Le célèbre album de Noël des Jackson 5 intitulé Christmas Album sortit en 1970. Trois ans plus tard, c’est une compilation de chansons de Noël de plusieurs artistes de chez Motown qui délivra un titre totalement inédit chanté par Michael Jackson. Il s’agissait alors de « Little Christmas Tree » (George Clinton – Art Wayne). La compilation s’appelait alors « A Motown Christmas ».

Si cette chanson figurera également sur un 45 tours hollandais et plus tard sur l’édition spéciale de 2009 de l’album Jackson 5 Ultimate Christmas Collection, sachez que ce fameux album de chez Motown « A Motown Christmas » sera réédité ce 21 septembre en édition vinyle (2LP).

Vous pouvez le commander chez Amazon (USA).

Disque 1 – Face A :
1. Santa Claus Is Coming to Town – The Jackson 5
2. What Christmas Means to Me – Stevie Wonder
3. Rudolph the Red-Nosed Reindeer – The Temptations
4. My Favorite Things – Diana Ross & The Supremes
5. Deck the Halls/Bring a Torch, Jeannette, Isabella – Smokey Robinson & the Miracles
6. I Saw Mommy Kissing Santa Claus – The Jackson 5

Disque 1 – Face B :
1. Ave Maria – Stevie Wonder
2. Silent Night – The Temptations
3. Little Christmas Tree – Michael Jackson
4. God Rest Ye Merry Gentlmen – Smokey Robinson & the Miracles
5. The Christmas Song [Merry Christmas to You] – The Jackson 5
6. Joy to the World – Diana Ross & The Supremes

Disque 2 – Face A :
1. The Little Drummer Boy – The Temptations
2. Silver Bells – Diana Ross & The Supremes
3. Someday At Christmas – Stevie Wonder
4. Frosty The Snowman – The Jackson 5
5. Jingle Bells – Smokey Robinson & The Miracles
6. My Christmas Tree – The Temptations

Disque 2 – Face B :
1. White Christmas – Diana Ross & The Supremes
2. One Little Christmas Tree – Stevie Wonder
3. Give Love On Christmas Day – The Jackson 5
4. It’s Christmas Time – Smokey Robinson & The Miracles
5. Children’s Christmas Song – Diana Ross & The Supremes
6. Have Yourself A Merry Little Christmas – The Jackson 5

Le site de la Fnac annonce que l’album Moving Violation des Jackson Five, sorti sous le label Motown le 15 mai 1975, sera réédité ce 21 septembre en vinyle de couleur jaune.

A noter que cet album référencé sur amazon, annonce de son coté une sortie pour le 16 octobre.

Cette réédition est annoncée comme étant en édition limitée à 2000 exemplaires.

Face A
01. Forever Came Today
02. Moving Violation
03. (You Were Made) Especially For Me
04. Honey Love

Face B
01. Body Language (Do The Love Dance)
02. All I Do Is Think Of You
03. Breezy
04. Call Of The Wild
05. Time Explosion

Léa Salamé et toute l’équipe de l’émission Stupéfiant ! consacrera son programme du 8 octobre à Michael Jackson et ce en prélude à l’exposition qui lui sera consacrée au Grand Palais du 23 novembre 2018 au 17 février 2019.

Voici pour vous le détail de ce programme, présent dans le communiqué de presse:

10 ans après sa mort, Michael Jackson est plus que jamais le « roi de la pop » !

Stupéfiant ! vous propose de découvrir des facettes méconnues de cet artiste hors-norme, subjuguant et, parfois, controversé, juste avant l’exposition exceptionnelle qui lui sera consacrée au Grand Palais, à Paris.

Léa Salamé rencontrera Olivier Rousteing, le styliste star de Balmain, dont la dernière collection était inspirée par Michael Jackson et Marc Lambron, de l’Académie Française, qui publie « Vie et mort de Michael Jackson ».

Au sommaire de l’émission Stupéfiant ! du 8 octobre à 22h40 (durée: 75mn) :

La voix de MJ – Par Aurélia Perreau

Le scandale a éclaté cet été : trois des chansons publiées dans l’album posthume de Michael Jackson aurait été interprétées par un sosie vocal… Stupéfiant ! a retrouvé en exclusivité celle qui a révélé l’imposture et vous expliquera, grâce à ceux qui ont travaillé au plus près de la star, pourquoi sa voix reste inimitable !

Le corps de MJ – Par Julien Beau

Michael Jackson, c’est l’artiste de la transformation. Son corps a sans cesse évolué, autant par ses inventions chorégraphiques que ses opérations de chirurgie esthétique.
Depuis Andy Warhol, beaucoup d’artistes se sont emparés de cette icône. Stupéfiant ! les a rencontrés !

L’esprit de MJ – Par Léa Barracco

Saviez-vous que Michael Jackson s’était initié à l’art en France ? Stupéfiant ! a retrouvé ceux qui lui ont fait découvrir le Louvre, la Renaissance, Michel-Ange et Botticelli… Au fil de ses tournées, l’artiste se mue en amateur d’art et cela va influencer son œuvre !

Source: France TV / MJFrance

Comme nous vous l’indiquions dans notre info du 29 août denier, Thriller Imax 3D sera diffusé aux Etats-Unis à partir du 21 septembre prochain. Si nous attendions de bonnes nouvelles pour une diffusion en France, les informations qui nous ont été communiquées nous informent que les autres pays qui verront également cette diffusion ne seront que le Canada, l’Angleterre ainsi que le Moyen-Orient et l’Amérique latine.

Liste des cinémas ou sera diffusé Thriller Imax 3D:

USA
Canada
Autres pays

 

Le samedi 22 septembre prochain, le célèbre club de Jazz le New Morning de Paris accueille un live en hommage à Michael Jackson. Le prix d’entrée est de 5€ de 20h à 21h sur place puis de 10€ après 21h.

Voici la présentation de cette soirée détaillée sur le site du New Morning :

Michael Jackson’s 60th Birthday Tribute
(Funk, Groove)
Sons of Jack + Funky French League + DJ ATN

Venez fêter dans la joie et le Funk la mémoire du Gloved one… Don’t blame us, blame it on the boogie !

Il y a neuf ans, MICHAEL JACKSON tirait sa révérence en laissant un vide immense dans le monde de la musique. En août 2018 il aurait eu 60 ans…

Après avoir célébré les 60 ans de Prince en juin dernier, le New Morning accueille un live Tribute inédit au KING OF POP, qui honore sa période la plus Disco Funk. Entre 1975 et 1985, MJ conquiert les dancefloors du monde entier avec ses frères The Jacksons et acquiert la stature d’un Empereur sous l’égide de Quincy Jones !

  • SONS OF JACK (Live Band)

Un All-Stars des meilleurs funkateers parisiens, provenant de groupes tels que The Cruseriders, Black Market ou The Big Hustle, dont les talents très recherchés ont déjà contribué au succès en studio comme sur scène d’artistes comme M, Sly Johnson, Manu Dibango, Banda Black Rio. Sons of Jack se veut avant tout un Tribute band consacré à la musique des Jacksons et des premiers albums de MJ sous la direction de Q…

Sebastian Avispa – Voice, Benjamin Brion – Guitar, Christophe Jambois – Keys, Antoine Arroyo – Bass, Martin Gamet – Drums, James Müller – Percussions, Sly Fétis – Saxophone, Olivier Bridot – Trumpet, Michael Joussein – Trombone.

  • TEX & ASKO (Funky French League)

La Funky French League est un crew de DJ/producteur/musiciens intergénérationnel composé entre autre de Young Pulse, Dabeull, Lazy Flow, Arthur Chaps, Woody Braun, Mr Willy, DJ Asko et Uncle T, son but est de promouvoir le funk et ses dérivés par le biais de soirées, de mixes, de remix/édits, émission radio etc etc. Mais bien plus qu’un style musical nous défendons surtout un état d’esprit, « la fête » et le bon goût.

https://www.facebook.com/pg/FunkyFrenchLeague
https://soundcloud.com/funkyfrenchleague

  • DJ ATN (Funk & the City DJ resident)

Véritable Funkamentaliste et suppôt de la Soul, Etienne, alias DJ ATN, est un pur Chef Disconomique de Paris. Longtemps membre actif de nombreuses soirées au célèbre DJOON, il est à présent le DJ résident du NEW MORNING, l’un des clubs de Jazz, Soul et Funk les plus réputés au monde. En plus d’avoir l’honneur d’assurer les warmups et les aftershows d’artistes légendaires tels que LEON WARE, FRED WESLEY, ROY AYERS ou ED MOTTA, ATN produit aussi des concerts / concepts tels que « Soul Successions » et « Funk & The City », mettant ainsi en avant de nouveaux talents locaux (HYLEEN, ECHOES OF, LENA & THE DEEP SOUL) et des artistes internationaux émergents (JARROD LAWSON, TONY MOMRELLE, CRAZY P). Egalement programmateur et responsable de la récente NEW MORNING Radio, ainsi que selector pour des compilations comme Brazilian Funk Affair, ATN se lance dans la production musicale, notamment de remixes. Il s’est ainsi associé avec YOUNG PULSE pour livrer des remixes de qualité pour Jarrod Lawson ou Geyster.

https://www.mixcloud.com/etienne-atn-dupuy/
https://www.facebook.com/DJATN.8YEN/

Page Facebook de l’événement: https://www.facebook.com/events/273776236574775/

Infos pratiques sur le New Morning.

Sources: Funk-U / Le New Morning / MJFrance.

Le 19 juin dernier nous vous indiquions que l’Estate s’était associé à Columbia Live Stage pour développer une comédie musicale sur Michael Jackson qui devrait ouvrir à Broadway en 2020.

Cette comédie musicale, qui n’a pas encore de titre, sera écrite par Lynn Nottage (qui est une Lauréat du Prix Pulitzer à deux reprises) et réalisé par Christopher Wheeldon, lauréat d’un Tony Award.

Alors que les premiers travaux ainsi qu’un casting aura lieu du 24 septembre au 21 octobre, Christopher Weeldon a fait quelques déclarations au sujet de cette comédie musicale, bien qu’il soit encore trop tôt pour véritablement déterminer à quoi elle ressemblera.

Christopher Weeldon: « Le spectacle est très ancré dans un moment particulier dans le temps… J’évoque souvent le film fabuleux que Spielberg a réalisé à propos de Lincoln: Vous prenez un moment clé dans l’histoire de la vie de quelqu’un et vous l’utilisez comme point d’ancrage du passé, et peut-être d’une sorte de prophétie de ce qui va arriver. C’est ce que nous allons faire avec cette histoire. J’ai également l’intention d’utiliser beaucoup le travail de Michael dans le show. »

Source: playbill.com

Si le titre de l’information porte à sourire, sachez qu’il n’y a rien de plus sérieux, puisque la marque Cookman a officiellement commercialisé avec l’accord de l’Estate, une série de vêtements utilisant les motifs de Thriller et de BAD.

Pour la petite histoire de la marque Cookman (Good Chef’s Wear), sachez que des chefs cuisiniers de la côte ouest américaine se sont réunis afin de créer cette ligne de vêtements destinés à la base pour le travail en cuisine.

Etant fonctionnel, le pantalon de chef a pour but d’être confortable mais pas uniquement. La volonté de la marque est de proposer un vêtement cool, qui puisse également être porté ailleurs qu’en cuisine et par n’importe qui, quelque soit l’âge ou le sexe et ce en raison de son design et de sa fonctionnalités, le tout à un prix abordable.

Lien utile: Cookman Shop.

Sources: MJVIBE / Cookman / MJFrance

Comme vous le suivez sur nos infos depuis quelques temps, le livre « Michael Jackson – L’Intégrale » sortira aux Editions GRÜND le 27 septembre prochain et déjà en pré-commande sur amazon.fr.

Aujourd’hui, MJFrance vous propose une interview de Riad Bettouche, co-auteur de ce livre avec Benoit Cachin, connu comme auteur de plusieurs ouvrages sur Mylène Farmer, Michel Polnareff, Etienne Daho et bien d’autres.

Riad Bettouche est présenté comme fan inconditionnel de Michael Jackson depuis son plus jeune âge. Professeur d’anglais et titulaire d’une Maîtrise en Civilisation américaine, il porte un grand intérêt à la culture populaire américaine en général et à la musique afro-américaine en particulier.

Découvrons ensemble qui est Riad et qu’allons-nous trouver dans son livre…

Bonjour Riad et merci de nous accorder cette interview. Pourrais-tu te présenter auprès de nos visiteurs ? Quel âge as-tu, d’où viens-tu, depuis quand et dans quelles circonstances es-tu devenu fan de Michael Jackson ?

Bonjour, j’ai 39 ans et j’habite en région parisienne. Je suis vraiment devenu fan de Michael Jackson alors que j’avais 12 ans, en 1991. Je me souviens que mon frère ainé avait acheté l’album Bad qu’il écoutait en boucle. Au début, j’avoue n’avoir pas accroché, puis j’ai découvert les vidéos clips de Michael. J’étais fasciné par sa façon de bouger, cette parfaite alliance entre la musique et la danse. À partir de Dangerous, j’avais acquis une certaine maturité ce qui m’a permis de découvrir toute son œuvre, de l’apprécier à sa juste valeur. Depuis, je ne m’en lasse toujours pas !

Comment as-tu vécu ta vie de fan de Michael Jackson, de son vivant et depuis son décès ?

J’étais comme tous les fans, à l’affut d’une sortie d’album, de clip ou d’interview. Adolescent, ma chambre était tapissée de posters de Michael. Mon meilleur ami était lui aussi fan, on peut donc dire qu’une grande partie de mes loisirs tournait autour de Michael. C’était mon super héros en quelque sorte ! (rires) Devenu adulte, mon rapport à la star a évolué. Je commençais à le voir en tant qu’être humain avec ses fêlures, ses combats intérieurs… A mesure qu’il s’humanisait à mes yeux, je prenais de plus en plus conscience de la souffrance qu’il pouvait endurer aux pires moments de sa vie, je pense au procès Arviso en particulier.

Quand il a accepté de revenir sur le devant de la scène avec la série de concerts This Is It, j’étais aux anges et je devais me rendre à Londres pour l’applaudir. L’annonce de sa mort est tombée comme un couperet. J’ai mis des jours à l’accepter. C’est une partie de ma jeunesse qui s’est envolée avec lui… Depuis, je pense que j’ai définitivement fait le deuil, dans le sens où je cultive une sorte de nostalgie apaisée de Michael. Je le redécouvre avec un regard neuf et surtout je ressens le besoin de partager cette passion que je lui voue depuis presque 30 ans maintenant.

Comment est né le projet de ton livre ? Comment as-tu connu Benoit Cachin et le 60ème anniversaire de la naissance de Michael Jackson a-t-il été le déclencheur de la sortie de votre ouvrage ?

J’ai connu Benoît il y a exactement six ans. Benoît est un auteur confirmé qui a publié plusieurs discographies de référence d’artistes français dont Mylène Farmer, Etienne Daho, Michel Polnareff ou Sylvie Vartan. Il est reconnu dans le métier pour son sérieux et est très apprécié des artistes dont il fait la discographie dont Mylène. Nous sommes tout de suite devenus amis. Je me souviens que je n’arrêtais pas de lui parler de Michael, de sa musique et des petites histoires connues ou moins connues autour de ses chansons. Nous parlions beaucoup de musique en général aussi, c’est notre passion commune. Un jour Benoît m’a demandé si une discographie exhaustive de Michael existait. J’ai fait des recherches et je me suis aperçu que non, même pas aux États-Unis son propre pays. Bien sûr, il y a des tonnes de livres autour de Michael mais ils sont pour la plupart anecdotiques ou, s’ils sont intéressants, ne font pas un tour complet de sa carrière. Ils s’intéressent souvent à un seul album ou à une seule période.

C’est ainsi que l’idée d’écrire une discographie a germé dans la tête de Benoît qui a contacté des éditeurs. Au départ, j’étais un peu hésitant, puis je me suis lancé avec lui et je ne le regrette pas ! Nous avons choisi l’éditeur historique de Benoît, les éditions Gründ, car il nous laissait une totale liberté tant au niveau des textes que des photos ce qui n’était pas le cas d’un autre éditeur très intéressé par notre projet. Quant à la sortie du livre, tu te doutes bien que c’est l’éditeur qui l’a choisie ! Nous, nous avons travaillé deux ans sur ce livre sans nous soucier de sa date de sortie…

Quel a été le rôle de chacun dans la rédaction de votre livre ?

Étant parfaitement bilingue en anglais, je me suis occupé de fournir les informations nécessaires à la rédaction. Benoît les a agencée et a rédigé le texte. Évidemment, nous communiquions tout le temps et, le cas échéant, je rédigeais également et je lui donnais les directions à prendre pour telle ou telle chanson ou période. Je me suis plongé dans la bibliographie existante (en français et en anglais) autour de l’artiste, des documents d’archives, des interviews, des magazines, des sites internet… Fort de son expérience de journaliste et d’auteur, Benoît a fait en sorte de mettre en forme un ouvrage accessible, facile à lire, très riches en information mais qui ne dévie jamais du but que nous nous étions fixés au départ : écrire un livre sur la musique de Michael et rien d’autre !

Si nous évoquons parfois sa vie privée, c’est toujours en lien avec sa musique, jamais gratuitement. Nous ne sommes jamais tombés dans les ragots ou les on-dit qui sont pléthores quand il s’agit de la vie de Michael ! Les livres de Benoît se distinguent en ce sens, tout est sourcé, vérifié et vérifiable. Quand nous avions une hésitation sur une info, nous la supprimions ou, au minimum, nous le précisons au lecteur : « Attention cette information n’a pas pu être vérifiée, à prendre avec prudence donc ». Nous n’avons rien inventé ou supputé, ce qui n’est pas le cas de beaucoup de livres sur Michael malheureusement… On a lu des choses aberrantes le concernant !

Peux-tu nous présenter cet ouvrage ? On lit dans sa présentation qu’il est consacré à la discographie intégrale de Michael Jackson, mais qu’il s’agit également d’une présentation de ses clips et tous ses spectacles. Annoncé comme une « Intégrale », les fans auront donc tout ce dont ils désirent dans ce livre ?

Le livre est une discographie où nous consacrons un chapitre pour chaque album depuis Diana Ross Presents The Jackson 5 jusqu’à Invincible, soit ses 29 albums officiels. Nous commençons à chaque fois avec une introduction sur l’élaboration et l’enregistrement de l’album qui replace le disque dans son contexte de l’époque. Le cas échéant, nous expliquons qui travaille avec lui, quel style de musique domine l’album… Puis nous commentons toutes les chansons de l’album. Nous racontons l’histoire autour de la composition et de l’enregistrement du titre, quand l’information est disponible, et des influences musicales de Michael sur le titre, du style, des thèmes… Tous les clips sont également traités de la même façon. Nous évoquons les influences de Michael au niveau cinématographique mais aussi au niveau des chorégraphies. Benoît a fait 10 ans de claquettes, donc il connaît bien cette partie !

Évidemment, nous avons consacré plus d’espace aux plus grand albums de Michael (Off The Wall, Thriller, Bad, Dangerous, HIStory…), mais nous avons mis un point d’honneur à ne pas négliger la période Jackson 5 et The Jacksons, comme c’est souvent le cas. C’est une période qui nous semble essentiel de bien connaître pour comprendre le déroulé de la carrière solo de Michael à partir d’Off The Wall. Les tournées sont elles aussi traités dans les chapitres correspondants. Nous avons également abordés les passages télé les plus importants dans la carrière de Michael depuis 1969, sans parler de ses expériences au cinéma avec The Wiz et Moonwalker en passant par Captain EO. En un mot, nous avons essayé d’être le plus exhaustif possible car nous évoquons également des compilations importantes comme Boogie, Joyful Jukebox Music ou Farewell My Summer Love. Mais aussi toutes les collaborations de Michael hors de ses albums en tant qu’auteur, compositeur, duettiste, producteur, choriste… J’espère que chaque fan pourra y trouver son petit bonheur à lui.

On lit dans les extraits, que vous avez puisés dans les propos de Michael Jackson mais aussi dans le témoignage de ses propres collaborateurs et autres spécialistes de la musique. Peux-nous en dire plus à ce sujet ?

Michael avait une vision artistique qui lui était propre et mettre en avant sa parole lorsqu’il s’agit de ses propres albums/chansons permet d’avoir une vision globale de son œuvre, une vision plus cohérente d’une longue carrière où il n’a eu de cesse de se réinventer. Michael est le seul fil conducteur du livre. Le livre est en somme une biographie artistique du King of Pop, et les propos rapportés de ses innombrables collaborateurs (musiciens, ingénieurs du son, producteurs) viennent étayer le récit de cette formidable aventure, raconté album par album.

Nous avons utilisé toutes les interviews disponibles actuellement sur papier ou sur internet. Nous avons fait un travail de synthèse dans ce sens. On s’est aussi appuyé sur le travail d’auteurs qui ont déjà fait un formidable travail sur Michael. Je pense notamment à Joseph Vogel (universitaire) et à Mike Smallcombe (journaliste). Par exemple, nous avons cité un excellent passage de Joseph Vogel où il décrit les influences éclectiques de l’album Dangerous. Les citations sont là pour raconter les chansons, mais elles sont parfois utilisées pour mettre en valeur l’œuvre artistique de Michael.

Quelle a été ton approche à la rédaction de ce livre ? En tant que fan, n’est-on pas toujours tenté d’utiliser les plus grands superlatifs concernant Michael Jackson ? As-tu essayé d’être le plus neutre possible ou ta passion a-t-elle transpiré dans le propos rédactionnel que l’on y trouve ?

L’objectivité était le mot d’ordre d’autant, qu’à la base, Benoît n’est pas un grand fan de Michael. Il aime beaucoup sa musique mais il la connaissait moins bien que moi. Donc aucun moyen de dire à toutes les pages que Michael était génial, il veillait au grain ! (rires) Évidemment notre admiration pour certaines chansons ou certains albums transparait dans l’écriture, mais toujours de façon raisonnable. Quand une chanson ou un clip nous paraît plus faible, nous n’hésitons pas à le dire.

Pour mettre en avant les grands titres de Michael il faut hiérarchiser son œuvre sinon ça serait un livre de fan énamouré et l’intérêt serait moindre. Le lecteur pourra également découvrir en parcourant le livre certains partis-pris. Par exemple, nous avons mis en valeur l’album Off The Wall car nous pensons que, même si l’album Thriller est un album hors norme, c’est l’un des albums les plus réussis de sa carrière. Inversement, nous avons gentiment critiqué certains titres « anecdotiques » produits par la Motown, mais toujours avec bienveillance et objectivité.

Plus de 200 photos sont annoncées dont certaines seraient rares. Etant donné que les fans les plus ardus liront certainement ces lignes, quelles sont ces photos rares ?

Notre ouvrage est un beau-livre, nous avons donc apporté beaucoup de soin à son esthétique dont le choix des photos, mais aussi à la façon dont elles sont misent en scène dans le livre. Certaines sont connues du grand public et des fans, et d’autres sont beaucoup plus rares. Je ne peux pas les énumérer toutes ici car je ne peux pas savoir ce que les lecteurs connaissent ou pas… Ils pourront les découvrir à la sortie du livre le 27 septembre. Patience ! Je peux tout de même te dire que nous présentons la photo des 29 albums originaux (pochette américaine première édition) de tous les albums. Ce sont bien des photos des pochettes et non des scans comme c’est souvent le cas. Le résultat est prodigieux.

J’en profite d’ailleurs pour remercier publiquement Hector Barjot qui nous a ouvert toute grande son impressionnante collection sur Michael. Il a été très accueillant et d’emblée emballé par notre projet. C’est une chance pour le livre de l’avoir rencontré.

Que penses-tu du travail de l’Estate en matière de préservation de l’héritage artistique de Michael ? Les albums posthumes, les rééditions, les absurdités relevées à chaque fois par les fans etc etc ? Un mot sur les titres Cascio ?

Un constat global mi-figue mi-raisin. Sans ambiguïté, l’inclusion des titres Cascio était une honte de la part de la maison de disques et de l’Estate, nous l’évoquons dans le livre qui va jusqu’à la dernière compilation Scream. La production de l’album Michael n’était vraiment pas terrible et digne de Michael. Ils se sont plus ou moins bien rattrapés depuis avec l’album Xscape, puis déception à nouveau avec la compilation Scream. Plus récemment, je trouve l’idée des Picture Discs très bonne, surtout pour les collectionneurs. J’espère qu’ils feront mieux pour les dix ans de sa mort, par exemple une intégrale digne de ce nom comme pour David Bowie. Il semblerait qu’une comédie musicale soit en préparation pour 2020. Je suis dans l’expectative…

La rédaction de ce livre t’a-t-elle donné envie d’en écrire un autre sur Michael Jackson ? As-tu d’autres projets de ce genre ou d’autres projets de partage de ta passion pour le Roi de la Pop ?

J’ai très envie de récidiver, même si je n’ai pas encore d’idée arrêtée à ce sujet. J’aimerais bien approfondir les influences artistiques qui jalonnent son œuvre. Je pense que c’est une bonne idée. Rien de concret pour le moment, mais je tiendrais les lecteurs intéressés au courant.

Question inévitable d’un fan à un autre fan, quel est ton album préféré et ta chanson favorite de Michael ? Connais-tu les préférences de Benoît ?

Pour ma part, mon album préféré c’est Dangerous. Un choix affectif assumé. C’est l’album de mon adolescence. En revanche, je n’ai vraiment pas de chanson préférée. Au mieux, je pourrais te donner une liste de mes dix chansons préférées…désolé, je ne peux trancher, c’est comme demander à une mère de choisir son enfant préféré ! (rires). En ce qui concerne Benoît, il adore Off The Wall et notamment Don’t Stop Til You Get Enough. Comme il le dit lui même : « C’est mon enfance. » L’une de ses chansons préférées est Smile la reprise de Chaplin sur HIStory. Je te confirme qu’il peut l’écouter en boucle pendant des heures !

Merci Riad pour nous avoir accordé cette interview. Aurais-tu un petit mot pour nos visiteurs ?

Merci à toi et ce que tu fais à travers ton site. Long live the King ! Et vive notre passion commune pour cet immense artiste !

Voici une annonce de la compagnie MJ Danse & Solidarité :

La compagnie MJ Danse et Solidarité vous invite à ses Portes Ouvertes le samedi 06 octobre 2018 de 16h à 19h au Centre d’Animation Dunois à Paris.

MJ Danse et Solidarité vous donne l’opportunité de venir découvrir ses 4 chorégraphes et d’essayer gratuitement leurs ateliers.

 

Au programme 16h-19h :
– 16h-16h40 : Aram-G sur « Don’t stop til you get enough »
– 16h45-17h15 : Julie sur « You rock my world »
– 17h20-18h20 : Speedy Gwadalez sur « Remermber the time »
– 18h25-18h55 : Joyce sur « They don’t care about us »

Que vous soyez danseurs amateurs de niveaux débutants, intermédiaires ou avancés, de 6 à 75 ans, vous y trouverez votre bonheur! Intégrer la compagnie de danse en « Team Loisirs » ou en « Team Elite ».

La « Team Loisirs » participera aux show d’Halloween et de fin d’année selon son souhait.

La « Team Elite » participera au show de niveaux professionnels toute l’année. En 2019, pas mal de show sont à prévoir pour les 10 ans de la disparition de Michael Jackson.
Adhésion offerte aux nouveaux adhérents le 6 octobre (voir conditions sur place).

Page Facebook :  https://goo.gl/TZ93tG

Regarder leurs vidéos et venez nombreux https://bit.ly/2NBXSzc / https://bit.ly/2N611It

Le 20 août dernier, nous vous parlions de la page You Tube « Le Pauvre Fou » qui vous propose son analyse sur la question de savoir si Michael Jackson était auteur de cinéma.

« Le Pauvre Fou », manifestement fan du Roi de la Pop, se penche sur la carrière cinématographique de Michael Jackson via le prisme de ses clips vidéos considérés à juste titre comme des films à part entière.

Après une seconde partie dont nous vous parlions sur notre info du 30 août dernier, vous pouvez découvrir la troisième et dernière vidéo sur You Tube et ci-après.