Exposition « Michael Jackson: On The Wall » au Grand Palais à Paris…

Comme nous vous l’indiquions dans nos précédentes infos à ce sujet, une exposition intitulée « Michael Jackson: On The Wall » en co-opération avec l’Estate, présente depuis le 28 juin à Londres l’influence que le Roi de la Pop a pu avoir sur l’histoire de l’art tel que la mode, la vidéo et naturellement la musique et la danse.

Des travaux de plusieurs photographes et autres sculpteurs y sont ainsi mis en lumière et l’on retrouve donc exposé, le travail d’artistes comme Andy Warhol, Paul McCarthy, David LaChapelle, Kehinde Wiley, Rashid Johnson, Isa Genzken, Candice Breitz, Grayson Perry ou encore Isaac Julien.

Cette exposition passera par Paris via le Grand Palais du 23 novembre 2018 au 17 février 2019 et la billetterie est dors et déjà ouverte. Pour se faire, il vous suffit de vous rendre sur le site officiel du Grand Palais et d’accéder à sa page spéciale prévue à cet effet.

Détails :

Michael Jackson On The Wall Grand Palais, Galerie sud-est du 23 novembre 2018 au 14 février 2019.

Plein tarif : 12 €
Tarif réduit : 9 €
Tarif tribu (4 personnes dont 2 jeunes de 16-25 ans) : 33 €
Tarif liberté (Entrée prioritaire et accès coupe file): 17€
Visite guidée du 28 novembre au 14 février (durée 1h30, français uniquement): 22€
Visite guidée en langue des signes le samedi 12 janvier 2019 à 10h30 (durée 2h): 7€ pour les personnes titulaires d’une carte d’invalidité.
Frais internet: 1€

Horraires :

Lundi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche de 10h à 20h.
Mercredi de 10h à 22h. Fermeture hebdomadaire le mardi.
Fermeture à 18h les 24 et 31 décembre 2018.
Fermeture anticipée à 18h le 23 novembre 2018.

accès : métro ligne 1 et 13: «Champs Elysées-Clemenceau» ou ligne 9 : «Franklin D. Rossevelt»

Présentation de l’exposition par le Grand Palais:

Exposition organisée par la National Portrait Gallery, Londres et produite à Paris par la Réunion des musées nationaux – Grand Palais, avec la coopération du Michael Jackson Estate.

Cette exposition explore l’impact culturel de la personnalité et de l’œuvre de Michael Jackson dans le champ de l’art contemporain des années 1980 à aujourd’hui.

Michael Jackson est l’une des personnalités culturelles les plus influentes du XXe siècle, et son héritage se poursuit au XXIe siècle. S’il a toujours été considéré comme une référence dans l’univers de la musique, des clips vidéo, de la danse et de la mode, son impact sur l’art contemporain n’a jamais été abordé et n’a jamais fait l’objet d’une exposition internationale comme celle-ci.

Près de dix ans après sa mort, l’héritage de Michael Jackson est plus vivant que jamais : ses ventes de disques, qui dépassent désormais le milliard d’exemplaires, continuent à augmenter, ses vidéos sont toujours aussi visionnées, et ses nombreux fans lui restent fidèles. Son influence et sa célébrité ne faiblissent pas, et les questions qu’il a soulevées en tant que phénomène social, en particulier du point de vue de l’identité, de la question raciale et de la célébrité, sont toujours d’actualité. En plus d’avoir battu tous les records de vente de disques, remporté de nombreux prix, participé à une multitude d’actions philanthropiques et fait tomber de nombreuses barrières culturelles,

Michael Jackson est également une des personnalités les plus représentées dans les arts visuels. Depuis qu’Andy Warhol a utilisé son image en 1982, une large palette d’artistes contemporains, de différentes générations et travaillant dans différents pays, ont fait de même. Pour la toute première fois, l’exposition Michael Jackson : On the Wall réunit les oeuvres de plus de 40 de ces artistes, des oeuvres issues de collections publiques et privées du monde entier, et inclut également de nouvelles oeuvres créées spécialement pour l’occasion.

Parmi les artistes présentés figurent Rita Ackerman, Dara Birnbaum, Candice Breitz, Marvin Gaye Chetwynd, Njideka Akunyili Crosby, Mark Flood, Isa Genzken, Maggi Hambling, David Hammons,
Lyle Ashton Harris, Jonathan Horowitz, Gary Hume, Rashid Johnson, Isaac Julien, David LaChapelle, Louise Lawler, Klara Liden, Glenn Ligon, Paul McCarthy, Rodney McMillian, Dawn Mellor, Lorraine O’Grady, Catherine Opie, Yan Pei Ming, Grayson Perry, Paul Pfeiffer, Faith Ringgold, Donald Urquhart, Kehinde Wiley, Hank Willis Thomas, Andy Warhol, Jordan Wolfson.

Les œuvres présentées dans l’exposition ont été réalisées dans des médiums très variés tels que la peinture, le dessin, la sculpture, la photographie, la vidéo ou la performance. Ces oeuvres sont
intégrées dans le contexte de la vie et de l’oeuvre de Michael Jackson avec le souci de faire émerger les enjeux culturels, sociaux et politiques qui ont marqué la trajectoire singulière de cet artiste afroaméricain hors norme en écho aux événements de son époque. Ainsi, l’exposition est organisée de façon chronologique pour permettre au public de suivre sa transformation, d’un jeune garçon surdoué à une légende mondiale. Elle est néanmoins ponctuée de salles proposant des thématiques transversales, prenant en charge les aspects esthétique, social ou politique auxquels les artistes se sont intéressés dans l’oeuvre de Michael Jackson. L’exposition tente de questionner l’ampleur et les raisons de l’impact de son oeuvre dans la culture actuelle, pourquoi et comment l’artiste continue d’avoir une influence sur de nouvelles générations d’artistes et de fans dans différents lieux du monde.

Cette exposition présentée à la National Portrait Gallery à Londres du 28 juin au 21 octobre 2018, le sera au Bundeskunsthalle de Bonn (de mars à juillet 2019) et à l’Espoo Museum of Modern Art en Finlande (d’août à novembre 2020).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *