C’est Brian Barron, ancien agent de la sécurité de Neverland qui a témoigné hier. Selon cette personne, une note interne à Neverland a été publié pendant ses fonctions, interdisant à Gavin de sortir. Il a cependant rajouté que pas un enfant ne sortait sans être accompagné d’un adulte de Neverland.

Pour la réouverture du procès Michael Jackson, ce lundi, c’est l’avocat de Michael Jackson qui a ouvert le bal en contre-interrogeant la mère de Gavin. M. Mesereau lui a ainsi demandé si elle était représentée par un avocat au moment où elle était supposée être contrainte de rester à Neverland…

Cette question n’a pas trouvé de réponse, puisque la mère de Gavin a souhaité ne pas y répondre.

L’avocat de Michael Jackson a commencé son contre-interrogatoire vendredi 15 avril 2005… Et la mère de Gavin a avoué avoir déjà menti!… C’est par une pluie de questions qu’il a tenté de démontrer que cette personne tentait d’obtenir de l’argent en se lançant dans cette affaire de mœurs.

La mère de Gavin a commencé son témoignage mercredi en invoquant le droit de ne pas devoir raconter tout sur sa vie!

Elle a ainsi débuté son témoignage en évoquant sa première visite à Neverland datant d’août 2000.

Elle a aussi demandé aux jurés de ne pas la juger sur ses actions et surtout pour ce qu’elle a pu voir lors d’un vol qui la conduisait avec son fils de Miami à Neverland, en compagnie de Michael Jackson. Elle aurait ainsi vu M. Jackson « lécher la tête de son fils » en pensant que « c’était elle qui le faisait ».

Lors de cette journée, deux personnes ont déposé auprès des jurés : Bob Jones, l’ancien bras droit de Michael et June Chandler.

La déposition de Bob Jones intervient suite à l’écriture d’un livre en cours de finalisation. Dans ces écrits Bob Jones évoque des faits assez troublants, mais lors de sa déposition, Mr Jones a démenti que la totalité de son livre soit écrit par lui, mais qu’il fait appel à une autre personne pour écrire ses mémoires.

En ce qui concerne la mère de Jordy Chandler, celle-ci s’est cantonné à raconter les différentes étapes de sa relation avec Michael Jackson, ainsi que les innombrables cadeaux qu’elle a pu recevoir.

L’accusation a terminé pour cette semaine la présentation de différents témoins, dont le plus récent un cuisinier qui dit avoir surpris Michael Jackson et Macaulay Culkin dans une situation troublante.

Pour mémoire, Macaulay Culkin a démenti plusieurs fois le fait que quoi que ce soit de non approprié ce soit passé avec Michael Jackson.

Me Mesereau a tenté de discréditer les dires de cet ancien employé de Michael, qui part le passé avait voulu vendre son histoire aux tabloïds….

L’audience s’est terminée avec quelques heures d’avance.

Jeudi 7 avril 2005, Ralph Chacon, un ancien employé de Michael Jackson, alors garde de la propriété de Neverland a témoigné à la barre du tribunal de Santa Maria. Celui-ci a déclaré devant le jury qu’il avait vu le chanteur engagé dans une relation bucco-génitale avec un jeune garçon (Jordan Chandler) dans les années 1990 ajoutant avoir surpris, quelques semaines plus tard, le chanteur embrassant le garçon avec volupté tout en plaçant sa main sur sa braguette. Il a expliqué ne rien avoir signalé à la police, craignant qu’il ne serait pas cru.

Le principal avocat de Michael Jackson, Thomas Mesereau, s’est attaqué avec virulence à la crédibilité du témoin. Il a insisté sur les motivations financières de M. Chacon, qui a vendu son récit à un journal à sensations et avait tenté d’extorquer de l’argent à la star dans un procès qu’il a perdu au milieu des années 1990.

Une ancienne femme de ménage, Adrian McManus, a ensuite dit avoir vu le chanteur embrasser, parfois sur la joue, trois garçons en leur touchant les fesses ou la braguette. Elle a identifié Macaulay Culkin, la star de « Maman, j’ai raté l’avion », ainsi que le garçon décrit par M. Chacon et un petit Australien. M. Mesereau a largement décrédibilisé ce dernier témoin, lui faisant reconnaître avoir menti de bout en bout dans une déclaration sous serment en 1993, avoir volé un croquis dessiné par M. Jackson pour le revendre à un tabloïd et avoir perdu le procès contre M. Jackson lancé avec M. Chacon.

L’avocat a expliqué aux jurés que Ralph Chacon et plusieurs anciens employés de Michael Jackson, dont Adrian McManus, avaient dû payer plus de 1,4 million de dollars au chanteur au terme d’un long procès il y a plusieurs années. Amende, qui avait contraint l’ancien garde à la faillite personnelle.

Michael Jackson était présent le 6 avril 2005 aux funérailles du célèbre avocat Johnnie L. Cochran Jr à la Cathédrale de Los Angeles.

De nombreuses personalités étaient également présentes comme Stevie Wonder, le révérend Al Sharpton, Spike Lee, Sean Combs, le révérend Jessie Jackson, Magic Johnson, O.J. Simpson et bien d’autres…

Michael Jackson, qui était venu avec ses avocats, a quitté le service en disant « C’était incroyable« .

Ramady et toute l’équipe de Secret Of Moonwalk vous invite à un stage de danse spécial Michael Jackson le Samedi 30 Avril 2005 à D’Avon – Fontainebleau (77) (à 40 Minutes de la gare de Paris (gare de Lyon) en TER). Ce cours de danse entièrement gratuit se déroulera de la façon suivante :

09H30 Accueil de tout le monde, discussion et présentation
10 H échauffement
10 H 20 début du cours, les bases importantes
12 H Pause repas, possibilité de se rassembler autour d’une table dans un fast food.
14 H cours de danse.
16 H cours de danse chorégraphique.
17 H 30 fin des cours, discussion.
18 H fin du stage.

Les places sont limitées. Les personnes intérréssées doivent envoyer un mail à Secretofmoonwalk@hotmail.com avec comme sujet : cours du 30. Le but de ce stage est aussi de rencontrer des gens avec la même passion commune et de partager des savoirs. Toute l’équipe de Secret Of MoonWalk devrait normalement être présente.

Mardi 5 avril, les avocats de Michael Jackson ont procédé au contre interrogatoire de Jason Francia. Selon les observateurs sur place, le témoin s’est montré bien plus évasif au cours du contre-interrogatoire après avoir livré, lundi, un récit des trois occasions au cours desquelles le chanteur aurait fait dégénérer une partie innocente de chatouilles en soi-disant attouchements. Thomas Mesereau, le principal avocat de Michael Jackson, a cherché mardi matin à déstabiliser, le jeune homme, qui s’est toutefois montré bien plus vague que la veille. «Je ne me souviens pas», «tout se mélange», a-t-il répété, en cherchant à apitoyer les douze jurés.

Interrogé sur ses incohérences, et notamment le fait qu’il a démenti tout conduite irrégulière de la star lors d’un interrogatoire de police en 1993, le témoin s’est expliqué: «J’essayais de refouler tout ça. J’avais peur. Je ne voulais pas qu’on se moque de moi à l’école ou ailleurs». Il a dit avoir eu du mal à se confier. «C’était gênant à l’époque et ça le reste aujourd’hui», a-t-il expliqué. Il a également dit n’avoir jamais raconté avec précision les attouchements à sa mère.

Thomas Mesereau lui a demandé si les enquêteurs devenaient à l’époque agressifs et s’ils qualifiaient Michael Jackson d’agresseur. Question à laquelle le témoin a répondu ne pas se souvenir de cet interrogatoire.

«Ce n’est qu’après avoir été poussé à bout par les shérifs que vous avez commencé à dire ce genre de chose» a alors dit Meserau.

Le témoin s’est contredit sur plusieurs points, il a notamment déclaré à Mesereau que Michael Jackson lui avait donné de l’argent lorsqu’il lisait un livre et obtenait un A. Après avoir été questionné par l’accusation il avait dit que cela ne s’était pas passé.

L’ancienne gouvernante, qui a servi pendant environ cinq ans Michael Jackson, a déclaré mardi l’avoir vu prendre une douche avec un garçon d’environ huit ans qui couchait dans son lit lors de ses nombreux séjours à Neverland.
«J’ai d’abord pensé qu’ils jouaient dans la baignoire ou le jacuzzi, ou dehors dans le jardin», a-t-elle expliqué. «Je suis entrée et ils étaient dans la douche», a-t-elle précisé, ajoutant avoir vu les vêtements du chanteur et de l’enfant sur le sol. Elle a également affirmé avoir vu l’acteur Macaulay Culkin, star de «Maman, j’ai raté l’avion», à Neverland, et que lui-aussi couchait dans la chambre du maître de maison. L’agent de Macaulay Culkin a déjà fait savoir que le comédien n’avait pas été victime d’abus et ne souhaitait pas être impliqué dans l’affaire. L’audience reprendra Jeudi.

Sources : AP/AFP