Bonjour Brice,

MJFrance est très heureux de pouvoir t’interviewer aujourd’hui et parler du MJ MusicDay, un événement incontournable pour les fans de Michael Jackson en France, fixé au 18 Novembre à Lille.

A voir l’affiche de cet événement, il semble que tout soit au rendez-vous pour en faire une journée assez exceptionnelle. Nous sommes ravis, pour vous avoir soutenu depuis toujours, de voir qu’Isabelle Petitjean et toi-même êtes également au programme. Nous avons ressenti en vous cette passion qui nous est commune pour Michael Jackson et n’avons aucun doute sur vos intentions.

De gauche à droite, Isabelle Petitjean (de dos), Brice Najar et Yann Merlevede.

Est-ce que tu peux nous dire comment est venue cette idée de créer l’association « On The Line » et qui en sont les créateurs ?

L’association On The Line est née suite à de nombreux échanges que j’ai eus avec Isabelle Petitjean. Nous nous sommes croisés de nombreuses fois et au fur à mesure de nos discussions, nous nous sommes rendus compte que nous avions chacun l’envie de nous investir, en complément de nos livres, par des événements pouvant contenter la communauté des fans. On a donc songé à unir nos forces au point d’être les deux membres fondateurs d’On The Line. Bien entendu, nous avons également convié quelques proches à nous rejoindre afin de nous apporter leurs compétences. Je pourrais citer Laetitia, notre traductrice, qui sera bien évidemment sur la scène du MJ MusicDay, tout comme Yann Merlevede qui confirmera ses talents d’animateur.

De gauche à droite, Yann Merlevede (de dos), Isabelle Petitjean et Brice Najar.

Comment avez-vous réussi à convaincre des personnes comme Brad Buxer et Michael Prince de participer à un tel événement ?

J’ai eu l’honneur d’obtenir la participation de Brad Buxer pour mon dernier livre, Let’s Make HIStory. Ce fut une bien agréable surprise, d’autant que nous avons bien sympathisé, au point de laisser la porte ouverte à d’autres collaborations. Il était donc logique de le convier au premier événement organisé par l’association. Sa réaction a été très enthousiaste, et c’est lui qui nous a proposé de venir avec son ami Michael Prince. J’avais eu très peu de contacts avec ce dernier jusque-là mais après quelques mails et échanges téléphoniques, nous pouvons vous assurer une joie et motivation similaire à celle de Brad pour venir expliquer le processus créatif du Roi de la Pop en studio, ainsi que raconter des anecdotes liées aux concerts. Malgré la jeunesse de l’association, ces grands professionnels nous font confiance et nous offrent, pour la première fois, une conférence sur le sol français. C’est un très beau geste de leur part afin de contenter les fans et je souhaite que ces deux artistes puissent recevoir les acclamations qu’ils méritent en novembre prochain.

De gauche à droite, Brad Sundberg (qui lui, ne sera pas présent lors du MJ Music Day), Brad Buxer, Brice Najar et Michael Prince.

Pourquoi ce choix de faire le MJ MusicDay à Lille ?

Au niveau de la logistique, il nous fallait un partenaire avec des compétences à ce niveau. Jusqu’ici, la seule personne que je connaissais pouvant nous apporter son expérience est Pierre Failly de Blue Box Prod’ car il avait fait venir Steve Lukather (le guitariste de Toto) en France pour un Clinic Tour. Il a bien gentiment accepté de nous donner un coup de main, et vivant sur Lille, il est plus aisé de faire l’événement là-bas. Pour l’occasion, ce sera au Mercure Lille Aéroport de Lesquin dans le Nord.

Tu as depuis toujours, comme Isabelle, privilégié le contact avec des gens qui étaient derrière les tables de mixage ou en studio, ceux qui aux yeux des fans restent les seuls véritables témoins de l’HIStoire. Pourquoi les fans se tournent-ils logiquement vers ce genre de personnes et pas l’Estate, voire la maison de disque Sony ?

Bonne question ! Je ne peux pas répondre à la place de l’Estate et de Sony mais j’ai le sentiment que nous voyons les choses différemment. En tant qu’auteurs, nous avons la volonté de rendre hommage à l’artiste avec une vision globale sur sa carrière et l’héritage qu’il nous a laissé. Tandis qu’une maison de disques cherchera toujours à faire d’un chanteur, même disparu, un produit pouvant apporter des bénéfices. Dans notre démarche de fans et d’auteurs, contacter des collaborateurs de Michael pour recueillir des témoignages est donc plus légitime que de demander un remix au producteur en vogue du moment pour un prochain album posthume comme le ferait Sony. En organisant ce MJ MusicDay, notre démarche reste similaire aux travaux liés à nos livres : nous sollicitons des collaborateurs de Michael mais cette fois-ci, tout un public pourra en profiter dans les joies du direct.

Qu’est-ce que les fans vont trouver dans les interviews et anecdotes des intervenants qu’ils ne connaissent déjà ?

Chose importante, Brad Buxer aura un clavier à portée de main et pourra expliquer le processus créatif de nombreuses chansons et leurs évolutions de démos à versions finalisées à l’aide de son instrument. Bien entendu, la séance des questions/réponses avec le public apportera son lot de secrets enfin dévoilés. Brad Buxer a travaillé avec Michael de 1989 à 2008 tandis que Michael Prince a collaboré avec lui du concert HBO qui n’a jamais eu lieu jusqu’aux répétitions de This Is It. Ils ont forcément des choses à raconter d’autant qu’ils ont (ce qui n’est pas si fréquent chez les collaborateurs de MJ) cette double casquette d’être à la fois des compagnons de studio et de scène. Des écoutes inédites sont prévues mais il faudra que tout le public joue le jeu en ne trahissant pas la confiance que nous font nos invités.

Est-ce que tu pourrais nous en dire plus ainsi que le système d’écoute que l’Hotel Mercure propose ?

Le son sera diffusé sur la sono qui sera utilisée et elle n’est pas propre à l’hôtel : elle sera installée par un prestataire de Blue Box Prod’ qui gère l’aspect logistique comme je l’ai expliqué plus haut. C’est ainsi que vous entendrez les intervenants et le clavier de Brad. La salle ne sera pas transformée en auditorium mais l’écoute sera de bonne qualité. Nous aurons également des écrans pour diffuser des photos/vidéos liés à notre programme du jour. Que demande le peuple ? (rires)

Qu’est-ce que les fans vont trouver d’autres que ces interviews ?

Isabelle, Hector Barjot et moi-même ouvriront le MJ MusicDay en tant qu’auteurs pour présenter et échanger sur nos travaux respectifs et interragir également avec le public.
Nous avons l’honneur de recevoir Gareth Maynard, journaliste de la BBC, qui va projeter en avant-première l’intégralité de son documentaire « King Of Sound ». Il s’agit d’une réalisation rendant hommage au travail de l’ingénieur du son Bruce Swedien. Gareth a accompli un travail titanesque et a eu l’opportunité d’interviewer du beau monde. On pourrait citer Greg Phillinganes et Siedah Garrett, mais c’est également l’occasion d’entendre des témoignage récents de Quincy Jones (qui ne participe pas aux projets de l’Estate) et de Rod Temperton, qui nous a malheureusement quitté il y a quelques mois. L’occasion de voir le dernier témoignage du compositeur de Rock With You,Thriller et j’en passe… On se prépare à travailler sur les sous-titres afin que le public français du MJ MusicDay profite de ce documentaire de 75 minutes.

De gauche à droite, Brice Najar et Hector Barjot.

Pensez-vous que ce genre de rendez-vous fera se déplacer les fans de Michael Jackson qui semblent se disperser un peu dans la nature au vue de la pauvreté de l’actualité jacksonienne ?

On le souhaite en tout cas ! En créant l’association, on a beaucoup entendu dire qu’il n’était pas évident de se lancer dans un événement lié au Roi de la Pop, les fans semblant se disperser en effet. On pense que les choix hasardeux de l’Estate contribuent à cet essoufflement mais que ce n’est pas une fatalité. Pour nous, Michael Jackson est le plus grand artiste de tous les temps et on n’imagine pas que sa popularité puisse s’étioler. Avec un programme de qualité comme celui du MJ MusicDay, nous pensons que les fans européens répondront présents et feront mentir les plus sceptiques à ce sujet. A tous les déçus de l’actualité jacksonienne, vous pouvez conjurer le sort et de bien belle manière !

Avez-vous déjà d’autres projets ou attendez-vous de voir comment le public répondra à ce rendez-vous ?

Il s’agit-là de notre premier événement et, forcément, on se sait attendus. Nous avons de nombreuses idées pour les prochaines années car on aimerait vraiment que le MJ MusicDay devienne un concept qui reviendrait tous les ans. Et si les fans sont au rendez-vous en novembre, il n’y a aucune raison pour que ce ne soit pas le cas. On a vraiment le souhait de s’investir sur du long terme afin que les membres de la communauté Jackson aient le moyen de se rassembler pour vivre ensemble leur passion.

Est-ce que vos livres respectifs seront en vente lors de cet événement et est-ce qu’il y aura d’autres choses à vendre pour les fans qui aimeraient revenir avec un souvenir de ce rendez-vous ?

L’hôtel Mercure a plusieurs salles dont l’une sera dédiée à des stands avec des exposants qui vendront des disques et collectors. Nous aurons également notre propre stand avec nos livres pour les fans qui n’ont pas eu l’occasion de les découvrir jusque-là. Au niveau des souvenirs, vous pourrez également avoir votre photo avec Brad Buxer et Michael Prince ainsi que des signatures à partir de l’option « Meet & Greet ». D’autres salles serviront également à l’apéritif puis au repas (en présence des invités) avec une soirée dansante pour conclure l’événement en beauté et aussi un moyen de prolonger le plaisir en toute convivialité.

Est-ce que tu désires rajouter quelque chose que l’on n’aurait pas abordé ?

Cet événement est pour tous les fans en Europe et pas seulement ceux du Nord de la France. On précise qu’à l’exception de Yann, aucun membre de l’association ne vit dans cette région. Nous sommes conscients que faire un long déplacement peut être un gros investissement, mais n’hésitez pas à profiter des réseaux sociaux pour vous organiser. Il existe une page événement sur Facebook, et vous pouvez l’utiliser pour organiser des covoiturages et des hébergements communs. D’ailleurs, sur le site de la billetterie du MJ MusicDay, vous pouvez également réserver des chambres au Mercure avec un tarif fixe, les prix du site internet de l’hôtel étant variables.

Brad Buxer et Michael Prince auront traversé l’océan et fait plusieurs milliers de kilomètres pour venir à vous, donc nous souhaitons que vous puissiez faire les centaines restant pour passer ce moment tous ensemble.

Merci beaucoup pour ces informations précieuses et donc à très bientôt pour partager ensemble cette passion commune qui anime nos visiteurs et l’ensemble des fans français.

Le lien de la billetterie : mjmusicday.com
La page Facebook de l’événement : facebook.com/events/2007961452758592/

Photos: L.Myreil, Reza Cifuentes, Hector Barjot.
Source: MJFrance

Pour son premier événement, l’Association On The Line vous propose de rencontrer Brad Buxer, directeur musical et Michael Prince, ingénieur du son, collaborateurs privilégiés et amis du King of Pop.

Une visite exceptionnelle et sans précédent en France, au cours de laquelle vous plongerez dans l’intimité de la musique de Michael Jackson, vous partagerez (en bénéficiant d’une traduction directe et interactive) des anecdotes uniques sur ses chansons, sur sa personnalité et sur sa vie.

Revivez le HIStory Tour depuis les coulisses et découvrez les secrets du son Jackson en assistant, en avant-première, à la diffusion du film « King of Sound », de Gareth Maynard, dédié à Bruce Swedien.

Mieux qu’une master classe ou qu’une conférence, une véritable chance, celle de vivre un temps d’amitié, d’échange et de partage avec deux proches de Michael Jackson, de l’après-midi jusqu’au dîner.

Sans oublier la présence des auteurs Brice Najar, Isabelle Petitjean et Hector Barjot, et d’exposants jacksoniens.

Le programme de la journée s’articulera de la manière suivante, en fonction de vos options :

– À partir de 14h:

Rencontre et interview des auteurs présents : Brice Najar, Hector Barjot et Isabelle Petitjean.
Rencontre et interview de Gareth Maynard et diffusion, en avant-première, de son film « King of sound » (traduction live puis sous-titres français)
Rencontre et interview de Brad Buxer et de Michael Prince : anecdotes de studio et personnelles, écoutes inédites

– À partir de 19h30 environ :

Meet & Greet avec Brad Buxer & Michael Prince
Apéritif privé avec Brad Buxer & Michael Prince
Repas dansant en présence de Brad Buxer et Michael Prince

Sur place : stands d’exposants jacksoniens, boissons et collations durant l’après-midi, souvenirs de la journée, possibilité de réserver une chambre sur place, avec tarif préférentiel (petit-déjeuner inclus).

Infos et commande de billets sur mjmusicday.com.

Page Facebook: facebook.com/associationontheline.
Source: MJFrance

Suite à notre info du 5 mai dernier concernant la création de l’association « On The Line » ayant pour but d’organiser des événements de type master-class, expositions, concerts et manifestations liés à l’univers de Michael Jackson, sachez que son premier rendez-vous est fixé au 18 novembre prochain à Lille.

Vous avez ainsi la possibilité dès à présent de vous organiser afin de prendre toutes les dispositions pour ne pas rater ce premier événement incontournable des fans français du Roi de la Pop.

Voici le mot de l’association concernant les premiers détails de ce rendez-vous :

L’association On The Line est heureuse de vous annoncer quelques nouvelles informations liées à son premier événement.

Nous vous donnons rendez-vous, pour le MJ MusicDay, le samedi 18 novembre 2017 à l’Hôtel Mercure Lille Aéroport de Lesquin (59).

Juste avant le lancement de la billetterie, nous vous dévoilerons très prochainement notre programme avec la présence d’auteurs et du réalisateur d’un documentaire projeté en avant-première à cette occasion. Sans oublier la participation de deux prestigieux collaborateurs de Michael Jackson, venus spécialement des USA !

Nous comptons sur vous pour faire de ce jour une date qui restera gravée dans la mémoire collective des fans du Roi de la Pop.

BRACE YOURSELF !

Vous pouvez voir la page Facebook de l’association ici: facebook.com/associationontheline.
Source: MJFrance

Le 24 juin 2008, MJFrance vous avisait du projet de réédition des albums « Destiny » et « Triumph » des Jacksons et c’est le 28 octobre de cette même année que ce projet pu avoir lieu aux USA avec une pré-sortie le 02 septembre via Circuit City.

MJFrance vous dévoilait alors les pochettes de ces rééditions mais surtout le contenu de ces albums puisqu’ils contenaient des titres bonus comme Blame It On The Boogie (John Luongo Disco Mix) (6:59) et Shake Your Body (Down To The Ground) (John Luongo Disco Mix) (8:38) pour l’album « Destiny » ainsi que This Place Hotel (A/K/A Heartbreak Hotel) (Single Version) (4:52), Walk Right Now (John Luongo Disco Mix) (7:36) et Walk Right Now (John Luongo Instrumental Mix) (6:58) pour l’album « Triumph ».

Sur son site internet, Brice Najar écrit qu’une réédition des albums des Jacksons avec des suppléments, c’est malheureusement trop peu fréquent. On peut donc considérer à leur juste valeur ces nouvelles parutions de Destiny et Triumph en 2008 avec des mixs de John Luongo. Il est vrai que ces versions alternatives de Blame It On The Boogie, Shake Your Body et Walk Right Now nous replongent dans l’époque de ces premiers maxis 45 tours avec un menu de ce type dont sont friands les collectionneurs de vinyles.

Brice Najar a voulu se replonger dans cette période, et rien de mieux pour le faire que de discuter avec ce talentueux DJ et producteur répondant au nom de John Luongo.

Vous pouvez donc lire cette interview sur le site de Brice Najar et revivre une fois encore la folie des années 70/80. Une période de l’histoire devenu lointaine à tous point de vue.


Source: MJFrance

La page Facebook de la Kingvention vient d’annoncer que Brice Najar sera présent lors de ce rendez-vous de fans du 30 Septembre prochain à Londres ou il proposera son livre « Let’s Make HIStory » à la vente et en dédicace.

Ce sera l’occasion pour vous que de pouvoir discuter avec l’auteur français de plusieurs livres sur Michael Jackson riches en interviews et en récits exclusifs sur l’HIStoire du Roi de la Pop. Nous vous rappelons qu’Isabelle Petitjean, l’auteure que l’on ne vous présente plus et dont le prochain ouvrage sortira bientôt, sera également présente lors de cet événement.

Liens utiles: MJVibe / kingvention.com / Facebook Kingvention.

Source: MJFrance

Le film The Wiz restera indéniablement l’un des points culminants de la carrière de Michael Jackson dans l’univers du cinéma. Il n’empêche que c’est d’un point de vue musical que cette oeuvre a joué un rôle déterminant dans la carrière de Michael.

En effet, sa rencontre avec Quincy Jones, producteur de la bande-originale, eut lieu pendant le tournage, pour changer à jamais l’histoire de la musique. Thomas Bähler, co-producteur du titre Ease On Down The Road, reste le témoin le plus légitime pour parler de cette fabuleuse rencontre. Ami et collaborateur de Quincy Jones depuis 1973, c’est à cette même période qu’il était devenu arrangeur vocal chez Motown pour croiser la route du leader des Jackson 5.

C’est par la magie du net que Brice Najar avait pu obtenir une interview initialement prévue pour une web radio, et il a eu le plaisir de continuer à échanger avec l’auteur de She’s Out Of My Life dont un témoignage figure déjà dans son livre « Let’s Make HIStory » que tout bon fan de Michael Jackson se doit désormais de posséder.

Brice Najar vous propose donc aujourd’hui une interview exclusive de Thomas Bahler sur son site internet.

Et pour nos visiteurs désirant lire cette interview en anglais (The interview in english is here). C’est par ici.
Source: MJFrance

Si son nom ne vous dit pas grand chose, sachez que Michael Sherwood est l’un des plus grand fidèles collaborateurs de Steve Porcaro avec qui il a écrit la chanson « For All Time » que les fans de Michael Jackson ont pu découvrir lors la sortie de Thriller 25 en 2008.

Brice Najar vous propose aujourd’hui une interview très interessante de Michael Sherwood que vous pouvez lire sur son site internet.

Et pour nos visiteurs désirant lire cette interview en anglais (The interview in english is here), c’est par ici.
Source: MJFrance

Le 23 novembre dernier nous vous donnions la possibilité de gagner un exemplaire du livre de Brice Najar intitulé « Let’s Make HIStory ».

A la question de savoir Quel célèbre guitariste du groupe CHIC joue de la guitare sur le titre Money de l’album « HIStory » ? Il fallait répondre Nile Rodgers

La gagnante de ce livre est Carine Boreham. Elle recevra son livre prochainement et directement de la part de son auteur.

 

Let’s Make HIStory est en vente chez createspace.com et chez amazon.fr.

Source: MJFrance

Nous sommes heureux de vous annoncer la possibilité de gagner un exemplaire du livre de Brice Najar intitulé Let’s Make HIStory.

Pour tenter votre chance et gagner un exemplaire de ce livre, il vous suffit de nous écrire à cpteo@mjfrance.com en précisant « Let’s Make HIStory » dans l’objet de votre courriel et en répondant correctement à la question suivante :

Quel célèbre guitariste du groupe CHIC joue de la guitare sur le titre Money de l’album « HIStory » ?

Votre réponse devra nous parvenir avant le 10 décembre 2016 minuit et vous devrez y mentionner également vos nom, prénom et adresse postale. Un tirage au sort aura lieu parmi les bonnes réponses afin de désigner le gagnant du livre. En participant à ce jeu, vous autorisez MJFrance à publier vos noms et prénoms lors de la révélation du gagnant.

MJFrance vous souhaite bonne chance à toutes et à tous !

Source: MJFrance

Annoncé depuis plusieurs mois, le nouveau livre de Brice Najar intitulé Let’s Make HIStory est disponible depuis quelques temps et ce pour la plus grande joie des fans de Michael Jackson.

Après deux ouvrages intitulés « Michael Jackson: Itinéraire d’un passionné » et « The Jacksons Musicographie 1976-1989 » déjà plébiscités par les fans et MJFrance en particulier, voici que Brice Najar nous plonge cette fois-ci au coeur de l’histoire du double album HIStory avec des interviews exclusives des musiciens et des techniciens témoins et acteurs de la construction de ce double album mythique.

Sur plus de 230 pages, vous allez entrer dans l’intimité des studios d’enregistrement et vivre les récits de plusieurs collaborateurs de Michael Jackson tout en découvrant des informations jamais dévoilées auparavant. HIStory étant un double album, ces témoignages concernent à la fois les titres présents en Best-Of dans la partie HIStory Begins et ceux de HIStory Continues.

Si la préface a été faite par le très grand Bruce Swedien, découvrez dès maintenant qui sont les autres protagonistes et les récits passionnants qui vous attendent dans ce livre :

Ndugu Chandleur – Batteur. Il s’agit certainement du son de batterie le plus connu de toute l’histoire de la musique et n’importe quel être humain vivant sur cette terre vous indiquera Billie Jean à coup sur dès l’écoute des quatre premières notes de cette chanson. Ndugu Chandleur vous raconte comment est venu sa passion pour la musique, comment est-ce qu’il a été contacté pour faire partie de la fabuleuse aventure Thriller, sur quel matériel est-ce qu’il a travaillé durant les sessions de Billie Jean et quels souvenirs est-ce qu’il garde de Michael Jackson et de cette merveilleuse période.

John Robinson – Batteur. Pilier de l’équipe de Quincy Jones, John Robinson a travaillé avec le Roi de la Pop de l’album Off The Wall à la chanson Cry. Il vous livre lui aussi un récit de l’histoire et de son histoire, comment est-ce qu’il est devenu batteur, comment a-t-il été contacté pour le projet Off The Wall, comment en est-il arrivé à trouver le rythme de batterie de Rock With You, quels sont ses souvenirs des séssions de l’album BAD et bien d’autres choses encore. Brice a d’ailleurs rencontré John JR Robinson au Festival Bag Show le 9 octobre dernier à Paris et il vous raconte cette rencontre sur son site ici: http://bricenajar.com/john-jr-robinson/.

Jasun Martz – Claviériste. Grand complice de Bill Bottrell, Jasun Martz a joué sur le tite Black Or White figurant sur HIStory Begins mais également sur Streetwalker. Il nous raconte comment est-il devenu musicien, sa rencontre avec Bill Bottrell, son solo d’harmonica sur Streetwalker, ses travaux sur Black Or White et ses souvenirs avec Michael Jackson.

David « Hawk » Wolinski – Claviériste. Membre du groupe Rufus, David Wolinski raconte comment a-t-il été contacté pour participer à l’album Off The Wall et à la chanson Rock With You, sa rencontre avec Rod Temperton, sa rencontre avec Michael et ses souvenirs des sessions d’enregistrement.

Thomas Bähler – Compositeur et Synclavier. Co-producteur de la chanson Ease On Down The Road, Thomas Bähler est l’un des premiers témoins de la rencontre entre Michael Jackson et Quincy Jones. Il raconte les circonstances de l’enregistrement de ce titre mais surtout l’histoire de She’s Out Of My Life qu’il a écrit, pour qui elle était destinée, quels étaient ses échanges avec Michael, quelle a été son implication dans la composition de Beat It, comment explique-t-il cette longévité de plus de 35 ans de collaboration avec le Roi de la Pop et bien d’autres choses encore.

Brian Malouf – Ingénieur du son. Après Victory ou il était présent en tant que technicien, Brian Malouf fut invité par Michael Jackson afin de le rejoindre sur l’album BAD. Il nous raconte les premières sessions de l’album, des anecdotes sur le processus créatif du Roi de la Pop, sur quels titres est-ce qu’il a travaillé et quel a été son parcours depuis cette période.

Anthony Marinelli – Programmation de synthétiseurs. Apportant son savoir et ses compétences sur la chanson Thriller, Anthony Marinelli revient sur cette période et son travail au Westlake Studio. Il raconte sa passion pour la musique, comment est-ce qu’il a été contacté afin de travaillé sur le fabuleux projet Thriller, les détails des sessions d’enregistrement, sa participation au titre Baby Be Mine et ses souvenirs préférés de Michael Jackson.

Bruce Cannon – Effets Sonores. Davantage présent dans le domaine du cinéma que dans celui de la musique, Bruce Cannon a participé au coffret E.T. Storybook et raconte son histoire, sa rencontre avec le Roi de la Pop, son travail sur Thriller et ses souvenirs en studio avec des monstres comme Quincy Jones, Bruce Swedien et la magie de Michael Jackson.

Bill Wolfer – Claviériste et programmeur de synthétiseurs. Engagé pour jouer du clavier lors du Triumph Tour des Jackson en 1981, Bill Wolfer nous dévoile quelques anecdotes au sujet du groupe et de Michael Jackson, il parle des conditions de l’enregistrement de l’album LIVE des Jacksons, de la participation de Michael sur le titre Papa Was A Rolling Stone de son album Wolf, de son rôle sur le titre Beat It et d’autres souvenirs des sessions d’enregistrement.

Bernard Belle – Auteur Compositeur. Parolier du titre Remember The Time de l’album Dangerous, Bernard Belle raconte sa passion pour la musique, sa rencontre avec Teddy Riley et celle avec Michael Jackson, le détail du processus créatif de ce tube des années 90, ses autres travaux pour Michael incluant le titre Privacy de l’album Invincible et d’autres détails de son HIStoire avec le Roi de la Pop.

Julia Waters – Choriste. Membre de la formation familiale The Waters et choriste sur Wanna Be Startin’ Somethin’, Julia Waters nous parle de son enfance et de ce genre de choristes restés trop souvent dans l’ombre. Elle raconte son travail avec Michael Jackson dès le titre Heartbreak Hotel et sur d’autres détails comme le fameux « Ma ma se, ma ma sa, ma ma coo sa ».

John Bähler – Arrangeur vocal et chef de Chorale. Frère de Thomas Bähler présenté plus haut, John Bähler a commencé à collaborer avec Michael Jackson et les J5 lors de leur arrivée chez Motown. Il restera l’un des artisans de Heal The World, dirigeant magistralement sa chorale pour mieux soutenir le Roi de la Pop et sucrer dignement nos tympans. Dans le livre de Brice Najar il raconte non sans émotion ses débuts avec Michael Jackson et les Jackson 5, il parle de la voix de Michael, du processus créatif de Heal The World et des très nombreux souvenirs personnels qu’il a du Roi de la Pop.

Franck Legac – Fan et collectionneur. Un message de Michael Jackson figurant sur l’album HIStory contient des remerciements du Roi de la Pop à ses fans. Franck Legac fait partie de ces fans français qui ont eu le chance de pouvoir le rencontrer à de multiples reprises, le voir en concert, le suivre et ainsi pouvoir vivre sa passion pleinement. En donnant la parole à un fan, Brice Najar a ainsi voulu respecter la volonté de Michael Jackson. Franck Legac nous raconte comment est-ce qu’il est devenu fan, ses rencontres avec le Roi de la Pop, ses souvenirs des concerts, sa passion pour la collection, le récit des autographes qu’il a obtenu et bien plus encore.

Steve Ferrone – Batteur. Présent sur le titre Earth Song, Steve Ferrone raconte l’histoire de la batterie sur ce titre extraordinaire du Roi de la Pop. Comment il a été contacté, comment il a imposé son point de vue à Michael et comment cette collaboration restera à jamais comme un moment privilégié pour lui.

Guy Pratt – Bassiste. Présent également sur le titre Earth Song, Guy Pratt fait partie des ces musiciens qui ont travaillé pour Michael Jackson sans avoir eu la chance de le rencontrer. Guy Pratt nous explique comment cela était possible, comment est-ce qu’il pouvait proposer une ligne de basse et recevoir l’avis de Michael sans jamais le rencontrer et aussi étrange que cela puisse paraître.

Chuck Wild – Claviériste et programmeur de synthétiseur. Un son particulier. C’est ce que cherchait Michael Jackson pour l’ensemble de sa discographie et Chuck Wild fait donc partie de ces musiciens qui arrivent à proposer une ambiance sonore particulièrement sur le titre They Don’t Care About Us. Il nous raconte comment est venu sa passion pour la musique, comment en est-il venu à rencontrer Michael Jackson. Avec quel matériel est-ce qu’il travaillait et quelles étaient les consignes du Roi de la Pop.

Colin Wolfe – Bassiste. Présent sur le titre This Time Around composée entre autre par Dallas Austin, Colin Wolfe nous raconte comment est-ce qu’il rencontra Michael Jackson via sa connaissance d’avec Dallas Austin. Il raconte sa première rencontre avec Michael, l’élaboration de This Time Around et le professionnalisme du Roi de la Pop.

Michael Thompson – Guitariste. Présent sur des titres comme Earth Song, Privacy ou encore Shout, Michael Thompson raconte comment est-ce qu’il est venu à remplacer un grand guitariste de renom qui devait jouer sur Earth Song. Il raconte les sessions d’enregistrement et ses souvenirs de cette période.

Larry Williams – Saxophoniste et programmeur de synthétiseur. Présent sur de nombreux titres de la trilogie Off The Wall, Thriller et BAD, Larry Williams raconte sa rencontre avec Michael Jackson dans les années Off The Wall et de par sa collaboration avec Quincy Jones. Il se souvient des sessions d’enregistrement, de ses anecdotes avec Michael et du souvenir qu’il en garde.

Jeffrey Mironov – Guitariste. Célèbre guitariste new-yorkais, Jeffrey Mironov fut contacté lors de l’élaboration de l’album HIStory mais contre toute attente ne se souvient plus précisément sur quels morceaux est-ce qu’il a joué. Il nous parle cependant de ses souvenirs avec Michael Jackson, de sa rencontre de la manière particulière qu’avait le Roi de la Pop pour donner des consignes. Au delà de son expérience sur HIStory, l’interview de Jeffrey Mironov devient surtout intéressante lorsqu’il aborde l’enregistrement de Much Too Soon absent de l’album mais qui sortira en 2010.

Peter Mokran – Ingénieur du son, programmeur de synthétiseur et percussions. La chanson You Are Not Alone restant à jamais l’un des titres important de l’album HIStory, Brice Najar souhaitait l’évoquer avec Peter Mokran, ingénieur du son impliqué dans les plus grands tubes de R.Kelly. Peter Mokran raconte sa passion pour la musique, comment a-t-il fait la connaissance de R.Kelly, la première fois qu’il a écouté cette chanson puis les sessions d’enregistrement avec Michael à Chicago. Il n’oublie pas de rappeler ses souvenirs du Roi de la Pop.

William Ross – Chef d’orchestre et arrangeur. L’album HIStory étant musicalement riche avec une particularité pour le domaine symphonique, Brice Najar a recherché avec William Ross un témoignage d’un chef d’orchestre présent sur l’album. William Ross raconte son parcours musical puis la volonté de David Foster et Michael Jackson à donner une présence orchestrale importante sur certains morceaux de l’album.

Brad Buxer – Claviériste, programmateur synthétiseur et directeur musical. De 1989 à 1998, Brad Buxer fut le collaborateur le plus présent aux cotés de Michael Jackson. Directeur musical lors des tournées Dangerous et HIStory, il reste l’un de ses principaux complices en studio d’enregistrement. Dans le livre « Let’s Make HIStory », l’interview de Brad Buxer est l’une des plus longues et des plus intéressantes de cet ouvrage. Brad Buxer raconte sa passion pour la musique, de quelle manière est-ce qu’il en est venu à travailler avec Michael Jackson, le processus créatif de certaines chansons, les sessions d’enregistrement, les tournées, le récit de l’histoire de Stranger In Moscow, les percussions de They Don’t Care About Us, des détails de Childhood, Little Susie et bien d’autres tant ce récit est intéressant.

Leah Jealene (Frazier) – Chanteuse. Brice Najar avoue une affection particulière pour la chanson-titre HIStory et le final ou la voix de Michael Jackson est soutenue par celle d’une jeune fille qui n’avait que 10 ans à l’époque. Agée aujourd’hui de trente ans, Leah Jealene raconte sa passion pour la chant, comment a-t-elle retenu l’attention d’Andrae Crouch et quels sont ses vagues souvenirs des sessions d’enregistrement de ce titre. On ressent dans ce témoignage une ambiance bien à part résultant du souvenir d’un enfant agé seulement de 10 ans à l’époque et ayant certainement rencontré alors un autre grand enfant en la personne de Michael Jackson. Sa journée à Neverland restera à jamais gravée dans sa mémoire pour le plus grand plaisir du lecteur.

Steve Porcaro – Compositeur, arrangeur, claviériste, programmeur de synthétiseur. Très célèbre membre du groupe Toto, Steve Porcaro est présent dans la discographie de Michael Jackson depuis l’album Off The Wall avec certainement Human Nature comme référence absolue pour les fans du Roi de la Pop. Dans cette interview exclusive et là encore très intéressante, Steve Porcaro nous parle de ses débuts dans la musique, comment en est-il venu à travailler avec Michael Jackson, son implication dans le projet HIStory, son rôle précis sur certains titres, ses souvenirs des sessions en studio, des détails sur Chicago 1945 qui reste son souvenir préféré et bien d’autres choses encore.

Rob Hoffman – Ingénieur du son, guitariste et programmeur de synthétiseur. La plus longue interview de l’ouvrage de Brice Najar est celle de Rob Hoffman l’un des assistants de Bruce Swedien à l’époque HIStory. Le mérite et le grand intérêt de cette interview est que Rob a gardé des souvenirs intacts de son travail et des détails à jamais gravés dans sa mémoire. Le fait d’être ainsi retranscrits dans Let’s Make HIStory permettra de retransmettre des passages de l’histoire extrêmement intéressants. Parmi d’innombrables souvenirs, Rob Hoffman raconte par exemple comment Nile Rodgers en est venu à jouer de sa guitare funky sur Money, comment Michael Jackson chauffait sa voix, comment Rob a été l’heureux témoin de l’enregistrement des voix de MJ et Janet sur Scream comme un moment historique et bien plus encore..

Ainsi s’achève cette longue liste de témoins de l’HIStoire. Une liste qui vous donne un tout petit aperçu de ce que vous découvrirez dans cet ouvrage mais surtout de ce que vous y apprendrez. Heureux fans de longues dates ayant connus les années fastes, les années Black & White et le suivi de l’actualité jacksonnienne à travers internet, voici pour vous le livre que vous devez posséder obligatoirement tant il est riche en anecdotes et récits précis de ce qu’il s’est réellement passé, le tout raconté par des professionnels de la musique cantonnés trop souvent dans l’ombre des plus grands artistes de notre temps.

Let’s Make HIStory est en vente chez createspace.com et chez amazon.fr.

Source: MJFrance