Auteur : Cpteo

Rushka Bergman, rédactrice de mode à l’Uomo Vogue et Vogue Italia, styliste, artiste et designer à New York a laissé un témoignage émouvant sur le site The Coveteur. En voici pour vous la traduction.

« Cela faisait sept jours que je cherchais un contact avec Michael et finalement, j’ai envoyé un e-mail à son avocat. Je ne savais même pas si l’adresse e-mail était correcte. Mais mon téléphone sonna et la voix me dit. «Je suis l’avocat de Michael Jackson, de Washington DC». je m’y voyais déjà. Et puis il ajoute : «M. Jackson est d’accord pour faire la couverture de Vogue magazine». Alors j’ai répondu : «S’il vous plaît, pourriez-vous s’il vous plaît, me le confirmer une nouvelle fois, de sorte que je sois certaine que c’est la vérité», parce que je ne pouvais pas croire que c’était la vérité. Et j’entends : «Absolument Je n’ai même pas attendu cinq minutes entre l’envoi de l’e-mail et la confirmation de la couverture de Vogue avec Michael Jackson, ensuite ma vie a été bouleversée.

J’ai appris que quand nous avions fait la séance photo avec Bruce Weber, cela représentait pratiquement 1000 accessoires de vêtements de 66 designers dans le monde, et c’était d’accord. La veste à paillettes qu’il portait pesait huit kilos! Le lendemain, Michael a appelé mon patron afin de lui demander si je pouvais être sa styliste personnelle. Et puis Michael m’a également appelée pour me dire : «Où êtes-vous Je lui ai répondu que j’étais à la maison en train de préparer la séance photo du lendemain. Il m’a alors informée : «J’ai annulé la séance photos. Je viendrai vous chercher. Nous allons à Las Vegas» !

Je n’ai jamais quitté la maison. Je suis restée là, Il m’avait choisie. Quand il est mort, j’ai pleuré pendant des jours. J’avais besoin de pleurer pour me calmer. J’ai pensé : «Pourquoi est- il mort ? Pourquoi es-tu mort ?» Je pense encore que d’une certaine façon, il est toujours ici. J’étais dans cette chaise quand il est mort. J’ai failli mourir aussi. Nous choisissions les chaussures tandis que mon cousin m’a adressé un texto : «Rushka, je ne sais pas où tu es, mais peux-tu s’il te plaît regarder les nouvelles aujourd’hui ? Quelque chose ne va pas avec Michael Jackson.»  Dans la même seconde après ce texto, quelqu’un d’autre m’a dit : « Ma chérie, où es-tu ? Dois-je venir au studio ? Quand j’ai demandé pourquoi, on m’a répondu, «Quelque chose ne va pas.»  A la suite, ma plus jeune soeur m’a demandé, Rushka, es-tu là ? Es-tu dans le studio? Je dois t’annoncer quelques mauvaises nouvelles. Je ne sais pas si c’est la vérité, mais ton ami Michael Jackson est décédé. J’ai été parcourue de grands frissons. Je pensais, ce n’est pas possible ! Tout le monde est venu vers moi, j’étais sur le sol, hurlant. Je ne pouvais même pas croire que c’était réel. Je pensais que tout cela était inventé. Pouvez-vous vous imaginer ? Je préparais les chaussures de Michael avec Jonathan, mon assistant. Michael était en charge absolument de tout, s’il disait, «Je veux que ce soit ainsi» alors il l’obtenait. Il était un génie, un pur génie.

Michael Jackson était un virtuose de la musique d’avant-garde, un danseur et une icône de la mode. Il était le maître le plus audacieux. Son originalité et sa richesse ont définis la musique des années 1980 jusqu’à aujourd’hui. En même temps, il était un bon père et un réel humanitaire. Son cœur était plus grand que la planète – plus grand encore que la galaxie. Sa nature douce et spirituelle ont fait de lui, l’un des plus grands qui ne marcheront jamais sur cette terre. Plus je le connaissais, plus je l’aimais, c’était magique. Il était si beau, il avait la force de l’amour. Il me manque beaucoup et je ne l’oublierai jamais. Il restera dans mon coeur et sa musique vivra avec nous. Comme nous avions coutume de le dire «amour pour toujours !».

Par Rushka Bergman.

mj2004 nous transporte cette semaine en Hollande avec ce LP Maxi Single Promo de Michael intitulé « They Don’t Care About Us » (The Love To Infinity Mixes). Quatrième single extrait de l’album History, il sort en 1996 chez Epic. Distribué pour le marché européen, ce disque vinyle de couleur orange et rouge contient cinq remixes de la chanson que vous pouvez retrouver sur de très nombreux autres supports promos et commerciaux. Ce Maxi qui saura ravir sans nul doute les inconditionnels de remixes reste assez facile à trouver chez tous bons disquaires et autres sites spécialisés.

FACE A
They Don’t Care About Us (Classic Paradise Mix) : 7:55
They Don’t Care About Us (Anthem Of Love Mix) : 7:46

FACE B
They Don’t Care About Us (Classic Dub) : 7:55
They Don’t Care About Us (Anthem Of Love Dub) : 7:45
They Don’t Care About Us (Hacienda Mix) : 7.10

-Référence : SAMP 3243 EPIC
-Année : 1996
-Pressage : Hollande
-Estimation : environ 30 euros

L’Estate et la Lloyds de Londres ont trouvé un arrangement à l’amiable dans l’affaire pour laquelle l’assureur affirmait ne pas avoir à payer 17,5 millions de dollars pour l’annulation des concerts This Is It suite au décès de Michael Jackson.

Suite à cet accord dont les termes resteront secrets, Howard Weitzman, l’avocat de l’Estate a déclaré: « L’Estate, et j’en suis sûr, la Lloyds, sont heureux d’avoir résolue cette affaire. »

Source: Los Angeles Times.

Une cour d’appel californienne a confirmé mercredi 15 janvier la condamnation de Conrad Muray pour homicide involontaire.

Conrad Murray, avait osé faire appel de sa condamnation, affirmant que les preuves de sa culpabilité étaient insuffisantes et que le jury aurait dû être isolé pendant toute la durée du procès.

Les trois juges de la cour d’appel ont conclus unanimement que « Le mépris du [Dr Murray] pour la santé et la sécurité de M. Jackson a été démontré pendant le procès, que ce soit dans la manière avec laquelle il a administré un grand nombre de médicaments dangereux à M. Jackson sans avoir le matériel ou le personnel appropriés, ou dans la façon dont il a laissé M. Jackson sans surveillance », en ajoutant que « Les preuves ont montré que M. Jackson était une victime vulnérable et que le [Dr Murray] était dans une position de confiance et qu’il a violé la relation de confiance [avec son patient] en allant contre les standards de conduite professionnelle ».Ils reprochent également au praticien de n’avoir jamais « reconnu sa responsabilité et d’avoir montré une absence de remords pendant tous les débats ».

L’avocate du Dr Murray, Valerie Wass, a affirmé que la décision était « décevante mais pas inattendue », la qualifiant de « simple premier pas ». Elle a précisé qu’elle se tournerait probablement vers la Cour suprême de Californie, ou demanderait une seconde opinion à la cour d’appel.

Source: Le Monde / lematin.ch.

Jackie, Jermaine, Marlon et Tito seront en concert à Las Vegas pour 40 dates du 20 février au 27 avril 2014.

« RockTellz & CockTails presents The Jacksons » sera proposé du jeudi au dimanche à l’intérieur de la salle du Planet Hollywood Resort & Casino de Las Vegas.

Les frères Jackson ont déclaré être très enthousiastes à se produire dans une ville qui a vu des concerts de Celine Dion ou encore Britney Spears. Jackie Jackson a précisé: « Mes frères et moi même sommes impatients de monter sur scène et d’interpréter nos hits… et les histoires derrière chaque chanson… à la vie pour les fans« .

mj2004 nous transporte cette semaine en Angleterre avec cette compilation intitulée « Motown’s Greatest Hits ». Ce Best Of que vous pouvez retrouver en format CD, Cassette et Vinyle, réunit 20 titres de Michael et des Jackson 5 et voit le jour en 1992 chez Motown. Le visuel de la pochette représente une photo de Michael prise lors des concerts du Bad tour. Cette compilation anglaise reste assez facile à se procurer chez tous bons disquaires ou autres sites spécialisés.

I want you back
Doctor my eyes
One day in your life
Lookin’ through the windows
Got to be there
I’ll be there
The love you save
ABC
Rockin Robin’
Happy
Ben
Never can say goodbye
Farewell my summer love
I want you back
Mam’s pearl
Ain’t no sunshine
Girl you’re so together
Hallelujah day
Skywriter
We’re almost there

-Référence : CD : 530014-2 / Cassette : 530014-4 / Vynil : 530014 -1
-Année : 1992
-Pressage : UK
-Estimation : CD : 10 euros environ / Cassette : 15 euros environ / Vinyle : 20 euros environ

John Vignocchi, producteur exécutif chez Disney Interactive a déclaré dans un tweet qu’il désirait voir la figurine de Captain Eo figurer dans le jeu Disney Infinity avant de mourir.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas ce nouveau jeu vidéo, sachez qu’il vous permet de créer votre propre univers Disney préféré accompagné de véritables figurines à placer sur un lecteur prévu à cet effet. Si le pack de démarrage comprend entre autre le jeu vidéo, le lecteur Disney Infinity, les 3 figurines Disney Infinity de Jack Sparrow, M.Indestrucitble et Sulli, il vous est possible de rajouter d’autres figurines dont vous pouvez voir les illustrations ci-après.

Avec un peu de chance et si John Vignocchi arrive à ses fins, la figurine de Captain Eo pourrait alors voir le jour sachant que d’autres figurines pour ce jeu sont en vente au prix approximatif de 10€.

Liens utiles: La page officiel de Disney Infinity.

Le jeu chez amazon.

Une vidéo représentative du jeu.

Une fois n’est pas coutume, la presse à scandale s’est régalée de lancer une rumeur selon laquelle Prince Michael Jackson II, le second fils de Michael Jackson connu également sous le nom de Blanket, aurait sorti un dessin animé intitulé « Tuez les tous » dont l’histoire serait celle d’un garçon ayant été témoin du meurtre de son père et désirant tuer tous les responsables.

Selon metronews, qui s’est fait le relais de cette « info », c’est le Daily Mail qui est à l’origine de ce « scoop » et qui aurait même été jusqu’à interroger un psychiatre afin de lui faire dire que le plus jeune fils de Michael Jackson devrait suivre une thérapie !

Naturellement, et heureusement, la supercherie a vite été dévoilée par la société qui est derrière ce dessin animé, à savoir Morphline Pictures qui a catégoriquement démenti cette rumeur en expliquant que « Kill Them All » est en fait une série animée produite par Morphline Pictures et écrite par des personnes qui s’appellent « Prince » et « Michael » qui utilisent le pseudonyme « Prince Michael II » mais qui n’ont strictement rien à voir avec le fils du Roi de la Pop.

Même s’ils n’y sont pour rien, les responsables de Morphline Pictures Ltd ont quand même tenu à s’excuser auprès la famille Jackson et spécialement auprès de Prince Michael II pour tout préjudice que cela aurait pu causer.

Espérons que ce genre d’ignominie ne puisse plus jamais arriver, même si les fans de Michael Jackson savent bien qu’une certaine presse est capable de ce genre de chose, et bien pire encore…