Auteur : Cpteo

mj2004 nous transporte cette semaine en Angleterre avec ce 45 Tours Picture Disque intitulé Happy qui a vu le jour en 1983 chez Motown. Deux titres figurent sur ce disque extrait de la compilation anglaise 18 Greatest Hits sortie en 1983. Rares sont les 45 Tours Picture Disques officiels à avoir été commercialisés sur Michael ou les Jacksons au grand regret des collectionneurs. Celui-ci reste tout de même relativement facile à trouver.

Face A :
-Happy

Face B :
-We’re Almost There

-Référence : TMGP 986 Motown
-Année : 1983
-Pressage : UK
-Estimation : environ 30 euros

Le docteur Murray a déclaré à la police qu’il n’était probablement pas le seul médecin de Michael Jackson, lors de son interrogatoire peu après la mort du « roi de la pop » le 25 juin 2009, dont l’enregistrement a été diffusé vendredi au procès du praticien à Los Angeles.

Durant son interrogatoire, le Dr Murray a affirmé qu’il avait traité le chanteur « par intermittence » depuis 2006, avant d’être contacté pour le suivre avant et pendant les 50 concerts qu’il devait donner à Londres.

A la question des inspecteurs, qui voulaient savoir si Michael Jackson était suivi par d’autres médecins, le Dr Murray a répondu: « Il ne me l’a jamais dit, mais il se déplaçait tellement que je pense que c’était le cas ».

Jeudi et vendredi, se sont succédés à la barre des témoins les experts de l’institut médico-légal de Los Angeles qui avaient pratiqué l’autopsie du corps de la star et les analyses toxicologiques. Ils ont confirmé que des doses importantes de propofol avaient été trouvées dans le corps du chanteur.

Dans la suite de son interrogatoire diffusé vendredi après-midi, Murray a déclaré vouloir sevrer le chanteur de sa dépendance au propofol, l’anesthésiant qui l’a tué, après lui en avoir donné quotidiennement pendant deux mois.

Lors de cet interrogatoire le médecin donne sa version des faits ayant précédé la mort du « roi de la pop » et affirme que le chanteur était déjà un grand habitué du propofol quand il est entré à son service en mai 2009.

« Il connaissait les dosages », a déclaré le médecin, précisant que le chanteur était même habitué à se l’administrer lui-même.

Face à l’insistance de son patient, Conrad Murray affirme s’être résolu à lui fournir et administrer le propofol.

« A quelle fréquence? », lui demande la police. « Quasiment tous les jours », répond le praticien, qui assure cependant avoir essayé de le sevrer « trois jours avant sa mort. Je voulais qu’il dorme plus naturellement ».

Il réduit alors les doses de propofol, qu’il remplace par d’autres sédatifs, avec un certain succès, selon lui. Jusqu’à la nuit du 24 au 25 juin, où le chanteur, en pleines répétitions du spectacle « This is it » qu’il doit donner à Londres, n’arrive pas à trouver le sommeil.

« Il m’a dit: ‘Il faut que je dorme M. Murray. J’ai ces répétitions. Il va falloir que j’annule demain car vous savez, je ne peux pas fonctionner si je ne dors pas' », explique le praticien.

Après avoir donné au chanteur différents sédatifs, sans succès, il finit par lui administrer le propofol, sous « surveillance ».

« J’ai pris toutes les précautions, j’ai vérifié qu’il y avait de l’oxygène près du lit, l’appareil pour prendre le pouls », dit-il. « Ensuite, je suis allé aux toilettes ». Conrad Murray assure être sorti de la chambre « deux minutes ».

Selon lui, il est alors environ 11H00. « Quand je suis revenu, j’étais stupéfait de voir qu’il ne respirait plus », dit-il.

« J’ai tout de suite cherché son pouls. Son corps était chaud, il n’avait pas changé de couleur. J’ai commencé immédiatement à faire des massages cardiaques », dit-il.

Selon sa version des faits, tout en continuant les massages cardiaques et le bouche-à-bouche, il aurait appelé l’assistant personnel du chanteur pour qu’il fasse monter quelqu’un. Ne voyant venir personne, il aurait quitté la chambre une nouvelle fois pour descendre au rez-de-chaussée réclamer de l’aide.

C’est alors que l’agent de sécurité Alberto Alvarez serait entré dans la maison et l’aurait suivi dans la chambre. « Je lui ai demandé d’appeler les urgences pendant que je continuais les massages cardiaques et le bouche à bouche », a déclaré Conrad Murray à la police.

Il décrit ensuite l’arrivée des secours, puis l’évacuation à l’hôpital de UCLA et la mort du chanteur prononcée dans l’après-midi.

Si le récit des événements recoupe ceux d’autres témoins, les heures en revanche, ne collent pas. Conrad Murray affirme que tout s’est déroulé très vite après qu’il eut découvert que le chanteur ne respirait plus à 11H00, or les urgences ont été appelées à 12H20. Et le médecin ne dit pas un mot des nombreux appels téléphoniques passés ce matin-là entre 11H00 et midi.

Rebbie, l’une des soeurs de Michael Jackson, présente tous les jours au procès, visiblement exaspérée par les déclarations du médecin, a essayé de quitter la salle, avant d’être rappelée à l’ordre par le juge.

« J’aimais Michael Jackson. Il était mon ami. Il m’a fait confiance et j’ai voulu l’aider de mon mieux », a finalement assuré le praticien

Sources: AFP / AFP

Note MJFrance: Nous mettrons à jour ce billet avec un compte-rendu plus détaillé prochainement.

Toujours marqué, à l’âge de 50 ans, par sa jeunesse sacrifiée d’enfant star, Michael Jackson affirmait quelque semaines avant sa mort « ne pas avoir eu d’enfance », et rêvait de créer un hôpital pour enfants malades, qui constituerait son testament, plus encore que sa musique.

La voix à peine reconnaissable du « roi de la pop », assommé par les médicaments, s’est à nouveau élevée mercredi dans la salle d’audience de le Cour supérieure de Los Angeles, où le docteur Conrad Murray est jugé pour homicide involontaire, pour la mort de la pop star le 25 juin 2009.

L’accusation a en effet diffusé en intégralité le message audio qui avait choqué le public lors de l’ouverture du procès.

Dans ce message, enregistré par le Dr Murray sur son téléphone portable le 10 mai 2009, Michael Jackson parvient à peine à articuler, mais son ambition artistique, elle, est intacte.

Evoquant la série de 50 concerts qu’il devait donner à Londres, et qui devait marquer son grand retour sur scène, Michael Jackson déclare: « Il faut que ce soit phénoménal. Quand les gens sortiront du spectacle, je veux qu’ils disent: « Je n’ai jamais vu ça de ma vie, c’est extraordinaire. C’est le plus grand artiste du monde ». Avec les recettes de ses concerts, il affirme vouloir créer « un hôpital pour un million d’enfants, le plus grand du monde ».

« Ce sera l’hôpital pour enfants Michael Jackson », déclare-t-il, alors que la salle d’audience retient son souffle et que ses frères et soeurs Randy, Jermaine et Rebbie — les seuls à avoir fait le déplacement au tribunal mercredi –, écoutent avec attention.

« Il y aura un cinéma et une salle de jeux », ajoute-t-il. « Les enfants sont déprimés. Dans les hôpitaux, il n’y a ni cinéma ni salle de jeux. (Les enfants) sont malades parce qu’ils sont déprimés ».

« Je vais faire cela pour eux. Et cela restera davantage dans les mémoires que mes concerts », poursuit-il, avec un débit d’une lenteur extrême.

Si le projet semble démesuré, un frisson d’émotion parcourt néanmoins les rangs du tribunal lorsque la star, malgré son état visiblement diminué proche de l’inconscience, évoque son enfance sacrifiée par sa carrière musicale.

« Mes concerts serviront à aider les enfants, c’est mon rêve. Je les aime. Je les aime parce qu’ils n’ont pas eu d’enfance. Je n’ai pas eu d’enfance », confesse-t-il. « Je ressens leur peine. Je ressens leur douleur » dit-il.

Mercredi matin, M. Walgren a montré au jury plusieurs courriels extraits du téléphone de Conrad Murray, dans lesquels la compagnie britannique qui devait assurer la santé du chanteur pendant ses concerts se montrait « très inquiète » de l’état physique de la star, dont elle réclamait les dossiers médicaux à cor et à cri.

Le 25 juin 2009 au matin, Conrad Murray a envoyé un courriel à la compagnie d’assurance, affirmant que la pop star ne l’avait pas autorisé à communiquer ses dossiers médicaux et que les assureurs devraient se tourner vers AEG, le promoteur du concert.

Avant d’ajouter: « Quant aux articles sur sa santé publiés dans la presse, laissez-moi vous dire que pour ce que j’en sais, ils sont fallacieux ».

Le courriel a été envoyé à 11H17. Selon plusieurs témoignages entendus pendant le procès, Michael Jackson était peut-être déjà mort à cette heure.

Mercredi après-midi, M. Walgren a exposé le contenu de trois sacs dans lesquels le Dr Murray avait rangé, après la mort de la star, des médicaments et du matériel médical qui se trouvaient près du lit du chanteur. Une liste interminable de dizaines de flacons de médicaments — notamment de propofol –, seringues, compresses, matériel de perfusion, plus dignes d’une chambre d’hôpital que d’une chambre à coucher.

AFP

Note MJFrance: Nous mettrons à jour ce billet avec un compte-rendu détaillé prochainement.

Le Dr Conrad Murray, avait passé commande de 255 ampoules d’un sédatif puissant dans les deux mois ayant précédé la mort subite de la star, a témoigné mardi à la barre un pharmacien.

Selon ce pharmacien, Tim Lopez, le Dr Murray ne lui avait jamais dit à l’époque à qui était destinée cette commande de plusieurs litres de propofol passée entre avril et juin.

Il ne lui avait d’ailleurs pas non plus dit qu’il était le médecin personnel de Jackson.

Le médecin commandait ce produit avec plusieurs autres, y compris une crème blanchissant la peau, auprès de la même société, Applied Pharmacy Services, a indiqué M. Lopez au tribunal.

Pour plus encore de confidentialité, le médecin se faisait livrer sa commande au domicile de sa compagne, à Santa Monica, et non à la clinique qu’il dirigeait à Los Angeles, détail qu’il n’avait pas non plus précisé au pharmacien.

Le Dr Murray passait alors ses nuits dans la résidence de la star à veiller sur Jackson.

Ses avocats plaident que le chanteur, qui n’arrivait pas à dormir, s’est lui-même administré des ampoules supplémentaires de propofol sans que le médecin en ait eu connaissance.

AFP

Note MJFrance: Nous mettrons à jour ce billet avec un compte-rendu détaillé prochainement.

Lundi, le Dr Richelle Cooper, médecin urgentiste qui a prononcé le décès de Michael Jackson, a déclaré qu’à son sens, les efforts pour ramener le chanteur à la vie à l’hôpital étaient « vains ». « Mon évaluation, lorsque (Michael Jackson) est arrivé, est qu’il était cliniquement mort. Et comme cela faisait environ une heure (qu’il semblait avoir cessé de respirer), les efforts de réanimation étaient probablement vains », a-t-elle dit.

La mort du chanteur a été prononcée à 14H26 locales. Le docteur Cooper, qui était en contact téléphonique avec l’équipe de secours dépêchée au domicile de Michael Jackson en fin de matinée, était prête à prononcer le décès à 12H57, à partir des informations fournies par les pompiers. Mais le Dr Conrad Murray avait insisté pour que la star soit conduite à l’hôpital.

Après avoir prononcé le décès, le Dr Cooper est allée voir les enfants de la star. « Ils pleuraient, étaient clairement hystériques et réconfortés par une personne décrite comme leur nounou », a déclaré Richelle Cooper.

Le Dr Cooper et les pompiers ont affirmé au tribunal que le praticien ne leur avait jamais dit, malgré leurs questions répétées, qu’il avait administré du propofol au « roi de la pop ».

AFP

Note MJFrance: Nous mettrons à jour ce billet avec un compte-rendu détaillé prochainement.

Voici pour vous le programme du concert hommage Michael Forever Tribute qui a lieu ce jour à Cardiff.

1 : NE-YO : « BILLIE JEAN »

2 : NE YO : – « THE LADY IN MY LIFE »

3 : JLS : – « THE WAY YOU MAKE ME FEEL »

4 : JLS & THE JACKSONS : – « BLAME IT ON THE BOOGIE »

5 : THE JACKSONS : – « SHAKE YOUR BODY »

6 : JAMIE FOXX WELCOME + JAMIE FOXX  : – « ROCK WITH YOU »

7 : ALIEN ANT FARM : – « SMOOTH CRIMINAL »

8 : ALIEN ANT FARM : – « P.Y.T. (PRETTY YOUNG THING) »

9 : LEONA LEWIS : – « STRANGER IN MOSCOW »

10 : LEONA LEWIS : – « I’LL BE THERE »

(Tiens, Charlotte Church vient parler)

11 : CRAIG DAVID : – « HUMAN NATURE »

12 : DANCERS : MEDLEY – « CAN YOU FEEL IT/ SHOW ME THE WAY TO GO/ SMOOTH CRIMINAL/DANGEROUS/ THRILLER » (OB) (Chorégraphies de FRANK GATSON)

13 : SMOKEY ROBINSON : – « SHE’S OUT OF MY LIFE »

14 : GLADYS KNIGHT : – « BELIEVE IN YOURSELF »

15 : JAMIE FOXX PRESENTS THE JACKSON KIDS (PRINCE, PARIS & BLANKET)

16 : BEYONCÉ – « I WANNA BE WHERE YOU ARE »

17 : GLADYS KNIGHT & SMOKEY ROBINSON – « I JUST CAN’T STOP LOVING YOU »

18 : 3T & TITO JACKSON : « WHY » / « THIS PLACE HOTEL »

19 : DANCERS : MEDLEY – « JAM/ BLACK OR WHITE/ REMEMBER THE TIME/ BEHIND THE MASK »

20 : LaTOYA JACKSON – « IN THE CLOSET » / « JAM »

21 : CEE LO GREEN : – « I CAN’T HELP IT »

22 : CEE LO GREEN – « YOU CAN’T WIN »

23 : CHRISTINA AGUILERA – « SMILE »

24 : CHRISTINA AGUILERA + DANCERS – « DIRTY DIANA »

25 : PIXIE LOTT – « I WANT YOU BACK »

26 : PIXIE LOTT – « YOU ARE NOT ALONE »

27 : YOLANDA ADAMS – « EARTH SONG »

28 : YOLANDA ADAMS – « ANOTHER PART OF ME »

29 : ALEXANDRA BURKE – « WHO’S LOVIN’ YOU »

30 : ALEXANDRA BURKE – « SCREAM »

31 : JENNIFER HUDSON – « LEAVE ME ALONE »

32 : JENNIFER HUDSON – « GONE TOO SOON »

33 : GOSPEL CHOIR : – « GONE TOO SOON [REPRISE] »

34 : JAMIE FOXX + THE JACKSONS + JLS : – « DON’T STOP ‘TIL YOU GET ENOUGH »

Merci BOS.

David Gest et Universal Pictures ont annoncé mercredi qu’ils seront les hôtes d’un événement spécial réunissant une palette de stars à l’occasion de la première mondiale du nouveau film de Gest ‘Michael Jackson : Une Vie de légende’. L’événement aura lieu à Londres le mercredi 2 novembre 2011, à partir de 19 heures, au cinéma Empire Leicester Square. En France, le film sortira en Blu-ray, DVD et DVD collector le 8 novembre 2011.

Découvrez la vidéo de David Gest pour les fans français ci-après :

Interview de David Gest – « Michael Jackson : Une… par upvfrance

Et en exclusivité pour les fans, découvrez un clip exclusif extrait du film «Michael Jackson : Une Vie de légende» disponible ci-après :

Extrait exclusif du DVD « Michael Jackson : Une… par upvfrance

Ci après, le communiqué de presse

Le producteur DAVID GEST ET UNIVERSAL PICTURES annoncent la première mondiale réunissant une palette de stars du nouveau film de gest ‘MICHAEL JACKSON : une vie de légende’ à londres le 2 novembre 2011 à l’EMPIRE LEICESTER SQUARE, à 19 heures.

Paris, le mercredi 5 octobre 2011 – David Gest et Universal Pictures annoncent aujourd’hui qu’ils seront les hôtes d’un événement spécial réunissant une palette de stars à l’occasion de la première mondiale du nouveau film de Gest ‘Michael Jackson : Une Vie de légende’. L’événement aura lieu à Londres le mercredi 2 novembre 2011, à partir de 19 heures, au cinéma Empire Leicester Square. En France, le film sortira en Blu-ray, DVD et DVD collector le 8 novembre 2011.

Parmi les invités, seront présents : la mère de Michael Jackson Katherine, son frère Tito, sa sœur Rebbie, David Gest, Andrew Eastel, le réalisateur, et les avocats Thomas Mesereau et Susan Yu (qui parvinrent à disculper Michael Jackson de toutes les accusations d’attentat à la pudeur lors du procès en 2005). Avant le visionnage du film, tous participeront à une séance de question-réponse spéciale pour évoquer leur participation dans le projet. Lors de l’événement, plus de 100 célébrités se joindront à eux, dont beaucoup de personnalités de l’industrie musicale, des stars du monde du cinéma et de la télé, des sportifs légendaires et d’autres personnes connues. Les fans de Michael Jackson du monde entier auront l’occasion d’assister à cet événement en gagnant des tickets. Ils pourront rejoindre les invités connus sur le tapis rouge, ils pourront regarder le film et auront l’occasion d’être élu pour poser eux-mêmes une question lors de la séance de question-réponse avec le public. Universal Pictures annoncera bientôt les détails expliquant comment les fans de Michael Jackson pourront participer à cet événement.

David Gest, star de la télévision et producteur, notamment du dernier concert de Michael ‘Michael Jackson : Célébration du 30ème anniversaire’ en 2001, l’émission spéciale musicale la plus appréciée de l’histoire de la télévision, dans laquelle les Jackson 5 originaux jouèrent ensemble pour la dernière fois, nous confie : « Je suis ravi que Katherine, Tito, Rebbie, Andrew, Thomas et Susan et une centaine de stars assisteront à la première mondiale de mon nouveau film ‘Michael Jackson : une vie de légende’. Lors de l’after-party après la première, réservée aux invités, il y aura une jam-session musicale réunissant plus de 20 artistes légendaires qui ont contribué au film. Je suis excité à l’idée qu’autant d’artistes contemporains, des amis, sont enthousiastes de pouvoir jouer avec ces légendes. Ce sera une fête historique ! »

Voici les légendes musicales ayant déjà confirmé qu’elles se produiront lors de l’after-party exclusive : Russell Thompkins, Jr., le chanteur original de tous les tubes des Stylistics (‘I Can’t Give You Anything (But My Love)’, ‘You Make Me Feel Brand New’, ‘Rockin’ Roll Baby’, ‘Sing Baby Sing’) ; Peabo Bryson (‘A Whole New World (Aladdin’s Theme)’, ‘Beauty & The Beast’ ‘Tonight, I Celebrate My Love’) ; Deniece Williams (‘Let’s Hear It For The Boy’, ‘Free’, ‘Too Much, Too Little, Too Late’ & ‘It’s Gonna Take A Miracle’) ; Kim Weston (‘It Takes Two’, ‘Take Me In Your Arms (Rock Me A Little While)’ & ‘Helpless’) ; Brenda Holloway (‘Every Little Bit Hurts’, ‘When I’m Gone’ & ‘You Made Me So Very Happy’ une chanson qu’elle a co-écrite) ; Jimmy Ruffin (‘What Becomes Of The Broken Hearted’, ‘I’ll Say Forever My Love’, ‘It’s Wonderful’ & ‘Hold On To My Love’) ; Martha Reeves (‘Dancing In The Streets’, ‘Heatwave’, ‘Jimmy Mack’ & ‘ I’m Ready For Love’) et beaucoup d’autres qui seront annoncés ultérieurement.

Citons Tito Jackson : « ce sera un véritable festin des années ‘60, ‘70 et ‘80, réunissant une foule de légendes au même endroit en honneur de mon frère. Michael adorait la soul, il a grandi avec cette musique et ma mère, ma sœur et moi-même, nous sommes impatients de pouvoir écouter et regarder ces superbes artistes réunis dans une salle. Cela nous rappellera de jolis souvenirs. » 

‘Michael Jackson : une vie de légende’ est un récit puissant dans les coulisses de la vie de la star et jette une nouvelle lumière sur ses débuts avec les Jackson 5, son ascension vers la célébrité mondiale en tant qu’artiste solo jusqu’aux derniers moments juste avant son décès soudain en 2009. Le film contient des interviews exclusives de Katherine Jackson, Tito Jackson, Rebbie Jackson, Smokey Robinson, David Gest, Dionne Warwick, Whitney Houston, Paul Anka, le manager de Michael, feu Frank DiLeo dans sa dernière interview, Valerie Simpson et son époux, Nick Ashford (récemment décédé) dans sa dernière interview, Petula Clark, Mickey Rooney, les légendaires producteurs d’albums Kenny Gamble & Leon Huff, l’équipe d’auteurs-compositeurs Brian Holland-Lamont Dozier-Eddie Holland et plus de 50 amis, proches et partenaires d’affaires. Ils partagent tous leurs histoires intimes et fascinantes sur la célèbre vie du chanteur. Michael Jackson : une vie de légende sera disponible sur DVD et sur disque Blu-ray™ à partir du 8 novembre 2011 via Universal Pictures International Home Entertainment et contiendra aussi bien des images de concert que des photos de famille inédites.

Réalisé par Andrew Eastel et produit par l’ami d’enfance de Michael Jackson, David Gest, Michael Jackson : une vie de légende offre à Katherine Jackson l’occasion de raconter sa version de l’histoire. Katherine relate, ainsi, l’enfance de Michael à Gary (Indiana), sa relation avec son père Joe, mais aussi le soutien indéfectible qu’elle apporta à son fils pendant les procès. Elle nous livre également ses sentiments sur la vie que son fils affronta par la suite. Rebbie Jackson, la sœur aînée de Michael, nous accorde une très rare interview. Elle y raconte l’enfance de la star à Gary (Indiana), et revient sur les difficiles relations qu’il entretenait avec son père Joe. Elle décrit également le lien extraordinaire qui le liait à sa mère Katherine, et nous parle du déclin de la star dans ses dernières années.

Le frère de Michael, Tito, l’autre ami de cœur de Gest, nous livre ses pensées sur l’incroyable vie de Michael Jackson et sur la douloureuse épreuve qu’a été le procès pour attentat à la pudeur en 2005 pour sa mère et sa famille.

Katherine, la mère de Michael nous confie : « Michael Jackson : une vie de légende est un documentaire remarquable, qui a su saisir la véritable personnalité et sensibilité de mon fils. Le producteur David Gest nous fait atteindre des sommets d’émotion, nous arrachant même quelques larmes. Il réussit à nous faire connaître l’homme qui se cachait derrière sa musique. »

NOTE POUR LES MEDIAS

A

propos de David Gest :

L’amitié entre David Gest et Michael Jackson a débuté en 1969. Trente ans plus tard, les deux hommes sont à la tête d’un immense succès commercial : World Events LLC. David Gest produit et Michael Jackson caracole aux plus hauts sommets des audiences de l’histoire de la télévision avec « Jackson : Célébration du 30ème anniversaire » sur le réseau CBS. Ce programme a été vu dans plus de 100 pays à travers le monde. David Gest a également produit le dernier concert historique de Michael Jackson en direct du Madison Square Garden, le 7 et 10 septembre 2001. Concert, durant lequel les Jackson 5 se sont réunis pour la dernière fois.

A propos de ‘Michael Jackson : une vie de légende’ :

Producteur, narrateur et meilleur ami de Michael Jackson, David Gest a retracé les étapes les plus importantes de la vie de l’artiste, via des témoignages inédits enregistrés exclusivement avec les amis intimes de la star. Non seulement le documentaire revient sur l’incroyable parcours de l’artiste, mais il met également fin aux rumeurs les plus folles entourant la vie de l’icône. Dans ce documentaire exclusif, vous découvrirez également, des images de Michael Jackson et des Jackson 5 en studio et à la télévision, ainsi que les inoubliables musiques originales de sa période Motown et des Jackson 5. Sont également inclues les musiques d’artistes qui ont influencé Michael Jackson. La bande-son comprend au total plus de vingt et une musiques.

Le 29 octobre 2011 à 13h30 aura lieu le Thrill The World Paris (Puteaux). Celui de l’année passé fut un véritable succès avec le record de 320 zombies réunis pour la bonne cause.

Pour en savoir plus, voici quelques liens utiles :

Site internet : http://thrilltheworldparis.free.fr/

Forum : http://thrilltheworldparis.forumdefans.com/

Youtube : http://www.youtube.com/user/THRILLtheWolrdParis

« Les plus beaux costumes zombies se verront récompenser par une place en carré OR pour l’unique Show cautionné par Michael Jacksion lui-même, THRILLER LIVE French Tour 2012… Venez battre le record du monde de danse simultanée avec les 27 autres pays participants à ce jour (135 évènement au total) et tenter votre chance tout en vous amusant. (PLACES UNIQUEMENT RÉSERVÉES AUX ZOMBIES PARTICIPANTS)… »

mj2004 propose cette semaine de nous retrouver dans les années 70, plus exactement en 1974 avec cette compilation des Jackson 5 intitulé TWIN DELUX. Ce Best Of sorti chez Motown nous arrive directement du Japon et comprend deux disques vinyles sur lesquels figurent 24 titres de Michael et des Jackson 5. La superbe pochette de ce Best Of s’ouvre en deux parties faisant apparaitre 7 petites photos portraits des frères Jackson. On peut retrouver également à l’intérieur une page faisant la promotion des Albums, Ben, GIT et du Live 73 ainsi que d’albums Motown de divers artistes. Une rare compilation japonaise qui saura ravir les inconditionnels des J5!

Disque 1 :
-Abc
-I want you back
-With a child s heart
-Sugar daddy
-Maybe tomorrow
-La-la means i love you
-Daddy’s home
-The love you save
-I’ll be there
-I wanna be where you are
-Honey chile
-Goin’ back to indiana

Disque 2 :
-Ben
-Corner of the sky
-Hallelujah day
-That’s how loves goes
-Rockin robin
-Little bitty pretty one
-Come into my life
-Got to be there
-Never can say goodbye
-Mama’s pearl
-Happy
-Lookin’through the windows

-Référence: SJET-9434 5
-Pressage: Japon
-Année: 1974
-Estimation : environ 200 euros