Une compilation NRJ Party Hits 2014 sortira le 15 juillet prochain avec Love Never Felt So Good parmi de nombreux titres concidérés comme les tubes de l’été 2014.

Lien: amazon.fr.

La B.O du film Guardians of the Galaxy sortira en CD le 29 Juillet prochain et contiendra le titre I Want You Back des Jackson 5.

1. Blue Swede – Hooked on a Feeling
2. Raspberries – Go All the Way
3. Norman Greenbaum – Spirit in the Sky
4. David Bowie – Moonage Daydream
5. Elvin Bishop – Fooled Around and Fell in Love
6. 10Cc – I’m Not in Love
7. Jackson 5 – I Want You Back
8. Redbone – Come and Get Your Love
9. The Runaways – Cherry Bomb
10. Rupert Holmes – Escape (The Pina Colada Song)
11. The Five Stairsteps – O-O-H Child
12. Marvin Gaye/Tammi Terrell – Ain’t No Mountain High Enough

Lien: amazon.fr.
Source: MJFrance

Dans la série Premium Twin Best, Universal Japon a mis sur le marché différentes compilations de plusiseurs artistes parmis lesquelles figure un double CD de Michael Jackson et des Jackson 5. Voici pour vous la pochette et la liste des chansons de cette compil japonaise.

Disc 1:

01. I Want You Back

02. A-b-c

03. The Love You Save

04. I Found That Girl

05. I`ll Be There

06. Mama`s Pearl

07. Never Can Say Goodbye

08. Maybe Tomorrow

09. Sugar Daddy

10. Little Bitty Pretty One

11. Lookin` Through The Windows

12. Corner Of The Sky

13. Hallelujah Day

14. Get It Together

15. Dancing Machine

Disc 2:

01. Ben

02. Got To Be There

03. Rockin` Robin

04. I Wanna Be Where You Are

05. With A Child`s Heart

06. We`re Almost There

07. Just A Little Bit Of You

08. My Girl

09. Ain`t No Sunshine

10. You`ve Got A Friend

11. Too Young

12. One More Chance

13. Doctor My Eyes

14. I Am Love

15. Santa Claus Is Comin` To Town

A noter que dans la même série figure également un double album Motown avec les plus grandes stars de la célèbre maison de disque ou figurent les titres « I Want You Back », « I’ll Be There » et « Ben ». Ces albums sont annoncés en import chez amazon.fr pour le 15 juillet 2014.


Source: MJFrance

Après avoir fait son entrée directement à la première place des meilleures ventes d’albums il y a six semaines en France, l’album Xscape était classé 12ème la semaine dernière. Il perd trois places cette semaine et se retrouve donc classé en quinzième place des meilleures ventes d’albums en France. Dans la catégorie des ventes d’albums physiques, Xscape est classé en quatorzième position. A noter que le single « Love Never Felt So Good » feat Justin Timberlake est classé 10ème des meilleures ventes de singles. Sa meilleure place a été numéro 2 pendant deux semaines.

Source: Charts In France

Source: MJFrance

Quelques bruits de couloirs commencent à fuiter concernant le ou les futurs singles à venir. Pendant que des disques promo de Slave To The Rhythm ont été envoyé par Sony à certains destinataires, des bruits de couloir annoncent le single de Loving You en Angleterre pour le 11 août 2014.

Pendant ce temps, le remix Michael Jackson & Justin Timberlake – « Love Never Felt So Good » (David Morales & Eric Kupper mix) présent sur internet depuis 20 jours est officiellement en vente sur beatport.com. Appréciant particulièrement l’aspect vintage de ce titre, quatre remixes ont été produits par David Morales, Eric Kupper et Peter Ski Schwartz pour Def Mix Productions dont voici la liste :

 

1. Michael Jackson – « Love Never Felt So Good » (DM – Frankie Knuckles CLASSIC TRIBUTE MIX)
2. Michael Jackson – « Love Never Felt So Good » (DM CLASSIC RADIO MIX)
3. Michael Jackson – « Love Never Felt So Good » (DM EPIC DUB MIX)
4. Michael Jackson – « Love Never Felt So Good » (DM RED ZONE MIX)

A noter que des remixs de David Morales, Eric Kupper et Ski Schwartz sont également présents sur support CD promotionnel.

Source: MJFrance

Le site newrepublic.com a publié un article sur la rencontre entre Michael Jackson et son photographe Harisson Funk. Voici pour vous la traduction de cet article qui nous en dit un peu plus , sur l’HIStoire…

Le
photographe personnel de Michael Jackson se souvient de la façon
dont ils se sont rencontrés.

Par
Anna Hiatt.

Harrison
Funk se souvient avoir été séduit par les yeux de Michael Jackson.
« Michael avait les plus beaux yeux que je n’aie jamais
photographiés ».

Ils
étaient grands, expressifs, profonds.
 Je
ne veux pas en parler que physiquement. Ils
étaient à l’image de son âme
. Je
pense que Michael savait cela pour chaque image qu’il voulait
transmettre. « Quand
il ne portait pas de maquillage, il pouvait transmettre le même
message à la caméra ».

Funk
a commencé à photographier Michael dans les années 1980 et a
continué jusqu’à sa mort il y a cinq ans, le 25 Juin 2009. Funk
avait une vingtaine d’années quand il a fait sa première photo de
Michael, avant que le chanteur ait commencé sa carrière solo. Funk
avait été invité à une fête à la taverne On the green de New
York, et il a réussi lui-même à prendre des photos de Michael et
du reste de la famille Jackson en coulisses. Peu
de temps après, Funk a reçu un appel d’un publiciste de Michael,
l’invitant à Los Angeles. Sans
promesse d’un emploi ou même d’un paiement, Funk a pris l’avion.

Il
se souvient du jour ou lui et Michael se sont rencontrés – vraiment
rencontrés – pour
la première fois. Les
enfants de Tito Jackson jouaient au base-ball. Tandis que ses frères
restaient de leur côté, Michael était assis seul dans une voiture
garée en dehors de ce voisinage. Quand
il vit approcher Funk, Michael lui dit de venir vers lui et les deux
se sont assis pour parler «  de tout dans le monde, et de
baseball ».

« 
Lorsque Michael voulait parvenir à exprimer quelque chose, Il
pratiquait ses mouvements. Comme quand il faisait hee hee, alors je
comprenais que c’était le moment de prendre mon appareil photo et
d’appuyer sur le déclencheur. »

Funk a fait la chronique de la carrière de
Jackson, en commençant par le Victory Tour en 1984 et la première
tournée solo de Michael, BAD (1987 à 1989). «  Il m’a
enseigné énormément sur l’observation, l’observation du moment
et comment saisir le moment », a déclaré Funk. «  Il
m’a appris tellement sur la perfection, Michael était un
perfectionniste. Il aurait voulu que tout soit juste parfait, même
quand c’était spontané, ce devait être juste parfait
.
Cela faisait partie de sa brillance, de sa grande intelligence, de sa
capacité d’agir sans faire aucun effort. »

L’accès à la confiance est essentiel pour
faire des images de documentaires, particulièrement avec des
célébrités conscients de la publicité. «J’étais juste moi »,
a déclaré Funk. « Il n’y avait aucun faux semblant. Je suis
qui je suis. J’étais ouvert, et il savait qu’aucune image ne
serait publiée sans son approbation, il a compris ce fait au
milieu de la tournée alors que j’étais en mesure de glorifier les
images. Ils m’ont fait confiance ».

«Je pense
que l’image représente une tranche des années 80 et la culture des
années 80 qui est incroyable. Ici vous voyez le premier
Afro-Américain candidat à la présidence, Jesse, avec le plus
célèbre être humain vivant. Et Jesse lui donne des conseils. »

Funk se souvient très bien du jour où il a
photographié Jesse Jackson et Michael Jackson. Jesse se présentait
à la présidence, étant candidat, il avait l’intention d’assister
à une convention NAACP à proximité d’un endroit où Michael se
produirait. Jesse a demandé une réunion avec la Pop Star pour
discuter du nombre de travailleurs noirs qu’il employait dans son
équipe.

Funk et le photographe personnel de Jesse
Jackson, Bruce Talamon, étaient assis pour prendre les photos
pendant que les deux Jackson parlaient, et tout à coup Jesse s’est
retourné et a dit à son photographe. «Très bien, plus de
photo ». Michael s’est tourné vers moi et m’a dit:
«Harrison, restez. » Pour en revenir à Jesse, Michael lui
avait dit, « Mon photographe shootera tout ».

« Il a
pu rencontrer kermit la grenouille »

(Kermit présentateur vedette du Muppet Show
dit «  Kermitou d’amour » selon Piggy la cochonne qui
est la diva des Muppets….)

Funk se souvient que les musiciens ont commencé
à restreindre l’accès photographique dans les années 80. « 
Ils ne voulaient pas être photographiés en train de renifler une
livre de coke ». Mais Michael Jackson et sa famille
étaient différents
, et pour eux, Funk était un ami. Ils
l’ont accueilli dans les tournées et dans leur vie.

« Il aimait faire des farces, et
s’amuser. Il était un grand enfant. Lors d’une bataille de
nourriture, au moment où je portais un seau de crevettes … ils
l’ont retourné sur moi », a déclaré Funk. 

« Cette semaine, à Los Angeles,
c’est la semaine de Michael, je documente les foules qui se
rassemblent et qui comparent Michael Jackson à un prophète. Je
pleure toujours mon ami, mais tranquillement, loin des fans qui se
rassemblent pour lui rendre hommage. »

Merci à PaulSheer pour l’info.
Source: MJFrance

Deux nouveaux livres viennent de faire leur apparition dans le monde des libraires.

Le premier est une biographie de 256 pages intitulée « Michael Jackson, La véritable histoire » et a été écrit par Pierre et Philippe Pernez chez City Editions. Pierre Pernez est un auteur-biographe ayant déjà écrit plusieurs livres sur Claude François, David Guetta, Stromae, Charlie Chaplin ou encore Edith Piaf. Ne l’ayant pas lu, MJFrance n’est pas en mesure de donner son avis sur ce livre.

Vous pouvez cependant lire les premières pages chez son éditeur: city-editions.com.

En vente chez amazon.fr

Le second livre n’est pas une biographie mais un roman comme il en est déjà sorti depuis la disparition du Roi de la Pop en juin 2009. Intitulé « Michael Jackson – Le rêve d’une vie féerique », ce roman de 424 pages d’Isabelle Metz est selon ce que l’on peut lire sur le site de la maison d’édition: L’histoire de Sarah Martin, une jeune kinésithérapeute sophrologue. Un article de presse lu dans une salle d’attente d’un praticien la conduira à plus de neuf mille kilomètres de chez elle… en Californie. Quel impact son incroyable rencontre avec la méga star planétaire Michael Jackson aura-t-elle sur sa carrière et sa destinée ?

Ce roman est né d’un rêve fait peu de temps après la disparition de Michael Jackson. Il était si fort qu’il est devenu nécessaire, voire évident, de lui donner vie. Cette histoire de pure fiction permet toutefois d’aborder – dans les grandes lignes – la carrière étonnante du chanteur et de découvrir l’être exceptionnel qui se cache derrière les portes du fabuleux ranch de Neverland.

Ne l’ayant pas lu, MJFrance n’est pas en mesure de donner son avis sur ce livre.

Vous pouvez cependant lire un extrait de ce roman chez son éditeur: edilivre.com.

En vente chez amazon.fr.

Sources: MJB / Amazon / City-Editions / Edilivre / MJFrance
Source: MJFrance

Vous avez été très nombreux à écouter samedi soir l’interview de Laurent Hopman realisée par Brice Najar sur Michaelizer Radio.

Cet entretien, rondement mené par Brice Najar, permet aux auditeurs de revivre grace au récit de Laurent Hopman la fabuleuse aventure du magazine Black & White de son tout début jusqu’à la fin, en passant par les plus grands moments, les rencontres avec Michael Jackson, les collaborations sur divers projets, les concerts ainsi que tous les détails donnés sans concession par le rédacteur en chef du magazine.

Cette interview qui a permis non seulement de découvrir tous les secrets du magazine mais également de revivre pour chacun des fans les souvenirs liés au magazine et à chaque période abordée, sera rediffusée le Samedi 5 juillet à 20h30 sur Michaelizer Radio.

Vous qui avez été nombreux à demander quand est-ce que cette interview sera à nouveau disponible, vous voici devant un nouveau rendez-vous incontournable de la communauté des fans de Michael Jackson en France.

Vous pouvez également écouter cette radio sur MJFrance en vous rendant par exemple sur la rubrique actualité ou l’écoute de la radio se fait sur la droite au niveau de MJ City Radio.

Un rendez-vous à ne surtout pas manquer !!

Source: MJFrance

Lu pour vous sur le site de France Info:

« They don’t care about us »… Traduction : « Ils s’en fichent de nous ». Ce titre de Michael Jackson trouve un écho particulier dans les favelas de Rio de Janeiro pendant la Coupe du Monde de football.

C’est une chanson qui date de 1996 et qui avait été écrite par la star de la pop Michael Jackson pour dénoncer les préjuges et la haine. Un titre que les habitants pauvres de Rio se sont approprié quand l’artiste avait choisi de tourner une partie du clip dans la favela Santa Marta. « They don’t care about us »… Traduction : « Ils s’en fichent de nous »… Presque 20 ans après, le titre n’a pas pris une ride et pour les oubliés de la Coupe du Monde, ces paroles résonnent aujourd’hui comme une opposition à la FIFA.

Ecoutez ci-après le reportage de Cécilia Arbona :

</center></body>

Source: MJFrance