Interview du journaliste Charles Thomson par la BBC…

Charles Thomson est un journaliste anglais primé à plusieurs reprises dont la dernière récompense fut un Ray Fitwalter Award pour le journalisme d’investigation en 2018. S’il a souvent reçu des éloges pour son journalisme d’investigation ainsi que ses reportages judiciaires, ses récits ont été publiés par des médias tels que The Sun , The Mirror , The Guardian , MOJO , Wax Poetics et Huffington Post .

A l’occasion de la sortie de Leaving Neverland, il a été interviewé par la radio BBC dans le cadre de l’émission BBC Radio Kent The Wake Up Call dans laquelle il est abordé sur le fait de savoir s’il est toujours correct de diffuser la musique de Michael Jackson mais surtout sur ce qu’il pense de cette histoire.

Si vous pouvez écouter l’interview dans sa version originale sur You Tube, nous vous en proposons la traduction ci-après :

Le débat fait rage à savoir s’il est correct de diffuser la musique de Michael Jackson, de l’écouter ou de l’apprécier après les accusations selon lesquelles il aurait abusé de jeunes enfants. Parlons-en maintenant avec Charles Thomson, journaliste d’investigation qui a fait des recherches sur les affaires accusant Michael Jackson depuis 2005, en interviewant des membres de la défense, et trois membres du jury pendant ces procès. 

Donc aujourd’hui vous en savez beaucoup Charles, et je suppose qu’il est juste de dire que ces accusations ne sont pas nouvelles à l’encontre de Michael Jackson, elles surviennent encore et encore, donc pourquoi cette fois ces accusations changent tout au regard de sa musique ?

Et bien c’est exactement cela, ces accusations ne sont pas nouvelles, ces hommes poursuivent la succession de Michael Jackson pour essayer d’obtenir des centaines de millions de dollars depuis ces six dernières années, et ce procès qui dure maintenant depuis six ans a généré des milliers de pages de documents juridiques qui au fil de l’eau ont sévèrement discrédité ces deus hommes, qui n’ont cessé de changer leur récit. Wade Robson a donné au moins quatre versions contradictoires du moment où il a soi-disant été agressé pour la première fois. En réalité Wade Robson a été pris en flagrant délit de mentir sous serment pendant ce procès, de manière si flagrante que le juge a rejeté son témoignage tout entier, disant qu’aucun juré rationnel ne pourrait croire son récit…

Le fait qu’il ait à peu près cinq ans quand c’est arrivé n’est-il pas une sorte d’argument pour dire qu’il pourrait avoir les idées confuses, ou que sa mémoire pourrait être un peu confuse ?

Non, non, cela va bien au-delà, par exemple il a été forcé, dans le cadre de sa plainte, de fournir en tant que preuves tous ses e-mails, et ces e-mails révèlent qu’alors qu’il était en train de construire sa plainte, il recherchait d’autres personnes qui auraient pu accuser Michael Jackson, il leur envoyait des e-mails. Il a aussi trouvé un vieux tabloïd qui racontait une histoire sur lui, il l’a envoyé par e-mail à sa mère en lui demandant si elle s’en souvenait et si tout cela était vrai, et sa mère a répondu par e-mail, mot pour mot, « et bien, rien de tout cela n’est vrai », alors que plus tard Robson a inclut cette histoire dans son récit malgré tout, il y a donc des preuves évidentes que ces types ne disent pas la vérité. Comme je l’ai dit nous ne parlons pas d’histoires qui changent en quelques décennies, nous parlons de quelqu’un qui est arrivé très récemment, ces dernières années, et qui change régulièrement son histoire, et c’est d’ailleurs valable aussi pour l’autre accusateur.

Charles, cette affaire est encore en cours aux Etats-Unis n’est-ce pas ? Quand cette affaire sera-t-elle conclue ? Quand ces preuves seront-elles étudiées ?

Ces deux hommes ont vu leurs plaintes rejetées à deux reprises devant les tribunaux, mais ils sont en pleine procédure d’appel, et il est important de noter que Leaving Neverland omet toutes ces informations, il dure quatre heures dans sa durée originale, et à aucun moment au cours de ces quatre heures, il n’évoque même pas pendant cinq secondes le fait que ces hommes poursuivent actuellement la succession de Michael Jackson pour des centaines de millions de dollars. Le réalisateur s’appelle Dan Reed, il a donné de nombreuses interviews où il a admis que le documentaire était extrêmement partial, qu’il avait décidé de ne raconter que l’histoire de ces deux hommes et de ne pas enquêter sur leurs accusations, de ne prendre en compte aucune espèce d’opposition, mais d’inclure dans son documentaire ces hommes que Robson a particulièrement nommés d’autres garçons, qui selon lui étaient destinés à les remplacer, et ces garçons sont maintenant des hommes, et ils réfutent absolument tout cela, à tel point que l’un d’entre eux envisage de poursuivre le réalisateur, il a en tous cas annoncé qu’il allait porter plainte, ils disent on ne nous a donné aucun droit de réponse, ce que vous avez dit sur nous dans ce documentaire n’est pas vrai.

Que vous croyiez ou non ces dernières accusations, vous savez qu’ils sont venu avec leur histoire, et je sais que vous avez fait des recherches, pensez-vous que la réputation de Michael Jackson soit ternie au point que nous ne devrions plus diffuser sa musique sur BBC Radio Kent ?

Non, non, nous vivons dans une société civilisée, avec un système judiciaire, nous croyons en un système du jury, et si nous ne croyons pas en un système de jury, alors nous vivons en anarchie. Michael Jackson a été examiné minutieusement pendant un procès public long de cinq mois qui l’a presque tué, et qui en définitive l’a vraiment tué par le traumatisme qu’a été ce procès. Et il a été complètement innocenté par un jury impartial. Pendant ce procès ils ont parlé des accusations de Jordie Chandler, et il a été innocenté de tous les chefs d’accusation. Ces deux hommes n’ont pas d’accusations crédibles, leurs accusations ne soutiennent aucun examen minutieux, il existe énormément de dossiers publics qui fournissent des informations qui les affaiblissent. Aucune culpabilité n’est supposée sans preuve et sans le très fameux doute raisonnable.

Il est en effet très intéressant d’avoir discuté avec vous ce matin, merci Charles Thomson.

Traduction: PYC

1 commentaire

  1. C’est édifiant !!! Quand 1 journaliste, (primé de surcroît) fait son travail consciencieusement les propos sont clairs, mesurés, documentés. Bravo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *