Catégorie : L’actualité

La Ferrari Testarossa noire de 1986 que l’on voit dans la pub Pepsi « The Chase » est à vendre aux enchères sur e-bay.

Selon son vendeur, cette Ferrari aurait 17,500 miles au compteur et serait à l’abri dans un garage depuis 1986. Dans la pub Pepsi, on voit Michael Jackson « conduire » ce véhicule d’une manière sportive. Sa mise à prix est de 79 000$ bien que le prix de réserve ne soit pas indiqué. Bonne chance à qui voudra l’acheter !

Source: huffingtonpost.com

Vous avez pu lire la présentation du roman « Michael : Invisible » sur MJFrance le 31 mai dernier. Aujourd’hui, Jean-Philippe Vest, son auteur, vous donne la possibilité de gagner un exemplaire dédicacé.

Pour tenter votre chance, il vous suffit de nous écrire à cpteo@mjfrance.com en précisant « Michael : Invisible » dans l’objet de votre courriel et en répondant correctement à la question suivante :

Sur quelle pochette de 45 tours, Michael Jackson est-il en compagnie d’un tigre ?

Votre réponse devra nous parvenir avant le 24 Septembre 2013 et vous devrez y mentionner également vos nom, prénom et adresse postale. Un tirage au sort aura lieu parmis les bonnes réponses afin de désigner le gagnant qui recevra un exemplaire dédicacé du livre. En participant à ce jeu, vous autorisez MJFrance à publier vos noms et prénoms lors de la révélation de la liste des gagnants sur le site.

 

MJFrance vous souhaite bonne chance à toutes et à tous !

Cela avait été annoncé il y a quelques jours sur internet et sur certains forums de discussion. I Am A Loser, titre inédit de Michael Jackson allait bientôt faire surface sur le net. Et c’est le cas depuis quelques heures.

Suite aux nombreuses infos du moment, on se demande si ce titre fera partie du prochain album posthume de Michael Jackson ? Quoiqu’il en soit, il serait effectivement temps que de le sortir.

De toute beauté, cette chanson douce, manifestement une démo est présente sur You Tube. Et certainement ailleurs…

Contrairement à ce qu’on a pu lire ici et là, le titre n’aurait pas été écrit en 1998 et enregistré entre 1999 et 2001 pour l’album « Invincible » mais en 2003. Il se dit que la chanson aurait été retravaillée jusqu’en 2009 avec Brad Buxer et Michael Durham Prince. Le titre de la chanson, figurait sur un manuscrit retrouvé au domicile de Michael Jackson en 2009.

A noter que selon Michael Durham Prince via Damien Shields, Michael aurait changé d’avis concernant cette chanson en exprimant qu’il n’était pas un perdant et changea les paroles « I Am A Loser » en « I Was The Loser ». Michael rechanta uniquement les parties « I Am A Loser » en « I Was The Loser ».

Une version que l’on attendra donc de découvrir.

Michael Jackson – I Am A Loser (1998)

(Michael Jackson)
demo recording 3:54
======================
0:00-0:52 verse #1

You laughed at me
you made me cry
You made a joke
then wonder why
(I am a loser)
(I am a loser)

I say hello
you say goodbye
I reach to you
you don’t even try
(I am a loser)
(I am a loser)

If losing you makes me happy,
then why does it make me cry?
Losing you makes you a winner
Then how did our love ever die?
======================
0:53- 1:42 verse #2

I’m born to lose
You know it’s true
And here I stand
I’m losing you
(I am a loser)
(I am a loser)

You are the one to let me know
You needed me, now I have to go
(I am a loser) Alright
(I am a loser)

If losing you makes you happy,
then why does it make me cry?
If losing you makes me your winner
Then how did our love ever die? (ever die?)
======================
1:43-2:05 verse #3

I am a fool
You know it’s true
I believed in you
Now you don’t even try
(I am a loser) Alright
(I am a loser) Aaa-aah

What foolish kind
of guy am I?
You break my heart
I wonder why
======================
2:06-3:38

(I am a loser) Alright
(I am a loser) Alright
(I am a loser) Baby
(I am a loser) Alright
(I am a loser) Baby
(I am a loser) Alright
(I am a loser)
(I am a loser) Alright, alright
(I am a loser) One time, alright
(I am a loser) Let me win one time, alright
(I am a loser) I gotta win, gotta win, I can’t lose, don’t talk about [or « this one time »], please
(I am a loser) On my begging knees, on my begging knees
(I am a loser) Ooh-ooh, alright
(I am a loser) Hee, hee
(I am a loser) I am a loser, baby
(I am a loser) I am a loser, baby
(I am a loser) I am a loser, uh
(I am a loser) I am a loser
(I am a loser) I am a loser
(I am a loser) I am a loser, baby
(I am a loser) I am a loser, baby
(I am a loser) I am a loser
(I am a loser) Let me win one time, let me win one time
(I am a loser) Alright, hee
(I am a loser)
======================
3:39 – 3:54

(I am a loser) Goodbye to you, goodbye to thee
(I am a loser) Goodbye to you, hello world
(I am a loser) Maybe tomorrow, maybe today
Who knows who will win
(I am a loser)

Le 7 septembre prochain aura lieu à 21h, une nouvelle grande soirée sur l’antenne de la Michaelizer Radio. A cette occasion, une nouvelle émission intitulée « En route pour Neverland » sera inaugurée. En effet, suite à la sortie du livre « Michael Jackson : itinéraire d’un passionné », son auteur Brice Najar sera reçu en interview par le maître de cérémonie de votre web-radio, Spoony Off qui évoquera avec lui quelques anecdotes autour de ce livre.

Au cours de la soirée, Michaelizer Radio vous proposera de vous faire gagner un exemplaire du livre « Michael Jackson : itinéraire d’un passionné » dédicacé par l’auteur en personne en participant à ce concours. Un tchat sera également prévu afin que vous les cityzens puissiez discuter entre vous et la team de Michaelizer Radio mais vous pourrez aussi dialoguez sur le tchat avec l’auteur Brice Najar et lui posez des questions sur son livre.

Interactivité, direct, interwiew, convivialité, passion, Michaelizer Radio est sur tous les fronts. Rendez-vous donc le 7 septembre prochain à 21h sur l’antenne de la Michaelizer Radio. Le meilleur est à venir…

Liens utiles: radio.michaelizer.com / Page Facebook de l’événement.

Teddy Riley vient de faire quelques déclarations sur sa page Twitter à propos de son travail sur l’album polémique « MICHAEL ». Voici pour vous le suivi de ces déclarations à moins qu’un démenti de sa part ne subvienne dans quelques temps.

Le 29 août dernier, Teddy Riley a souhaité l’anniversaire de la naissance de Michael Jackson sur sa page Twitter en ces termes: « Joyeux anniversaire à mon grand frère et meilleur ami pour la vie. Je te salue et je célèbre ton héritage. Je t’aime grand frère !!! MJ le Roi !!!  »

Ce à quoi un interlocuteur lui a posé cette question: « Où sont tes excuses pour les retouches (« overdubbing ») des chansons de l’album « Michael » ? »

Certainement mal venue en ce jour anniversaire, cette intervention a mis Teddy Riley hors de lui, probablement poussé vers des regrets qu’il n’arrivait plus à contenir. Le 30 août, Teddy Riley a alors répondu*:

« Mec, si tu ne me laisses pas tranquille à propos de cette histoire, va te faire voir. Je n’ai pas fait cette putain de chanson, je n’ai fait que la mixer. Mon travail parle de lui-même. Maintenant, va t’adresser aux Cascios, je suis sûr qu’ils ont un twitter. Ce conseil s’adresse à tous. J’ai été impliqué dans un problème qui concernait mon meilleur ami et j’ai signé un contrat pour remixer ce qu’on m’a donné. C’était trop tard pour moi que de revenir en arrière alors j’ai terminé le projet. Maintenant, si tu veux que je présente mes excuses pour ça, oui, je suis vraiment désolé d’avoir fait ça. Maintenant, fous moi la paix ! ok? »

Le 1er septembre, Teddy Riley a rajouté comme s’il ne devait retenir qu’une chose de sa collaboration avec le Roi de la Pop: « Michael Jackson est le seul qui a salué mon travail et m’a remercié. C’est pourquoi à chaque fois qu’il m’a appélé, je suis venu. »

Avant de rajouter: «  »A voir si on peut vérifier à quel moment j’ai pété les plombs sur cette affaire Cascio, après ça ils m’ont laissé tranquille. Je me suis fait avoir et tout sera dévoilé quand mon livre sortira. C’est tout ce que je peux dire pour l’instant« .

Le 2 septembre, il déclarait alors: « C’est l’estate qui est allé à l’encontre de ses désirs. C’est un acte politique et le vrai Michael ne bénira pas cela. Tout ce qui ne va pas dans le sens voulu par Michael échouera. Ayez confiance !!! Vous verrez que ses vrais fans n’achèteront pas. »

*A propos de la vulgarité de certains propos, si nous en avons laissé quelques-uns, nous en avons volontairement supprimé d’autres.

Sources: https://twitter.com/teddyriley1 / phildaar35 / mjfranceforum

Le site damienshields.com reparle de la chanson inédite « She Was Lovin’ Me » prévue pour l’album INVINCIBLE et écrite par Mark C. Rooney.

On apprend que si le titre était prêt, Michael ne l’avait pas écouté dans sa version finale et aurait dit à Mark C. Rooney de ne pas la donner à Sony car tout ce qu’ils feraient, c’est de l’utiliser sur une nouvelle compilation.

Quelques mois avant la mort de Michael, ils eurent une conversation au sujet de « She Was Lovin’ Me » et Michael lui aurait dit que l’enregistrement était si bon qu’il fallait faire quelque chose de bien avec.

Aux dernières nouvelles, Rooney aurait terminé cette chanson après la mort de Michael et avec l’aide de Taryll, le neveu de Michael que nous connaissons tous.

On a dans cette info une phrase de la chanson: « I met her on the way to Chicago, and she was all alone, and so was I so I asked her for her name » que Michael chante d’un ton sexy avec un claquement de doigt.

Concernant la voix de Michael, elle serait basse dans les versets et très élevée dans les choeurs. Un peu comme la voix de Michael dans Billie Jean et sa voix dans Dirty Diana. Le chant serait émotionnellement puissant, entre douleur et frustration.

Rooney aurait même déclaré que selon lui, cette chanson serait l’une des meilleures de Michael sur les dix dernières années de sa carrière.

On n’en attendait pas moins…

A suivre…

Le 29 Août 1958 naquit une étoile qui deviendra la plus brillante que la terre ait jamais connue. Aujourd’hui, 29 Août 2013, tous les yeux des fans regarderont vers le ciel avec toujours autant d’admiration et beaucoup d’émotions.

Que l’étoile de Michael Jackson brille à jamais dans le ciel et dans nos coeurs…