Auteur : Cpteo

A l’occasion de la venue de Larry Carlton au Dubai Jazz Festival le 14 février, le site Timeoutdubai.com a publié une interview du fameux guitariste.
Dans les années 1970 et 1980, il a notamment joué sur les albums de Joni Mitchell, Sammy Davis Jr, Billy Joel, Dolly Parton, John Lennon, Quincy Jones, The Four Tops, Barbra Streisand et Michael Jackson.


Sur l’album « Off The Wall », il a joué sur le titre She’s Out Of My Life. Carlton a confié que lorsqu’il était venu en studio à la demande de Quincy Jones, le titre avait déjà été travaillé. Il y avait la partie instrumentale avec le piano électrique Fender Rhodes et la partie vocale de Michael Jackson. Carlton a donc joué sur cette base piano-voix.

Il a ajouté : « C’était vraiment une session pour l’un des plus grands producteurs [et] l’un des plus grands artistes de tous les temps – Michael Jackson et Quincy Jones.
[La disparition] de Michael est une énorme perte pour le monde musical, ce qu’il a accompli pendant plus de 30 ans ne sera pas égalé par beaucoup de personnes en l’espace d’une vie. C’est une grande, grande perte et je suis honoré d’avoir joué sur un morceau pour lui.
 »

Sources : Timeoutdubai.com / MJLegend / larrycarlton.com

mj2004 nous transporte cette semaine en Espagne avec ce Maxi 45T de Michael Jackson intitulé « Pretty Young Thing ». Ce disque vinyle sorti en 1984 chez Epic à également vu le jour en format 45T. Il inclut sur sa Face B la version instrumentale de la chanson « Thriller » et le titre « Working Day And Night » extrait de l’album Off The Wall. A noter que la version de « P.Y.T » est identique à celle que vous pouvez écouter sur l’album Thriller. Ce pressage espagnol est devenu assez difficile à se procurer.


Face A
-P.Y.T : (3.58)

Face B
-Thriller Instrumentale Version: (5.56)
-Working Day And Night : (4.26)

-Référence : EPC A 12.3910
-Année : 1984
-Pressage : Espagne
-Estimation : 100 euros environ13

Le site internet Qobuz propose en téléchargement une version de l’album Got To Be There de Michael Jackson en édition Studio Masters 24 bits / 96.00kHz – Stereo pour le prix de 17,48€ l’album ou au choix, 2,26€ le titre.
 
A l’automne de 1971, j’ai enregistré mon premier album solo: « Got To Be There ». C’était merveilleux de travailler sur ce disque. Il est devenu un de mes préférés. C’était l’idée de Berry Gordy que je fasse ce disque seul et je suis devenu un des premiers d’un groupe Motown à sortir du lot. Je me suis aperçu par la suite qu’une fois de plus, il avait raison. Moonwalk, Michael Jackson, 1988.
 

La qualité Studio Masters (24 bits) est annoncée comme une qualité supérieure à celle du CD et présentée avec un son tel qu’il figure dans l’enregistrement original, comme à la sortie de la console de l’ingénieur du son.

Qobuz garantie la qualité Qobuz Studio Masters avec un son tel qu’il à été enregistré en studio, livré dans son intégrité. Aucune compression. Aucune concession. Un fichier toujours fourni par le producteur, sans aucun retraitement.

Petit rappel historique d’MJFrance: « Got To be There », le tout premier album de la carrière de Michael Jackson en solo sort le 24 Janvier 1972. Cet album terminera à la 3ème place du classement US R&B et à la 14ème place du classement pop. Auparavant, le 45 tours éponyme sorti le 7 Octobre 1971, premier single de la carrière solo de Michael Jackson est donc lancé. Aux USA, ce titre finira en 4ème position des charts R&B et Pop et sera disque d’or.

Le 17 février 1972 sort le deuxième single de la carrière solo de Michael Jackson. Il s’agit alors de « Rockin’ Robin » avec « Love Is Here And Now You’re Gone » en face B. Ce 45 tours finira second des charts R&B et également second au classement pop. Encore mieux que le tout premier single !!! Il sera disque d’or aux USA et en Angleterre.

Le 2 Mai 1972, Michael Jackson sort son troisième 45 tours. Il s’agit de « I Wanna Be Where You Are » avec le titre « We’ve Got A Good Thing Going » en face B. Aux USA, ce 45 tours termina second au classement du chart R&B et 16ème au classement pop.

En Juillet 1972, c’est au tour du titre « Ain’t No Sunshine » de sortir en 45 tours mais pas aux USA. Ce 45 tours terminera tout de même à la 8ème place des charts en Angleterre et 17ème en Hollande. Ce même mois de Juillet, le 45 tours de « Ben » issu de l’album du même nom sort aux USA ou il terminera à la toute première place devenant ainsi le tout premier single classé numéro 1 de la carrière solo de Michael Jackson. Mais cela, c’est une autre histoire…

mj2004 nous transporte cette semaine en Angleterre avec ce Maxi 45T de Michael intitulé « Beat It ». Ce disque vinyle sorti en 1982 chez Epic et extrait de l’album « Thriller » inclut sur sa Face B les titres « Burn This Dsco Out » extrait de l’album « Off The Wall » et la chanson « Don’t Stop T’ill You Get Enough » (Live Version ) » extrait de l’album « The Jacksons Live » sorti en 1981. A noter que ce Maxi 45T a également été distribué en format 45T. Un pressage anglais que vous pourrez trouver toujours assez facilement en vente sur divers sites ou autres disquaires spécialisés.

 

Face A
-Beat It
Face B
-Burn This Dsco Out
-Don’t Stop t’ill You Get Enough (Live Version)

-Référence : TA 3258 Epic
-Année : 1982
-Pressage : UK
-Estimation : 20 euros environ

Brice Najar, auteur du livre « Michael Jackson: Itinéraire d’un passionné » a le plaisir de vous annoncer la sortie prochaine de son nouvel ouvrage cette fois-ci intitulé « The Jacksons : Musicographie 1976-1989« . Son tout nouveau livre devrait sortir au printemps 2014 chez Edilivre.

 

On a souvent l’image d’un Michael Jackson superstar planétaire à l’âge adulte après avoir débuté durant son enfance avec la formation familiale des Jackson 5.

Ce serait oublier que, telle une transition, ce groupe est devenu The Jacksons après son départ de la firme Motown pour Epic Records en 1976.

Une période importante pour Michael et ses frères, voulant grandir en tant qu’hommes, mais également en tant qu’artistes.

Cet ouvrage retrace donc cette discographie jusqu’en 1989, année du septième et dernier album de The Jacksons, et est l’occasion d’aborder de nombreux aspects, aussi bien humains que musicaux.

L’association MJ MOVE en partenariat avec l’école de danse MJ Academy vous présente : « Rockin’ Day & Night ».

En compagnie des musiciens du groupe « Thriller Gang » ainsi que plusieurs performers, laissez votre coté Rock s’exprimer à la Salle des Fêtes du 14ème arrondissement de Paris, le Dimanche 16 Février 2014 à 16h.

Un DanceFloor sur les sons du Roi de la Pop, ses influences et la nouvelle génération ainsi qu’une exposition de vêtements, objets liés à Michael Jackson.

Entrée libre et buvette à disposition.

Une partie des fonds de la journée ira à l’ A.C.U.T, une association caritative qui vient en aide aux personnes atteints d’aplasie médullaires (forme de leucémie)

Let It Rock !!!

Infos Pratiques :
Ouverture des Portes à 16h
Buvette disponible

Adresse :
Salle des fêtes Mairie Annexe
12, Rue Pierre Castagnou
75014 Paris
Métro Mouton-Duvernet (Ligne 4)

Liens Facebook :
MJ Move : https://www.facebook.com/MjMove?fref=ts
MJ Academy : https://www.facebook.com/pages/MJ-Academy/438713312813514?fref=ts
Thriller Gang : https://www.facebook.com/thrillergang?fref=ts

Site :
MJ Academy : http://www.mjacademy.fr/
MJ Move : http://www.mjmove.com/
Association Courage Ulysse Tonye : A.C.U.T

A l’occasion de ses conférences ‘In The Studio With MJ », Brad Sundberg a parlé sur sa page facebook des casques audio que Michael Jackson préférait utiliser en studio. Voici pour vous la traduction des propos de Brad Sundberg à ce sujet.

Brad Sundber: « Cette fois, il est temps de vous raconter une histoire rapide sur quelque chose d’inattendu : Un casque ! Vous n’avez certainement pas pensé, un jour, lire une histoire d’écouteurs, mais quand vous travailliez en studio avec Michael Jackson, le casque était en fait un élément très important. Oui, ne baillez pas, et laissez-moi la chance de m’expliquer.

Avant que tout le monde n’entende parler des «  Beats by Dr Dre », nous nous devions de posséder un casque en studio qui comportait au moins trois critères : il devait avoir un bon son, être confortable à porter ; d’énormes… volumes et être suffisamment solide pour résister à la vie en studio.

Voici ce qui se passait avec de nombreux musiciens, ils pouvaient quasiment devenir sourds après des années de répétitions, de concerts, etc… Les Batteurs en particulier, malheureusement, peuvent vraiment abuser de leurs oreilles par manque de prudence, évidemment, les chanteurs, joueurs de guitare, etc., sont tous soumis à de la musique très forte pendant des périodes prolongées et cela durant des années. Mais je reviens à mon histoire.

Tout considéré, lorsque je travaillais avec lui, Michael avait remarquablement une bonne audition, mais il aimait que le son de son casque soit extrêmement élevé. Si vous n’avez jamais travaillé dans un studio d’enregistrement, la raison pour laquelle les chanteurs et musiciens utilisent des écouteurs, réside dans le seul but qu’ils puissent entendre la chanson, leur voix, etc., le microphone laisse seulement entendre leur voix, ou l’instrument dont ils jouent. C’était devenu un peu un défi pour nous, parce que Michael montait ses écouteurs de plus en plus fort au cours d’une session, puis il criait «  Brad … mes écouteurs ne fonctionnent pas bien, puis-je en avoir une autre paire? » Quand je lui apportais une autre paire, je découvrais qu’il avait grillé les précédentes. Il était impossible de penser que Michael faisait exprès de détruire ses écouteurs, de sorte que le défi était de trouver un ensemble qui convenait à ses oreilles et soit en même temps confortable à porter, et enfin assez puissant à son goût.

Nous avons essayé plusieurs modèles d’AKG et Sennheiser, mais lorsque la fumée sortait des écouteurs après une session vocale de Michael, nous en faisions retour au fournisseur. Enfin, nous avons découvert la solution : Le Fostex T20. Michael les a essayés et avec ces derniers, il obtenait le volume qu’il désirait. Maintenant, j’aime la musique forte, je le pense vraiment, mais le volume auquel Michael accédait pour écouter et chanter avec les T20 était époustouflant ! Il les aimait, et ils sont devenus nos incontournables, dans tous les studios nous avons travaillé avec ces casques.

Donc, si vous voulez écouter la musique de Michael à travers les mêmes écouteurs, ceux qu’il utilisait quand il créait, passez de « Beat By Dre » à une paire de « Fostex T20 ». Ils coûtent un tiers plus cher ! Mais vous ne pouvez pas ressembler à tout le monde, et vous connaissez les dessous de l’histoire, ce sont les écouteurs que Michael a utilisés. Michael a toujours fonctionné selon ses propres coups de cœur – pas vous ? »

Entendre des choses dont vous n’avez jamais entendu parler. Voir des choses que vous n’avez jamais vues. Apprendre des choses que vous ne soupçonniez même pas.

In The Studio With MJ Orlando with special guest Matt Forger –
February 8, 2014

Optional day at EPCOT to watch Captain EO with Brad and Matt –
February 9, 2014

Un cadre commémoratif vient d’être offert à Siedah Garrett pour célébrer les 32 millions d’exemplaires vendus de l’album Dangerous. La chanteuse a reçu cet exemplaire à titre honorifique pour sa participation à l’album avec le titre Keep The Faith qu’elle a co-écrit avec Michael Jackson et Glenn Ballard en 1991.


Siedah a profité de l’occasion pour confirmer à un fan que sa chanson Everchanging Time avait également été proposée à Michael Jackson mais pour Bad cette fois ci. Une chanson composée par Burt Bacharach, Carole Bayer Sager et produite par David Foster que Quincy et Michael aimaient beaucoup. On ignore cependant si le chanteur a enregistré à l’époque sa propre version ou non. Everchanging… : http://www.youtube.com/watch?v=AxMFtfXqip4 (il existe aussi une version chanté par Aretha Franklin.)

Lyrics

It’s an ever changing time
I see, that clock upon the wall
Well it don’t bother me at all
It’s an ever changing time

And me, ever changing time
Everything is going so much faster
It seems like I’m
Watching my life, and everything I do
Wonder if the dreams that I believed in
Still come true

Caught in between, it comes back to
You and me running out of time, I gotta find me a better understanding
Everything keeps forgetting what’s mine, I gotta find me a way, less-demanding
And we’re holding on so tight, together, all of our lives

And I, I had some big idea
So much of my life, still not completed
Hopes and Fears
Watching it change, into something new
Wondering it I’m gonna find the answer, loving you

All of my life, it comes back to
You and me running out of time, I gotta find me a better understanding
Everything keeps forgetting what’s mine, I gotta find me a way, less-demanding
And we’re holding on so tight, together, all of our lives

I see, that clock upon the wall, well it don’t bother me at all
It’s a ever changing time
[2x]

All of my life, it comes back to
You and me running out of time, I gotta find me a better understanding
Everything keeps forgetting what’s mine, I gotta find me a way, less-demanding
And we’re holding on so tight, together
And we’re gonna be alright, together, all of our lives

I see, that clock upon the wall, well it don’t bother me at all
It’s a ever changing time

Sources: https://www.facebook.com/siedahgarrettfanpage / burncool / MJFrance Forum

mj2004 nous transporte cette semaine aux USA avec ce 45T Promo des Jacksons intitulé « Blame It On The Boogie« . Ce disque voit le jour en 1978 chez Epic et est le premier extrait de l’album « Destiny ». On retrouve un contenu identique sur la Face A et B. La petite particularité de ce 45T Promo c’est que la chanson a été enregistrée en Stéréo sur la Face A et en Mono sur la Face B. Vous pouvez retrouver toujours assez facilement ce disque en vente.

Face A
-Blame It On The Boogie
Face B
-Blame It On The Boogie

-Référence : 8-50595 EPIC
-Année : 1978
-Pressage : US
-Estimation : 10 euros environ