ils se sentent bien. Les rendez-vous du MJ Music Day en font partie et nous ne nous lasserons jamais de le rappeler. Est-ce que tu peux nous dire si un prochain rendez-vous ou si ce genre de rendez-vous est en projet malgré la période difficile que nous vivons à cause du Covid ?

Oui, en effet, les événements sont l’occasion, bien sûr, d’approcher des collaborateurs et amis de Michael et de saisir de précieuses informations à la source, de (re)vivre avec eux des moments privilégiés de leur vie avec lui, mais aussi de se rencontrer, de se retrouver, de partager une passion commune, de sentir nos cœurs battre à l’unisson et ô combien cela manque ces dernières années ! Rien ne remplace le contact humain !

Alors oui, des projets sont en effet en cours de réalisation, qui avaient dû être interrompus en raison de la crise sanitaire. L’Association va bientôt communiquer sur ce sujet, via ses réseaux sociaux (Facebook, Instagram) et je suis sûre que vous serez nombreux au rendez-vous et que cela donnera une bonne dynamique à cette fin d’année très particulière ! Stay Tuned !

Nous sommes certains que ce blog fera le bonheur de beaucoup de fans et nous te félicitons de l’avoir créé. Est-ce que tu as envie de dire quelque chose à nos lecteurs avant de nous quitter ?

Je remercie infiniment MJFrance pour ce relais et cette entrevue ! J’ai aussienvie de remercier vos lecteurs pour leur loyauté et leur fidélité envers Michael ainsi que pour leur activisme. Que ce soit dans le quotidien, via les médias, quand c’est possible, sur les réseaux ou par le biais des sites et des blogs, faire vivre le message Michael est une chose fondamentale. Michael était un génie, un artiste historique et incontournable, mais il était aussi un être humain à part entière, avec ses croyances, ses doutes, sa détermination, ses failles. Nous ne serons jamais trop nombreux pour parvenir à le porter dans son entièreté, pour réussir à le comprendre dans son unicité et sa singularité et pour saisir toutes ses complexités et sa richesse. Le faire vivre au quotidien revient souvent à le défendre : c’est un travail permanent, parfois difficile, qui nécessite une implication de tous les instants. Mais nous sommes tous des passionnés et quoi que nous fassions, ce sera toujours bien peu en regard de ce que Michael a apporté à nos vies… Nous lui sommes tous tellement redevables… Il me paraît donc important de rester soudés pour continuer à partager son esprit, à faire vivre son héritage et à le transmettre tous azimuts ! Let’s Keep the Faith !

Merci Isabelle pour cette interview.

Isabelle Petitjean, auteur de plusieurs ouvrages sur le Roi de la Pop a annoncé sur sa page Facebook que son livre intitulé « Michael Jackson, il était une voix » sortira en version anglaise au mois de mars 2020 (peut-être avant) sous le titre « Michael Jackson, Voice upon a time« .

Isabelle précise que les éditeurs universitaires américains et anglais, d’abord vivement intéressés, se sont rétractés l’an dernier évoquant, pour certains, des lignes d’édition non compatibles (?….) et pour d’autres, très franchement et très honnêtement, leurs réticences suite à la diffusion de « Leaving Neverland »…

Ce seront donc les éditions Delatour France qui se chargeront de la publication et de la diffusion internationale de l’ouvrage, toujours précédé de la préface de l’iMMMMMense Bruce Swedien et rehaussé des tableaux et dessins de la non moins talentueuse artiste Renée Paul !

A noter qu’Isabelle Petitjean sera en séances de dédicace en janvier et février à Metz et à Nice et fera une apparition sur Canat+ le lundi 6 janvier dans « L’info du Vrai le Mag ».

Samedi 19 octobre 2019, avait lieu à Lyon, le fameux MJ Music Day dont nous vous annoncions l’événement dans nos précédentes informations. Une fois de plus, les organisateurs avaient retroussé leurs manches afin de vous proposer une journée riche en émotions et un plongeon dans l’intimité de ceux qui ont côtoyé Michael Jackson.

Si la venue de Steven Whitsitt et Christophe Boulmé était une première pour les organisateurs, leur présence fut un véritable plus pour cet événement. Présentés chacun à leur tour sur scène, avec une vidéo faisant la rétrospective de leur histoire jacksonienne, les deux photographes nous offraient alors un récit prenant, touchant, fort émotionnellement, mais toujours avec beaucoup d’humilité.

Interviewé par Isabelle Petitjean, Steven Whitsitt raconta sa rencontre avec Michael Jackson et comment tout s’accéléra, permettant ainsi au photographe de produire ces photos incroyables que vous avez pu découvrir tout au long de la carrière du Roi de la Pop. Si son témoignage fut riche en émotion, le public apprécia plus particulièrement son récit sur le projet Smile et les photographies que tous le monde apprécie énormément. En effet, le jour ou Michael Jackson annonça ce projet à Steven Whitsitt, les deux hommes se retrouvèrent en tête à tête et Michael lui chanta Smile acapella. Nous vous laissons donc imaginer l’étonnement et surtout l’émerveillement que ressenti Steven Whitsitt lors de cette expérience unique qu’il partagea dans son allocution avec les fans présents, non sans émotion pour lui mais aussi pour son auditoire.

Après Steven Whitsitt, ce fut au tour de notre Christophe Boulmé national de rejoindre la scène de la salle Paul Garcin. Attendu depuis très longtemps, le livre de Christophe Boulmé qui sortira officiellement au mois de novembre prochain était présenté et proposé exclusivement à la vente en avant-première lors de ce MJ Music Day.

Christophe Boulmé, que les fans s’impatientaient de rencontrer, fut applaudi longuement et intensément. Une acclamation bien méritée pour celui qui fut derrière tant de photos magnifiques, de projets remarquables, et immortalisant ainsi des moments uniques et précieux de la carrière de Michael Jackson. Si Christophe Boulmé est quelqu’un qui a toujours été volontairement en retrait, il était temps que les fans de Michael Jackson lui témoignent ainsi leur gratitude. Ils ont pu le faire en cette belle soirée du MJ Music Day et l’ont fait de la plus belle manière qui soit, avec respect, remerciements et reconnaissance du travail accompli. S’il est un fruit que devait récolter Christophe Boulmé au regard de son travail, ce fut au moins ces applaudissements plus que soutenus qui retentirent alors dans la salle Paul Garcin.

Interviewé par Brice Najar et Antoine Genouel (de King Événement), Christophe Boulmé raconta son parcours qui mena à sa rencontre avec Michael Jackson, la diversité de sa palette artistique allant de la photographie au graphisme et la totale liberté qui lui fut donnée par le Roi de la Pop. En passant de la fameuse photo du « Toaster » prise pendant le Dangerous Tour au montage du « Kheops », plusieurs thèmes furent abordés. Nous vous invitons naturellement à lire son livre « Michael » qui non seulement propose de superbes photos du Roi de la Pop mais également le récit de l’histoire de l’homme qui était derrière l’objectif.

Suite à ces interviews des photographes, une pause eu alors lieu afin de proposer une séance de dédicaces. Un grand nombre de fans désirant obtenir ce petit plus qui restera dans leur souvenir pu ainsi approcher de près les invités. A noter que tout ceux qui avaient opté pour la formule prestige, avaient pu en avant-première, assister à une séance de dédicaces et une prise de photos avec Steven Whitsitt, Christophe Boulmé, Brad Buxer et Michael Prince. Un pack spécial MJ Music Days leur avait été remis à l’entrée, se composant d’un sac aux couleurs de la soirée comportant t-shirt, badge et autres goodies.

Après cette pause qui permit également aux fans de s’attarder sur le stand de collectors de Cedric Michon ou encore d’acheter le tout dernier livre d’Isabelle Petitjean et de se le faire dédicacer pour l’occasion, ce fut au tour de Brad Buxer et de Michael Prince de rejoindre la scène, accompagnés là aussi d’une vidéo résumant leur parcours jacksonnien.

Brad Buxer au clavier, et Michael Prince derrière son ordinateur rempli de pistes audios et de multitracks, nous offrirent alors de découvrir dans le détail, la genèse de plusieurs chansons et le détail de plusieurs pistes isolées, permettant ainsi de découvrir encore mieux, le travail remarquable qui fut fait pour chaque chanson abordée. Un véritable trésor pour les oreilles.

Pour de citer que quelques chansons interprétées au clavier par Brad Buxer sur la scène de la salle Garcin, il y avait entre autres, Heal The World, Will You Be There, Childhood, Stranger In Moscow, Money, They Don’t Care About Us, Beautiful Girl ou encore In The Back ou il proposa d’écouter la conversation téléphonique qu’il eut avec Michael Jackson lorsque celui-ci lui chanta au téléphone l’idée de la chanson qu’il venait de trouver, répétant sans cesse le rythme de celle-ci.

Tout au long de la prestation de Brad Buxer au clavier, Michael Prince proposait alors d’écouter les pistes audios enregistrées, isolant parfois la voix de Michael, la piste des chœurs, celle des guitares, de la rythmique et bien d’autre, nous faisant alors découvrir des sons et des possibilités infinies que pouvait donner l’utilisation de telles pistes isolées. Le tout, avec de multiples pauses permettant à Brad Buxer d’expliquer l’histoire de la création de ces chansons.

Après cette étape musicale de la soirée, le public pu poser quelques questions à Brad Buxer qui comme pour le rendez-vous de Lille, montra une fois de plus sa passion pour Michael et le fait qu’il aurait pu rester des heures et des heures à jouer la musique du Roi de la Pop et la partager ainsi avec nous. Malheureusement, le temps passe vite et il était temps de libérer les lieux, non sans rappeler tous les invités et intervenants sur la scène, qui furent une fois de plus acclamés comme il se devait.

Le MJ Music Day de Lyon a tenu toute ses promesses, celle du partage de cette passion commune et unique qui nous uni toutes et tous autour de Michael Jackson. Nous saluons et félicitons grandement tous les organisateurs, l’association On The Line et King Événement pour leur courage à vouloir organiser un tel événement, sans prétention mais surtout avec tous les problèmes inhérent à ce genre de projet.

Sans toute les nommer car nous en oublierons obligatoirement, nous remercions toutes les personnes qui ont pu faire en sorte que cette soirée pu avoir lieu. De l’animateur Yann Merlevede dont l’humour est dorénavant légendaire, à Brice Najar, Isabelle Petitjean et leur familles respectives, en passant par Cedric Michon, Antoine Genouel, Jérôme Ferron et Laetitia Latouche la traductrice (qui fut d’une aide précieuse pour les fans non anglophones). Mil merci à vous en notre nom et certainement au nom des nombreux fans présents à votre MJ Music Day.

Un projet qui nous vous le rappelons, ne rapporte rien si ce n’est quelques nuits blanches et beaucoup d’investissement. Il a surtout rapporté beaucoup d’émotions à toutes les personnes présentes à cette soirée du 19 octobre autour d’un seul point commun: Michael Jackson.

Et cela nous fit un bien énorme, en cette année difficile.

Faites en sorte que ce genre d’événement puisse avoir lieu. Il ne tient qu’à vous de vous mobiliser pour qu’ils puissent se réaliser. Car s’ils n’existeraient pas sans les organisateurs, ils ne peuvent pas exister sans vous.

D’ailleurs, il y avait du merchandising spécial MJ Music Day à la vente sur place et si vous n’avez pas pu ou si vous désirez en acheter afin d’aider l’association, vous pouvez toujours contacter Cédric sur sa page Facebook.

Isabelle Petitjean, que vous connaissez bien comme étant l’auteure de deux ouvrages sur Michael Jackson intitulés La culture pop au panthéon des Beaux-Arts et Michael Jackson, Il était une voix… vient de sortir un tout nouveau livre sur le Roi de la Pop intitulé cette fois-ci Michael Jackson: Black Or White ? avec une préface de Brad Buxer.

Format 17,5 x 25,5 cm. 342 pages.

Isabelle Petitjean, que vous pourrez rencontrer le 19 octobre prochain lors du MJ Music Day qui aura lieu à Lyon, a présenté son livre sur sa page facebook dont vous pouvez découvrir le texte ci-après.

Et voici le grand jour !
Il est né, mon troisième ouvrage sur Michael…

Encore davantage que précédemment, je vous propose une approche musicale et artistique, bien sûr, mais également sociale et politique, sur l’ensemble de sa carrière depuis Motown, à travers les combats qu’il a dû mener pour asseoir sa position au sein et au sommet d’une industrie du disque, pensée et structurée comme le reflet de l’échiquier coloriste et séparatiste de la société américaine.

J’ai voulu mettre en évidence les lourds enjeux raciaux que représente Michael et qui, vus d’Europe, paraissent trop souvent anecdotiques ; le replacer dans une histoire du statut de l’homme Noir aux États-Unis ; montrer la manière dont il a tenté de s’extirper des carcans et des hiérarchies imposées, notamment au travers de son art et de la musique, définie aux États-Unis par des étiquettes et des charts en Noir et Blanc qu’il n’aura eu de cesse de vouloir abattre ; analyser la façon dont sa figure artistique, souvent bien indépendamment de lui-même, a fait l’objet d’interprétations, de transferts, de récupérations et d’intentions politiques.

J’aurais aimé l’appeler « La Couleur de Michael Jackson » ou « Pour en finir avec la couleur » … Mais on n’en finit jamais avec cette histoire mélanique – le passage à la Maison-Blanche de Barack Obama en a, malheureusement, montré les limites.

Il est temps de comprendre pourquoi et comment, non par stratégie marketing mais par intime conviction et pur idéalisme, Michael a, de toute évidence, fait bouger bien davantage de curseurs, avec son idéal d’égalité et d’acceptation fraternelle, que toutes les lois et les hommes politiques depuis la fin de l’esclavage. La sincérité et l’entièreté de l’homme ferait-elle toute la différence ?

En tous cas….

C’est une chose toujours émouvante que de voir et de tenir son propre livre pour la première fois contre soi. Il a beau être le troisième, les sentiments d’émerveillement et de réalisation sont toujours aussi forts.

On a beau en avoir écrit chaque mot, chaque phrase, on ne les a jamais vus qu’affichés sur un écran ou édités sur des feuilles banales de papier blanc…
Tenir l’objet, feuilleter les pages, le tourner, le retourner, le respirer, c’est un peu comme découvrir un enfant qu’on a pourtant porté, senti et même vu à l’échographie.

C’est faire connaissance avec ce particularisme, en même temps, de lâcher prise, parce qu’il est achevé, ne dépend plus de nous, qu’il prend son envol et nous quitte déjà, pour de multiples autres vies, entre les mains et dans les esprits de ses futurs lecteurs.

Il a reçu la grâce d’être habillé de l’iconique portrait réalisé par Greg Gorman, que je remercie infiniment pour l’honneur qu’il me fait….. et d’être préfacé par l’ami intime de Michael, Brad Buxer, que je remercie également profondément et par l’Universitaire franco-américain, le Dr Tristan Cabello de l’Université Johns Hopkins de Washington DC, que je remercie tout aussi vivement et respectueusement.

Alors; il est temps de lui souhaiter un bon voyage, à cet ouvrage….
Longue et belle soit ta route… Tu es le fruit de 7 années de travaux, de recherches, de combats aussi. 7 années d’omniprésence dans ma vie… L’enfant improbable d’une passion indomptable et d’un travail académique draconien et acharné. Je suis contente de te savoir là, dans ce monde, existant ‘vraiment’, et j’espère que tu nourriras positivement l’amour, ou tout au moins, pour les plus récalcitrants, la compréhension et le discernement à l’égard de celui qui habite chacune de tes pages. Puisses-tu servir de pierre d’achoppement à d’autres pistes de travail, encore plus fougueuses et approfondies, et susciter, à ton tour, d’autres naissances qui portent son nom…

Bien à toi, mon cher livre…
Bien à vous, qui saurez l’accueillir…
Bien à Michael, qui l’a et m’a inspiré (e), habité (e), porté (e) quand je pensais parfois ne plus avoir de force…
With love… L.O.V.E. & « Keep the faith »

Vous pouvez acheter ce livre sur le site de l’éditeur, les Editions Delatour.

Lien utile: Billetterie MJ Music Day

A l’occasion de l’anniversaire de Michael Jackson, l’Association On The Line vous propose 20% de remise sur votre place pour le MJ Music Day qui aura lieu le 19 octobre prochain à Lyon avec la présence de Brad Buxer, Michael Prince, Steven Whitsitt et Christophe Boulmé.

Pour bénéficer de cette réduction, utiliser le code promo MJBDAY sur la billetterie en ligne via billetweb.fr.

Dépêchez-vous car cette promotion commence aujourd’hui et se termine le 5 septembre prochain !

Liens utiles : mjmusicday.fr / Facebook MJ Music Day / Twitter MJ Music Day.

Isabelle Petitjean, docteure ès musicologie et spécialiste de Michael Jackson est heureuse de vous proposer, en ligne, gratuitement et en intégralité, la conférence qu’elle avait donnée sur « Dangerous, pop music et beaux-arts » et qui propose un début d’analyse croisée du célèbre tableau de Mark Ryden et de la musique de l’album de Michael Jackson.

Issue du DVD sorti en 2016, cette conférence avait été donnée à La Halle Saint Pierre à Paris, à l’Institut Européen d’Ecologie les Récollets à Metz, à la Maison de la Musique à Sorel-Tracy au Canada et dans sa version anglaise à Washington DC et à Gary.

Les analyses sont issues de son livre : « LA CULTURE POP AU PANTHÉON DES BEAUX-ARTS, Dangerous, de Mark Ryden à Michael Jackson » paru aux éditions L’Harmattan, 2015.

Vous pouvez voir cette vidéo sur You Tube et ci-après.

N’hésitez pas à vous abonner à la chaîne d’Isabelle Petitjean où vous retrouverez interviews radio et télé ainsi que d’autres surprises à venir…

L’ouverture de la billetterie pour le MJ Music Day qui aura lieu le 19 octobre prochain à Lyon a été fixée au lundi 3 juin 2019.

Cependant, l’Associacion On The Line a mis en ligne sur leur page facebook une prévente pour le jeudi 30 mai à 10h00. Pour y accéder, il vous faut suivre les instructions ici.

Comme vous pouvez le voir sur l’image qui illustre cet article, les affiches du MJ Music Day viennent d’être dévoilées, avec des photos de Steven Paul Whitsitt et Christophe Boulmé.

Liens utiles : mjmusicday.fr / Facebook MJ Music Day / Twitter MJ Music Day.

Suite à notre info du 15 avril dernier concernant la deuxième édition du MJ Music Day qui aura lieu cette année à Lyon le 19 octobre prochain, sachez que l’association On The Line vient de dévoiler le nom d’un invité supplémentaire qui sera présent lors de cet événement majeur pour la communauté des fans de Michael Jackson en France.

Très célèbre photographe que les fans du Roi de la Pop affectionnent particulièrement, il s’agit de notre Christophe Boulmé national.

Christophe Boulmé, qui oeuvre régulièrement en tant que graphiste et illustrateur et qui nous ramène souvent aux bons souvenirs du magazine Black & White, marqua à jamais les fans de Michael Jackson comme étant celui qui était derrière la grande qualité visuelle du magazine incontournable dont la périodicité était devenue un rendez-vous obligatoire pour toute la communauté jacksonienne.

Auteur du prochain livre tant attendu « Michael par Christophe Boulmé » qui sortira le 5 juin prochain chez Harper Collins, Christophe viendra donc témoigner de son histoire et de celle de Michael Jackson le 19 octobre prochain à Lyon.

Photo: Christophe Boulmé

Présentes dans de nombreux supports officiels comme des pochettes de singles, des livrets d’albums, le coffret Ghosts et bien d’autres encore, les photographies de Christophe Boulmé gravées à jamais dans l’histoire du Roi de la Pop pourront ainsi être commentées par celui qui non seulement les a prise, mais a également vécu les moments ainsi immortalisés par ses clichés.

Voici pour vous une présentation vidéo de Christophe Boulmé réalisée par l’association On The Line.

Liens utiles : mjmusicday.fr / Facebook MJ Music Day / Twitter MJ Music DayHarper Collins / Christophe Boulmé .