Avec la sortie ce 26 février dernier d’une édition Deluxe Legacy de l’album Off The Wall de Michael Jackson incluant le documentaire « Michael Jackson’s Journey from Motown to Off The Wall » de Spike Lee avec de nombreuses et rares images du King of Pop, MJFrance vous propose de remonter le temps en 1979. Juste pour quelques souvenirs et uniquement pour le plaisir.

Le 13 décembre 1979 Michael Jackson reprend la première place des classements musicaux du magazine JET. Pour la toute première fois, Rock With You est classé numéro 1 du Soul Brothers Top 20 Singles tandis que l’album Off The Wall est de son coté numéro 1 du Soul Brothers Top 20 Albums.


Source: MJFrance

Avec la sortie ce 26 février dernier d’une édition Deluxe Legacy de l’album Off The Wall de Michael Jackson incluant le documentaire « Michael Jackson’s Journey from Motown to Off The Wall » de Spike Lee avec de nombreuses et rares images du King of Pop, MJFrance vous propose de remonter le temps en 1979. Juste pour quelques souvenirs et uniquement pour le plaisir.

Le magazine Ebony du mois de novembre 1979 contient une publicité pour l’album Off The Wall accompagnée des dates de concert du Destiny Tour.

Du coté des charts, Rock With You fait son entrée à la 76ème place du Billboard Hot 100 pendant que Don’t Stop ’til You Get Enough est classé 6ème après 15 semaines de présence. De son coté l’album Off The Wall est classé en 9ème position du Billboard Top LPs & Tape et arrive à la 2ème place du Billboard Soul LPs. Concernant le Billboard Hot Soul Singles, Rock With You y fait son entrée directement à la 66ème place tandis que Don’t Stop ’til You Get Enough est classé 5ème.

Une fois le mois de novembre passé, Rock With You se trouve alors en 29ème position du Billboard Hot 100 pendant que Don’t Stop ’til You Get Enough est classé 64ème. De son coté l’album Off The Wall est classé en 11ème position du Billboard Top LPs & Tape et 1er au Billboard Soul LPs !!! Au Billboard Soul Singles, Rock With You est classé 7ème tandis que Don’t Stop ’til You Get Enough est classé 22ème.


Source: MJFrance

A l’occasion de la sortie du coffret «Off The Wall» de Michael Jackson en édition «Legacy Deluxe» ce vendredi 26 février, RFM vous a concocté un weekend spécial dédié au Roi de la Pop.

Ce weekend, Michael Jackson est à l’honneur sur RFM !

La voix et les chansons de Michael Jackson rythmeront tout le weekend sur RFM ! A l’occasion de la sortie du coffret Off The Wall en édition Legacy Deluxe, ce vendredi 26 février en partenariat avec RFM, Michael Jackson sera à l’honneur ce samedi 27 et ce dimanche 28 février sur les ondes de RFM.

Retrouvez ainsi ses plus grands tubes en multi-diffusion sur l’antenne de RFM tout le weekend, ainsi que sur RFM TV. L’intégrale de ses clips seront diffusés ce dimanche 28 février de 18h à 22h sur RFM TV, ainsi qu’un documentaire de 30 minutes.

Enfin, RFM vous propose de remporter de nombreux cadeaux ! Parmi eux, le coffret Off The Wall en édition Legacy Deluxe CD/DVD ou Blu Ray (inclus un documentaire inédit de Spike Lee de 90minutes) et l’intégrale de Michael Jackson.

Pour participer, rien de plus simple! Inscrivez-vous ce weekend par SMS au 7 39 16 (2x65cts + coût sms) code MICHAEL pour tenter de gagner les dotations mises en jeu.

Source: RFM.fr

Source: MJFrance

La poursuite de 10 millions $ déposée par le producteur Quincy Jones sur les projets réalisés après la mort de Michael Jackson donnera bien lieu à un procès cet été.

En 2013, Jones avait entamé une action judiciaire contre Sony Entertainment et MJJ Productions, une société désormais contrôlée par la succession du Roi de la Pop et qui gère notamment ses chansons.

Le célèbre producteur affirmait que les enregistrements originaux sur lesquels il avait travaillé, ont été édités et remixés de manière à le priver des royalties générés par leur commercialisation.

Cela concerne notamment le film « This Is It », l’album du même nom et l’édition du 25e anniversaire de « BAD ».

Henry Gradstein, l’avocat de Quincy Jones, a soutenu que le film « ne pouvait pas avoir été fait sans ces enregistrements » et que les enregistrements que l’Estate ne contrôle pas ont bénéficié d’une licence bien en dessous de leur valeur sur le marché.

Un grand nombre de méga-hits de Jackson, y compris « Thriller », « Beat It » et « Billie Jean » ont été réédités pour les projets posthumes. Jones affirme que MJJ Producions n’a pas respecté son contrat en permettant à des tiers d’exploiter les travaux « sans avoir d’abord fourni une occasion raisonnable à Jones d’effectuer ces remixes et / ou re-edits. »

Le début du procès est fixé au 15 juin.

Côté fans, il est possible de se demander si la récente décision de l’Estate de ne pas offrir de remixes et de démos sur l’édition 2016 de l’album « Off The Wall » (produit par Quincy Jones) est à mettre en lien avec ce conflit…

Sources : hollywoodreporter.com / MJLegend.

Source: MJFrance

Avec la sortie ce 26 février dernier d’une édition Deluxe Legacy de l’album Off The Wall de Michael Jackson incluant le documentaire « Michael Jackson’s Journey from Motown to Off The Wall » de Spike Lee avec de nombreuses et rares images du King of Pop, MJFrance vous propose de remonter le temps en 1979. Juste pour quelques souvenirs et uniquement pour le plaisir.

Nous sommes le 27 octobre 1979 et pour la seconde fois depuis la sortie de l’album Off The Wall, Michael Jackson apparait en encart publicitaire dans le célèbre Magazine Billboard. Une page qui fait à la fois la pub de l’album et qui annonce Rock With You comme second single. On y apprend que l’album Off The Wall est alors disque de platine tandis que le single Don’t Stop ’til You Get Enough est disque d’or. Don’t Stop ’til You Get Enough est deuxième du classement Disco Top 100, il est 3ème du Hot Soul Singles et 3ème du Hot 100. L’album Off The Wall est alors 2ème du Top Soul LPs et 9ème du Top LPs & Tape.


Source: MJFrance

Annoncé depuis fort longtemps, le coffret Edition Deluxe Legacy contenant l’album mythique « Off The Wall » et le documentaire inédit réalisé par Spike Lee « Michael Jackson’s journey from Motown to Off The Wall » avec des images exclusives et rares du Roi de la Pop est dans les bacs depuis aujourd’hui en format DVD et Blu ray.

Ce coffret d’un très bel aspect se présente comme détaillé dans nos précédentes infos à ce sujet, avec d’une part une craie dans un logement supérieur et d’autre part une pochette contenant l’album CD, un livret et le documentaire soit en DVD soit en Blu ray selon que vous ayez acheté telle ou telle version distinguable uniquement au dos de celles-ci via les mentions habituelles.

Sans vouloir être critique sur ce produit, une fois que vous avez enlevé le plastique protecteur et découvert l’ensemble du coffret, vous risquez d’avoir du mal à rassembler le tout tant les deux parties, à savoir la partie album + DVD et la partie craie dans son logement ne s’assemblent que par un peu de colle sans véritablement les fixer définitivement. Nous vous conseillons donc fortement de détacher le plastique de protection avec beaucoup de précaution afin de pouvoir le réutiliser pour rassembler le tout une fois utilisé.

L’album Off The Wall étant présent dans son intégralité avec aucun bonus, nous passerons donc sa description si ce n’est que pour affirmer une fois de plus qu’il s’agit là d’un album mythique que vous connaissez tous naturellement et qui représente à la perfection la joie et la soif de vivre qui était celle de Michael Jackson à l’âge de ses 21 ans.

Afin de décrire ce formidable album, le documentaire de Spike Lee est justement là pour le faire et peut-être essayer de montrer au jeune public ou au public amateur qui était Michael Jackson à l’époque Off The Wall et dans quel état d’esprit était le futur Roi de la Pop à l’âge de 21 ans, lorsqu’il pris ce virage crucial d’une autonomie marquée par le véritable début de sa carrière solo sans ses frères.

Les images d’archives présentées tout au long du documentaires sont effectivement rares pour la plupart et extrêmement intéressantes pour toutes les parties live présentées. La qualité d’image de ces archives n’est malheureusement pas au rendez-vous mais malgré cet inconvénient, cela représente parfaitement l’état d’esprit dans lequel était Michael Jackson en tournée et comment est-ce qu’il vivait ses chansons et sa musique, sur scène. Rien que pour ce plaisir des yeux et cette présence manifeste, ce documentaire vaut le coup d’être regardé et certainement regardé à nouveau.

Du coté des intervenants, beaucoup de personnes ayant côtoyé Michael Jackson apportent leurs témoignages, que ce soit en direct ou à travers d’anciennes interviews télévisées ou d’anciens enregistrements d’époque. S’il y a beaucoup de témoignages de producteurs ou de responsables de maisons de disques voir de quelques musiciens présents à l’époque de l’enregistrement de l’album, on aurait certainement aimé en voir encore plus de la part des musiciens crédités sur l’album. Nous ne savons pas pourquoi est-ce qu’ils n’y figurent pas ou pourquoi pour certaines personnes encore vivantes il ne s’agit que d’anciennes interviews mais il est dommage de ne pas les voir toutes réunies afin de rendre un hommage légitime à cet album mythique et quelque part à leur propre contribution.

Ce coffret Deluxe Off The Wall propose également un livret avec les paroles des chansons, quelques photos de Michael Jackson (mais trop peu à notre gout) et une présentation réalisée par Steven Ivory, célèbre journaliste orienté musique R&B ayant travaillé pour le magazine Soul que les fans des J5 connaissent bien ou encore Black Beat qui fit plusieurs de ses unes avec Michael voir encore Billboard et The Los Angeles Times. Si quatre pochettes de 45 tours font partie des illustrations dans ce livret, nous aurions certainement aimé retrouver peut-être plus de référencement comme le fait que la chanson Girlfriend fut exploitée en 45 tours en Angleterre et en Nouvelle Zélande ou encore d’autres visuels différents des 45 tours exploités dans le monde.

Pour tout ceux qui avaient acheté le documentaire de Spike Lee pour Bad 25 et qui étaient déçu de ne pas voir de sous titrage en français, sachez que pour ce documentaire ils sont légitimement proposés et ce en plusieurs langues. Il s’agit là encore certainement d’une décision prise après avoir constaté que les fans s’en plaignaient.

Cette nouvelle et ennième réédition de l’album Off The Wall est donc intéressante grace à ce documentaire de Spike Lee qui rend hommage une fois de plus à Michael Jackson et dont on sait déjà qu’un futur documentaire sur l’album Thriller est un projet qui lui tient à coeur. Au delà des quelques critiques formulées ici même, il n’en demeure pas moins que des titres inédits et des versions démo ou inédites des chansons présentes sur l’album faisaient partie de l’attente des fans au sujet d’une telle réédition. C’est le principal regret que beaucoup de fans expriment ici et là. Pour le reste, cette réédition aura au moins le mérite de mettre en avant la joie de vivre qui était celle de Michael Jackson lors de l’enregistrement de cet album et le talent qui était le sien à pouvoir réunir le monde entier autour de sa musique.

Source: MJFrance

Avec la sortie ce 26 février d’une édition Deluxe Legacy de l’album Off The Wall de Michael Jackson incluant le documentaire « Michael Jackson’s Journey from Motown to Off The Wall » de Spike Lee avec de nombreuses et rares images du King of Pop, MJFrance vous propose de remonter le temps en 1979. Juste pour quelques souvenirs et uniquement pour le plaisir.

Michael Jackson et ses frères sont en photo dans le magazine JET du 25 octobre 1979. On les voit recevoir les honneurs de la mairie de New Orleans ou debutait leur tournée du Destiny Tour. Cette photo illustre un article sur Leonard Rowe, le producteur noir de la tournée des Jacksons. Celui-ci exlique alors la difficulté qu’il y a pour certaines personnes d’accepter qu’un homme noir puisse avoir le controle d’un contrat de 8 millions de dollars. Il précise que les Jacksons ont confiance dans ses capacités et qu’il les a convaincu qu’il peut leur faire gagner de l’argent.

L’album Off The Wall est toujours classé n°1 dans le Soul Brothers Top 20 Albums du magazine JET mais Don’t Stop ’til You Get Enough perd une place de leur Soul Brothers Top 20 Singles et se retrouve en seconde position.


Source: MJFrance

En l’honneur du Black History Month, l’équipe de basket du club Wizards de Washington rend hommage à toutes les icones de la population noire américaine. Plusieurs joueurs de l’équipe de basket ont ainsi repris le look de certaines célébrités. Parmi les joueurs, c’est Kelly Oubre qui a décidé de rendre hommage à Michael Jackson en portant une veste similaire à celle que portait le Roi de la Pop.

Sources: All Things Michael / nba.com/wizards/bhm-2016.
Source: MJFrance

Le Roi de la Pop avait acquis la statuette de l’Oscar du film « Autant en emporte le vent » pour la somme de 1,5 millions de dollars mais l’Estate ne sait pas ou elle se trouve ni ce qui a bien pu lui arriver.

Un article de The Hollywood Reporter raconte que lorsque Michael Jackson est décédé en 2009, les exécuteurs testamentaires ont commencé à faire l’inventaire de la montagne de biens de valeur que possédait le Roi de la Pop. Parmi ces biens figurait l’Oscar décerné au producteur David O.Selznick en 1940 (à gauche sur la photo) pour le très célèbre film « Autant en emporte le vent » sorti en 1939 et plus gros succés de l’histoire du cinéma.

Michael Jackson, dont on connait les qualités de cinéphile, avait acheté cet Oscar en 1999 et l’avait payé 1,54 millions de dollars aux enchères chez Sotheby faisant de cette enchère la plus élevée pour une statuette dorée. (Avant les enchères, l’estimation avait été faite à 300 000 dollars).

Cet Oscar était sencé se trouver soit à Neverland soit dans la dernière demeure de Michael à Los Angeles, mais selon l’Estate, l’Oscar n’a jamais été retrouvé parmi toutes ses affaires. Est-ce qu’un membre de la famille a pris l’Oscar ?, Est-ce qu’il est caché ? Est-il stocké quelque part ? As-t-il été volé ? Quelque soit la raison de la disparition de cet Oscar, l’Estate aimerait bien remettre la main deçu.

Le célèbre avocat de l’Estate Howard Waitzman a d’ailleurs déclaré: « L’Estate ne sait pas ou est la statuette d’Autant en emporte le vent. Nous aimerions l’avoir car elle appartient aux enfants de Michael. J’ai espoir qu’elle revienne bien à un moment donné.

Sources: MJVIBE.com / The Hollywood Reporter.
Source: MJFrance