Auteur : Cpteo

Voici la tracklist du double album « The Jackson 5 Live At The Forum » qui devrait sortir le 22 Juin 2010 afin de célébrer le 40ème anniversaire du concert des Jackson 5 à Los Angeles. Ce double album contiendra sur son premier CD le concert des Jackson 5 au forum de Los Angeles du 20 juin 1970 alors qu’ils débutaient leur carrière tandis que le second CD contiendra le concert du 26 aôut 1972, toujours au forum de Los Angeles après deux années de jacksonmania. Il est à noter que le premier CD contiendra une chanson bonus du concert faisant partie du TV Special Goin’ Back To Indiana tandis que le second CD contiendra une chanson bonus live provenant de la B.O « Save The Children« .

Nulle doute que ce double album est très attendu de tous les fans de Michael Jackson et des Jackson 5. Celui-ci sera accompagné de photos rares.

Tracklist:

Disc 1 – June 20, 1970

1. Introduction
2. I Want You Back
3. Feelin’ Alright
4. Who’s Lovin’ You
5. Walk On
6. Don’t Know Why I Love You
7. Zip-A-Dee-Doo-Dah
8. ABC
9. It’s Your Thing
10. I Found That Girl
11. There Was A Time
12. Thank You Falettinme Be Mice Elf Agin
13. The Love You Save

Bonus Track

14. Mama’s Pearl Live in Indiana, May 29, 1971

Disc 2 – Back @ the Forum August 26, 1972

1. Brand New Thing
2. Medley: I Want You Back/ABC/Mama’s Pearl
3. Sugar Daddy
4. I’ll Be There
5. Introduction by Michael
6. Goin’ Back to Indiana/Brand New Thing/Goin’ Back to Indiana
7. Bridge Over Troubled Water
8. I Found That Girl
9. I’m So Happy
10. Lookin’ Through The Windows
11. Ain’t Nothing Like The Real Thing
12. Introduction by Jackie
13. Ben
14. Rockin’ Robin
15. Got To Be There
16. You’ve Got A Friend
17. Ain’t No Sunshine
18. I Wanna Be Where You Are
19. Introduction by Jermaine
20. That’s How Love Goes
21. Never Can Say Goodbye
22. Walk On
23. The Love You Save

Bonus Track

24. I Wanna Be Where You Are from « Save The Children » Live from Chicago, September 1972

Sources: PR Newswire / foulecamp / forum.jackson5abc.com

Selon le site musictap.net , Hip-O Select Records commercialisera le 22 juin un CD des Jackson 5 intulé: « Live at the Forum ».

Dans un entretien accordé au magazine Vibrations en décembre 2009, Harry Weinger, responsable des rééditions de Motown, évoquait le projet :

« Concernant les « Live At The Forum », il s’agit de deux shows, enregistrés en 1970 et 1972, qui sont assez différents. En 1970, les chansons sont plus longues, le groupe parle entre les morceaux, ils font durer la soirée, tandis qu’en 1972, ils ont plus de hits, comme « Sugar Daddy » ou « Mama’s Pearl », et Michael a droit à ses propres chansons, de même que Jermaine. »

Sources : musictap.net / MJLegend / Vibrations Magazine / jackson5abc.com

Nous sommes le 29 Août et peut-être plus que jamais, les fans du monde entier auront une pensée particulière pour Michael Jackson. Ce fameux 29 Août 1958 naquit donc une légende qui deviendra la plus grande star que la terre ait jamais connue. Aujourd’hui, à travers les monde et particulièrement en France, les fans manifesteront leur amour en se réunissant à Paris au Grand Rex par exemple, ou en petit comité, voir seuls et se souvenir de ce que Michael Jackson aimait peut-être le plus au monde, c’était de les voir heureux.

Aujourd’hui MJFrance se souvient de ces jours heureux, de tout ce bonheur que Michael Jackson a pu donner au monde et vous propose de lire un passage qui lui fut consacré dans le tout premier livre publié sur les Jackson 5. Il s’agit du livre d’Ellen Motoviloff intitulé « The Jackson 5 » chez Scholastic Book Services qui fut écrit en Juin et Juillet 1971 et fut publié en Janvier 1972. Dans ce livre, l’auteur prend soin de parler de ce fameux groupe des Jackson 5 qui défie la chronique, de cette nouvelle mode que l’on appelle la Bubblegum soul ! Tito, Jackie, Jermaine, Marlon et Michael ont droit à leur présentation. Celle de Michael annonce déjà les talents du futur Roi de la Pop et cette volonté à rendre ses fans heureux…


Livre The Jackson 5 / Ellen Motoviloff / 1972

Chapitre 9 – Moving-with Michael

Voyager avec Michael

Dans les bureaux de la Motown, occupé à lire les lettres de fans, au milieu de quatre gros sacs, c’est là que l’on pouvait trouver Michael l’après-midi après l’école. Ou bien bondissant sur son trampoline, à faire des figures dans les airs. Ou encore à embêter un de ses frères. Ou à son cours de piano. Une « boule d’énergie », voilà la description que fait sa mère Katherine de son avant dernier fils.

Michael Joe Jackson qui, pour beaucoup de gens, symbolise le groupe Jackson 5 en entier, est né le 29 août 1958. Il semble sortir du lot du fait de sa capacité à chanter aussi juste à un âge aussi précoce. De fait, il a commencé à pousser la chansonnette avec ses frères à 4 ans ! L’un de ses premiers concerts a eu lieu dans un hôpital ou il partageait l’affiche avec un vrai père-noel le même jour. Depuis, il est passé aux salles immenses, jouant devant des dizaines de milliers de spectateurs et faisant des apparitions télévisées rassemblant des millions de téléspectateurs. Fort de l’énorme succès qu’ont connu les chansons des Jackson 5 au hit parade, à Londres-y compris, les promoteurs n’ont pas tardé à les faire tourner en Europe et dans le monde entier.


Michael préfère les apparitions télé aux performances live à cause du nombre important de spectateurs touchés. « Des gens du monde entier vous voient » déclare-il, et à voir son fameux rictus, il ne fait aucun doute qu’il aime ça. On peut voir quelqu’un de très précoce, qui chante un répertoire qui sied généralement aux adultes. Mais Michael donne du sens et de l’expression aux mots grâce à son imagination, pas à son expérience. Il possède un esprit vif et alerte auquel rien n’échappe. Quand de nouvelles personnes viennent chez lui, il les observe toujours, les joge, d’une certaine façon. Il est en effervescence, leur pose des questions et, naturellement attend des réponses surtout quand il s’agit de reporters de magazines ou de journalistes. Il est vraiment à l’écoute des gens, et vous donne beaucoup d’informations. Mais juste ce qu’il faut. Il est conscient de la durée de vie d’un groupe, de sa popularité, il ne faut pas être trop impatient ou aller trop vite… Michael semble savoir intuitivement que le groupe va durer longtemps. En fait, il agit comme s’il en avait toujours été ainsi.

L’un de ses plus grands talents est celui de l’imitation. Au tout début de sa carrière musicale, il se contentait simplement d’imiter à la perfection le « Père de la Soul » qui n’est autre que James Brown. Chaque glissade, mouvement que Michael faisait devait être attenué et finalement retravaillé. Aujourd’hui, Michael a vraiment son propre style. Il a sans nul doute une personnalité qui se démarque.
Sa manière de s’habiller- comme ses jeans sur lesquels sont cousus de part et d’autres un J- est imité par ses fans. Même Jermaine a repris l’idée du jean. Un des costumes de scène de Michael comprend une large ceinture de cuir avec une boucle en forme de cœur au centre. Un autre consiste en un pantalon à pattes d’éléphant en similicuir et un chapeau à bords larges. Un autre encore comprend une cape ressemblant à une toge. Aucun style ne semble trop excentrique pour Michael. Michael fait preuve d’un tel professionnalisme maintenant qu’il est difficile d’imaginer combien il était nerveux et angoissé quand il est monté sur scène pour la première fois il y a quelques années. C’était pourtant le cas. C’étaient ses parents qui, assez bizarrement, lui avaient montré comment se servir d’un micro. Il sentait la réaction du public lorsqu’il chantait d’un côté de la scène mais quand il arrivait à l’autre bout, il n’entendait plus rien. La plupart des choses que lui ont appris ses parents concernent les leçons de base de la vie-comme le fait de respecter une personne en tant que telle, quelque soit ses actes. L’une des personnes que Michael préfère, c’est Bill, l’un des gardes du corps du groupe. « Le samedi et le dimanche Bill vient nous chercher Marlon, Randy et moi et nous emmène sur un terrain de golf miniature ou au carnaval et il tient à nous payer nos tours » dit Michael.


Michael est à l’aise avec les adultes. Les enfants de l’école ne viennent pas parce que la maison des Jackson en est très éloignée. Etant donné qu’il est constamment entouré de ses frères ainés, il s’identifie à eux. Mais il ne s’intéresse pas aux filles pour l’instant. Michael est trop jeune pour s’intéresser vraiment aux filles. Néanmoins il aime discuter avec elles, il aime par-dessus tout les jolies filles qui ne sont pas enrobées et qui ont une belle personnalité.

Quand il ne travaille pas, il regarde des dessins animés à la télé, dessine des portraits, ou va à la piscine. Il préfère la piscine à l’océan. Des idées pour ses chansons peuvent surgir n’importe ou, n’importe quand. Jermaine et lui aiment s’asseoir et transformer leurs idées en chansons et en paroles. Tito et Jackie les aident également. Les garçons enregistrent leur création sur cassettes puis leur père les écoute et fait des commentaires. Peut-être qu’un jour la Motown les laissera enregistrer leurs propres chansons. Les animaux ne font pas vraiment partie de la vie de Michael en ce moment bien que ça a été le cas dans le passé. Il n’y a pas si longtemps, il avait un serpent, des souris apprivoisées et des lézards qu’il attrapait lui-même. Mais l’agenda chargé et les déplacements du groupe l’empêchaient de s’occuper de ses animaux au quotidien. La famille a deux bergers allemands-Lobo et Black girl. Ils ont été dressés pour garder la maison et effrayer les intrus. Les bêtes font très peur et s’emballent quand elles sentent des étrangers. Les fans essaient rarement d’entrer quand les chiens sont lâchés. Michael possède cette faculté qu’ont les personnes nées sous le signe Vierge d’être perfectionniste et peut ainsi travailler dans son coin pendant des heures sur une chanson jusqu’à ce qu’elle lui convienne.


Tout le monde sait que Michael chante les parties solo sur presque toutes les chansons des J5. Donc il a plus d’expériences que les autres garçons. « Cela me prend 2 heures pour faire/enregistrer une chanson entière. » affirme-t-il. « J’enregistre ma partie et eux la leur ». Il arrive parfois que Michael travaille sur les morceaux avec un producteur sans que ses frères ne soient présents dans le studio d’enregistrement. Le mixage des pistes instrumentales et vocales se fait dans le studio. Les numéros de danses du groupe sont répétés devant de grands miroirs afin que les garçons puissent prendre leurs repères les uns par rapport aux autres. Dès que Michael a quelque chose en tête, il le réussit. Il joue des percussions et apprend le piano. « Ce n’est pas difficile, vraiment. Il suffit de s’appliquer, c’est la seule chose à faire » dit-il simplement.
Un jour, s’il poursuit son rêve qui est de devenir un grand acteur, il y parviendra certainement. « dans le style de Sidney Poitier » explique-t-il. Il aimerait étudier les beaux-arts, peut-être à l’université bien qu’il soit quasiment certain de ne pas embrasser une carrière de peintre. Le show-business semble être la voie naturelle pour quelqu’un d’aussi talentueux en musique.

Ces centres d’intérêts sont très larges, et il s’inquiète même de la pollution de l’air qui émane des aciéries de Gary. Il en est venu à la conclusion qu’elles finiront par être nettoyés, mais seulement après avoir investi de grosses sommes d’argents dans ce processus. « Et les impôts vont augmenter » observe-t-il. Il connaît la valeur de l’argent et l’importance de l’épargne. En tant que moteur du groupe, qui fait que les choses se réalisent, il est indispensable.
Regardons de plus près : 32, 85, 82, 36…, ce sont le tour de cou, de poitrine, la longueur des manches, le tour de taille, soit les dernières mesures que son habilleuse a prises. Ce sont ses fans qui réclament ce genre de statistiques. Et Michael aime-comme les autres d’ailleurs-les rendre heureux.


Fin.

En ce jour anniversaire, merci Michael, merci pour tous le bonheur que tu as pu nous donner. Grace à toi, aujourd’hui, nous pouvons revivre ces jours heureux.

Source: The Jackson 5 – Ellen Motoviloff / Scholastic Book Services (1972)
Traduction : Sylvain.