David Gest et Universal Pictures ont annoncé mercredi qu’ils seront les hôtes d’un événement spécial réunissant une palette de stars à l’occasion de la première mondiale du nouveau film de Gest ‘Michael Jackson : Une Vie de légende’. L’événement aura lieu à Londres le mercredi 2 novembre 2011, à partir de 19 heures, au cinéma Empire Leicester Square. En France, le film sortira en Blu-ray, DVD et DVD collector le 8 novembre 2011.

Découvrez la vidéo de David Gest pour les fans français ci-après :

Interview de David Gest – « Michael Jackson : Une… par upvfrance

Et en exclusivité pour les fans, découvrez un clip exclusif extrait du film «Michael Jackson : Une Vie de légende» disponible ci-après :

Extrait exclusif du DVD « Michael Jackson : Une… par upvfrance

Ci après, le communiqué de presse

Le producteur DAVID GEST ET UNIVERSAL PICTURES annoncent la première mondiale réunissant une palette de stars du nouveau film de gest ‘MICHAEL JACKSON : une vie de légende’ à londres le 2 novembre 2011 à l’EMPIRE LEICESTER SQUARE, à 19 heures.

Paris, le mercredi 5 octobre 2011 – David Gest et Universal Pictures annoncent aujourd’hui qu’ils seront les hôtes d’un événement spécial réunissant une palette de stars à l’occasion de la première mondiale du nouveau film de Gest ‘Michael Jackson : Une Vie de légende’. L’événement aura lieu à Londres le mercredi 2 novembre 2011, à partir de 19 heures, au cinéma Empire Leicester Square. En France, le film sortira en Blu-ray, DVD et DVD collector le 8 novembre 2011.

Parmi les invités, seront présents : la mère de Michael Jackson Katherine, son frère Tito, sa sœur Rebbie, David Gest, Andrew Eastel, le réalisateur, et les avocats Thomas Mesereau et Susan Yu (qui parvinrent à disculper Michael Jackson de toutes les accusations d’attentat à la pudeur lors du procès en 2005). Avant le visionnage du film, tous participeront à une séance de question-réponse spéciale pour évoquer leur participation dans le projet. Lors de l’événement, plus de 100 célébrités se joindront à eux, dont beaucoup de personnalités de l’industrie musicale, des stars du monde du cinéma et de la télé, des sportifs légendaires et d’autres personnes connues. Les fans de Michael Jackson du monde entier auront l’occasion d’assister à cet événement en gagnant des tickets. Ils pourront rejoindre les invités connus sur le tapis rouge, ils pourront regarder le film et auront l’occasion d’être élu pour poser eux-mêmes une question lors de la séance de question-réponse avec le public. Universal Pictures annoncera bientôt les détails expliquant comment les fans de Michael Jackson pourront participer à cet événement.

David Gest, star de la télévision et producteur, notamment du dernier concert de Michael ‘Michael Jackson : Célébration du 30ème anniversaire’ en 2001, l’émission spéciale musicale la plus appréciée de l’histoire de la télévision, dans laquelle les Jackson 5 originaux jouèrent ensemble pour la dernière fois, nous confie : « Je suis ravi que Katherine, Tito, Rebbie, Andrew, Thomas et Susan et une centaine de stars assisteront à la première mondiale de mon nouveau film ‘Michael Jackson : une vie de légende’. Lors de l’after-party après la première, réservée aux invités, il y aura une jam-session musicale réunissant plus de 20 artistes légendaires qui ont contribué au film. Je suis excité à l’idée qu’autant d’artistes contemporains, des amis, sont enthousiastes de pouvoir jouer avec ces légendes. Ce sera une fête historique ! »

Voici les légendes musicales ayant déjà confirmé qu’elles se produiront lors de l’after-party exclusive : Russell Thompkins, Jr., le chanteur original de tous les tubes des Stylistics (‘I Can’t Give You Anything (But My Love)’, ‘You Make Me Feel Brand New’, ‘Rockin’ Roll Baby’, ‘Sing Baby Sing’) ; Peabo Bryson (‘A Whole New World (Aladdin’s Theme)’, ‘Beauty & The Beast’ ‘Tonight, I Celebrate My Love’) ; Deniece Williams (‘Let’s Hear It For The Boy’, ‘Free’, ‘Too Much, Too Little, Too Late’ & ‘It’s Gonna Take A Miracle’) ; Kim Weston (‘It Takes Two’, ‘Take Me In Your Arms (Rock Me A Little While)’ & ‘Helpless’) ; Brenda Holloway (‘Every Little Bit Hurts’, ‘When I’m Gone’ & ‘You Made Me So Very Happy’ une chanson qu’elle a co-écrite) ; Jimmy Ruffin (‘What Becomes Of The Broken Hearted’, ‘I’ll Say Forever My Love’, ‘It’s Wonderful’ & ‘Hold On To My Love’) ; Martha Reeves (‘Dancing In The Streets’, ‘Heatwave’, ‘Jimmy Mack’ & ‘ I’m Ready For Love’) et beaucoup d’autres qui seront annoncés ultérieurement.

Citons Tito Jackson : « ce sera un véritable festin des années ‘60, ‘70 et ‘80, réunissant une foule de légendes au même endroit en honneur de mon frère. Michael adorait la soul, il a grandi avec cette musique et ma mère, ma sœur et moi-même, nous sommes impatients de pouvoir écouter et regarder ces superbes artistes réunis dans une salle. Cela nous rappellera de jolis souvenirs. » 

‘Michael Jackson : une vie de légende’ est un récit puissant dans les coulisses de la vie de la star et jette une nouvelle lumière sur ses débuts avec les Jackson 5, son ascension vers la célébrité mondiale en tant qu’artiste solo jusqu’aux derniers moments juste avant son décès soudain en 2009. Le film contient des interviews exclusives de Katherine Jackson, Tito Jackson, Rebbie Jackson, Smokey Robinson, David Gest, Dionne Warwick, Whitney Houston, Paul Anka, le manager de Michael, feu Frank DiLeo dans sa dernière interview, Valerie Simpson et son époux, Nick Ashford (récemment décédé) dans sa dernière interview, Petula Clark, Mickey Rooney, les légendaires producteurs d’albums Kenny Gamble & Leon Huff, l’équipe d’auteurs-compositeurs Brian Holland-Lamont Dozier-Eddie Holland et plus de 50 amis, proches et partenaires d’affaires. Ils partagent tous leurs histoires intimes et fascinantes sur la célèbre vie du chanteur. Michael Jackson : une vie de légende sera disponible sur DVD et sur disque Blu-ray™ à partir du 8 novembre 2011 via Universal Pictures International Home Entertainment et contiendra aussi bien des images de concert que des photos de famille inédites.

Réalisé par Andrew Eastel et produit par l’ami d’enfance de Michael Jackson, David Gest, Michael Jackson : une vie de légende offre à Katherine Jackson l’occasion de raconter sa version de l’histoire. Katherine relate, ainsi, l’enfance de Michael à Gary (Indiana), sa relation avec son père Joe, mais aussi le soutien indéfectible qu’elle apporta à son fils pendant les procès. Elle nous livre également ses sentiments sur la vie que son fils affronta par la suite. Rebbie Jackson, la sœur aînée de Michael, nous accorde une très rare interview. Elle y raconte l’enfance de la star à Gary (Indiana), et revient sur les difficiles relations qu’il entretenait avec son père Joe. Elle décrit également le lien extraordinaire qui le liait à sa mère Katherine, et nous parle du déclin de la star dans ses dernières années.

Le frère de Michael, Tito, l’autre ami de cœur de Gest, nous livre ses pensées sur l’incroyable vie de Michael Jackson et sur la douloureuse épreuve qu’a été le procès pour attentat à la pudeur en 2005 pour sa mère et sa famille.

Katherine, la mère de Michael nous confie : « Michael Jackson : une vie de légende est un documentaire remarquable, qui a su saisir la véritable personnalité et sensibilité de mon fils. Le producteur David Gest nous fait atteindre des sommets d’émotion, nous arrachant même quelques larmes. Il réussit à nous faire connaître l’homme qui se cachait derrière sa musique. »

NOTE POUR LES MEDIAS

A

propos de David Gest :

L’amitié entre David Gest et Michael Jackson a débuté en 1969. Trente ans plus tard, les deux hommes sont à la tête d’un immense succès commercial : World Events LLC. David Gest produit et Michael Jackson caracole aux plus hauts sommets des audiences de l’histoire de la télévision avec « Jackson : Célébration du 30ème anniversaire » sur le réseau CBS. Ce programme a été vu dans plus de 100 pays à travers le monde. David Gest a également produit le dernier concert historique de Michael Jackson en direct du Madison Square Garden, le 7 et 10 septembre 2001. Concert, durant lequel les Jackson 5 se sont réunis pour la dernière fois.

A propos de ‘Michael Jackson : une vie de légende’ :

Producteur, narrateur et meilleur ami de Michael Jackson, David Gest a retracé les étapes les plus importantes de la vie de l’artiste, via des témoignages inédits enregistrés exclusivement avec les amis intimes de la star. Non seulement le documentaire revient sur l’incroyable parcours de l’artiste, mais il met également fin aux rumeurs les plus folles entourant la vie de l’icône. Dans ce documentaire exclusif, vous découvrirez également, des images de Michael Jackson et des Jackson 5 en studio et à la télévision, ainsi que les inoubliables musiques originales de sa période Motown et des Jackson 5. Sont également inclues les musiques d’artistes qui ont influencé Michael Jackson. La bande-son comprend au total plus de vingt et une musiques.

Le 29 octobre 2011 à 13h30 aura lieu le Thrill The World Paris (Puteaux). Celui de l’année passé fut un véritable succès avec le record de 320 zombies réunis pour la bonne cause.

Pour en savoir plus, voici quelques liens utiles :

Site internet : http://thrilltheworldparis.free.fr/

Forum : http://thrilltheworldparis.forumdefans.com/

Youtube : http://www.youtube.com/user/THRILLtheWolrdParis

« Les plus beaux costumes zombies se verront récompenser par une place en carré OR pour l’unique Show cautionné par Michael Jacksion lui-même, THRILLER LIVE French Tour 2012… Venez battre le record du monde de danse simultanée avec les 27 autres pays participants à ce jour (135 évènement au total) et tenter votre chance tout en vous amusant. (PLACES UNIQUEMENT RÉSERVÉES AUX ZOMBIES PARTICIPANTS)… »

mj2004 propose cette semaine de nous retrouver dans les années 70, plus exactement en 1974 avec cette compilation des Jackson 5 intitulé TWIN DELUX. Ce Best Of sorti chez Motown nous arrive directement du Japon et comprend deux disques vinyles sur lesquels figurent 24 titres de Michael et des Jackson 5. La superbe pochette de ce Best Of s’ouvre en deux parties faisant apparaitre 7 petites photos portraits des frères Jackson. On peut retrouver également à l’intérieur une page faisant la promotion des Albums, Ben, GIT et du Live 73 ainsi que d’albums Motown de divers artistes. Une rare compilation japonaise qui saura ravir les inconditionnels des J5!

Disque 1 :
-Abc
-I want you back
-With a child s heart
-Sugar daddy
-Maybe tomorrow
-La-la means i love you
-Daddy’s home
-The love you save
-I’ll be there
-I wanna be where you are
-Honey chile
-Goin’ back to indiana

Disque 2 :
-Ben
-Corner of the sky
-Hallelujah day
-That’s how loves goes
-Rockin robin
-Little bitty pretty one
-Come into my life
-Got to be there
-Never can say goodbye
-Mama’s pearl
-Happy
-Lookin’through the windows

-Référence: SJET-9434 5
-Pressage: Japon
-Année: 1974
-Estimation : environ 200 euros

Suite à notre info du 25 septembre dernier concernant la sortie d’un album intitulé « Immortal », voici un communiqué de Sony Music Entertainment France :

JIVE EPIC S’APPRÊTE A SORTIR « IMMORTAL » LE 21 NOVEMBRE

IMMORTAL

, LA FRESQUE MUSICALE DU SPECTACLE DU CIRQUE DU SOLEIL MICHAEL JACKSON THE IMMORTAL WORLD TOUR, DONT LA PREMIERE ETAIT HIER SOIR.

DECOUVREZ IMMORTAL SUR

MICHAELJACKSON.COM

Le 21 Novembre 2011, Epic Records en collaboration avec the Estate of Michael Jackson, sortira IMMORTAL -la très attendue fresque musicale du spectacle du Cirque du Soleil, Michael Jackson THE IMMORTAL World Tour. IMMORTAL sortira à la fois en version deluxe (2 cd), et en version simple (1cd).

Sous la direction musicale du très estimé Kevin Antunes (Justin Timberlake, Rihanna, Madonna), IMMORTAL ouvre une voie nouvelle et créative en restructurant et revisitant plus de 40 des plus grands enregistrements originaux de Michael Jackson dans une compilation qui permet de découvrir sa musique d’une manière entièrement nouvelle.Après avoir passé un an en studio à travailler avec les enregistrements multi-pistes originaux de Michael, Kevin a créé IMMORTAL qui offre à ses auditeurs une nouvelle sonorité à l’œuvre de Michael tout en préservant la puissance et la familiarité de sa voix incomparable et de ses titres légendaires.

Kevin Antunes : « L’héritage de Michael, le plus grand artiste de notre époque, est une source d’inspiration au-delà des mots. Il était clair dès le début que la voix de Michael et son essence musicale globale était l’âme et l’unique source de créativité qui a conduit le projet. Du studio à la scène, il y a une intégrité indéniable et une vérité préservée dans les performances vocales de Michael qui sont mises en avant avec les arrangements d’Immortal. IMMORTAL a été conçu avec amour et respect pour la musique de Michael, sa famille et ses millions de fans à travers le monde ».

IMMORTAL

est sûr de toucher le cœur des fans passionnés de Michael puisque l’album déploie son héritage musical avec des versions redessinées de ses hits, des mashups électrisant ainsi que des prises récemment découvertes que les fans n’ont jamais entendues avant, dont une version alternative de « ABC » des Jackson 5 et un chœur que Michael avait enregistré pour « They Don’t Really Care About Us. »

Pour précommander IMMORTAL, et voir des images de Michael Jackson The IMMORTAL World Tour, rendez-vous sur www.MichaelJackson.com

La tournée nord-américaine de Michael Jackson THE IMMORTAL World Tour a débuté hier soir à Montréal et comprendra un séjour prolongé à Las Vegas en Décembre. Le spectacle épique, qui a été écrit et réalisé par Jamie King, leader actuel dans la mise en scène de concerts pop, est une fusion fascinante de la musique de Michael Jackson, de la chorégraphie et de la créativité de Cirque du Soleil qui offre aux fans du monde entier une vue unique sur l’esprit, la passion et le cœur du génie artistique qui a transformé à jamais la culture pop mondiale.

TARCKLISTING « IMMORTAL » (DELUXE ALBUM) :

1. Working Day and Night (Immortal Version)

2. The Immortal Intro (Immortal Version)

3. Childhood (Immortal Version)

4. Wanna Be Startin’ Somethin’ (Immortal Version)

5. Shake Your Body Down To The Ground (Immortal Version)

6. Dancing Machine/Blame It On The Boogie (Immortal Version)

7. Ben (Immortal Version)

8. This Place Hotel/Smooth Criminal/Dangerous (Immortal Version)

9. The Mime Segment: I Like The Way/Speed Demon/Another Part Of Me (Immortal Version)

10. J5 Medley: I Want You Back/ABC/The Love You Save (Immortal Version)

11. Human Nature/Speechless (Immortal Version)

12. Is It Scary/Thriller/Ghost/Somebody’s Watching Me/Threatened (Immortal Version)

13. You Are Not Alone/I Just Can’t Stop Loving You (Immortal Version)

14. Beat It/Jam/State Of Shock (Immortal Version)

15. Earth Song/Planet Earth (Immortal Version)

16. Scream/Little Susie (Immortal Version)

17. Gone Too Soon (Immortal Version)

18. They Don’t Care About Us (Immortal Version)

19. I’ll Be There (Immortal Version)

20. Immortal Megamix: Can You Feel It/Don’t Stop Til You Get Enough/Billie Jean/Black Or White (Immortal Version)

21. Man In The Mirror (Immortal Version)

22. Remember The Time/Bad (Immortal Version)

TRACKLISTING « IMMORTAL » (SINGLE ALBUM) :

1. Working Day and Night (Immortal Version)

2. The Immortal Intro (Immortal Version)

3. Childhood (Immortal Version)

4. Wanna Be Startin’ Somethin’ (Immortal Version)

5. Dancing Machine/Blame It On The Boogie (Immortal Version)

6. This Place Hotel/Smooth Criminal/Dangerous (Immortal Version)

7. J5 Medley: I Want You Back/ABC/The Love You Save (Immortal Version)

8. Human Nature/Speechless (Immortal Version)

9. Is It Scary/Thriller/Ghost/Somebody’s Watching Me/Threatened (Immortal Version)

10. You Are Not Alone/I Just Can’t Stop Loving You (Immortal Version)

11. Beat It/Jam/State Of Shock (Immortal Version)

12. Earth Song/Planet Earth (Immortal Version)

13. They Don’t Care About Us (Immortal Version)

14. Immortal Megamix: Can You Feel It/Don’t Stop Til You Get Enough/Billie Jean/Black Or White (Immortal Version)

15. Man In The Mirror (Immortal Version)

Provenant d’un groupe de vingt artistes de rue fondé en 1984, Le Cirque du Soleil est une troupe québécoise qui offre des divertissements artistiques de haute qualité. La société compte 5000 employés, dont plus de 1400 artistes provenant de plus de 50 pays différents. Le Cirque du Soleil a apporté de l’admiration et de la joie à plus de 100 millions de spectateurs dans plus de 300 villes sur six continents. En 2011, Le Cirque du Soleil présentera simultanément 22 spectacles à travers le monde.Pour plus d’informations sur le Cirque du Soleil, visitezwww.cirquedusoleil.com

www.michaeljackson.com

Jeudi 29 septembre 2011, 3ème jour du procès: Alberto Alvarez et Kai Chase

(Ce compte-rendu, réalisé directement à partir des vidéos de l’audience par nos soins, reflète la synthèse des déclarations faites par les témoins, en interrogatoire et contre-interrogatoire.) 

Alberto Alvarez est appelé à la barre, il est le troisième garde du corps à témoigner.

Alvarez avait déjà travaillé pour MJ pour des missions ponctuelles depuis 2004, année où un dénommé Basheer, alors chef de la sécurité de MJ, a fait appel à ses services pendant six mois environ alors que MJ vivait à Beverly Hills. Il a été recontacté en 2007, puis 2008 pour assurer sa sécurité à Las Vegas pendant quelques mois. Réengagé fin décembre 2008 ou début janvier 2009 comme responsable logistique pour MJ. Ce travail à temps plein lui plaisait beaucoup, le salaire était bon. Il était chargé de repérer les lieux où devait se rendre MJ, voire contacter les responsables de ces lieux (hôtels, boutiques, etc.) et veiller à ce qu’il n’existe aucun risque de sécurité pour MJ.

Les gardes du corps disposaient d’une loge de sécurité située à droite de la maison du 100, North Carolwood Drive. Alvarez voyait Conrad Murray 5 à 6 fois par semaine (parfois le matin mais généralement l’après-midi). Murray venait régulièrement déposer des bouteilles d’oxygène vides dans la loge et en reprendre des neuves.

Le 24/6/09, Alvarez est parti pour le Staples Center vers 17h pour inspecter les lieux avant l’arrivée de MJ. Celui-ci est arrivé vers 19h, il était heureux et de bonne humeur, Alvarez l’a conduit à sa loge en voiture de golf. Au cours des répétitions ce soir-là, Alvarez était posté derrière la scène au niveau de la trappe centrale d’où MJ devait sortir de scène, sa vue était donc bloquée. Il s’est toutefois déplacé à plusieurs reprises pour pouvoir regarder MJ sur scène, il le décrit encore comme en très bonne forme. Plus tard, ils ont quitté le Staples. Alvarez est parti devant en voiture et est arrivé en premier à la maison. La voiture de Murray était garée sur le parking. MJ est arrivé et a dit bonsoir aux gardes du corps. C’est la dernière fois qu’Alvarez l’a vu vivant. Lui et les autres gardes du corps ont passé leur journée en revue et ont amené tous les cadeaux des fans à l’intérieur de la maison principale.

Le 25/6/09, Alvarez est arrivé vers 10h15 et a procédé aux vérifications de routine. A 12h17 il lisait ses e-mails dans la loge de sécurité, Michael Amir Williams a tenté de le joindre par téléphone. Alvarez l’a rappelé à 12h18 et Amir lui a indiqué de se rendre rapidement à la maison et de monter à l’étage, ce qui était inhabituel car l’accès aux étages leur était normalement interdit. Auparavant, il n’était monté que deux fois pour faire entrer le coiffeur de MJ. Il s’est donc dit qu’il y avait un problème. Arrivé à la maison, la porte d’entrée étant fermée à clé, c’est la gouvernante qui lui a ouvert. Paris et Kai Chase étaient à proximité, et il a vu Murray incliné sur la balustrade du 1er étage. Alvarez s’est précipité dans les escaliers, toujours au téléphone avec Amir. Une fois arrivé sur le palier du 1er étage, il a vu Prince marcher dans le sens opposé au sien. Il a également vu Murray venir du fond du couloir (zone où débouche l’escalier en colimaçon qui part de la cuisine) et se diriger vers la grande entrée de la chambre de MJ. Alvarez l’a suivi dans la chambre.

Une fois dans la chambre, Murray lui a dit « Alberto, venez vite! », moment auquel Alvarez a raccroché d’avec Michael Amir (cet appel a duré 88 secondes au total, de la loge jusqu’à la chambre de MJ). Il a vu MJ allongé sur le lit inanimé et Murray, agenouillé, lui faire un massage cardiaque de la main gauche seulement. Alvarez était choqué par la scène. Murray a dit « Alberto, vite, il faut l’emmener à l’hôpital, il nous faut une ambulance! ». Alvarez s’apprêtait à appeler les urgences quand il a vu Prince et Paris, bouleversés, entrer dans la chambre derrière lui. Paris a hurlé « Papa! » en pleurant. Murray a dit de faire sortir les enfants « Ne les laissez pas voir leur père comme ça! ». Alvarez les a donc fait sortir calmement sur le palier en tentant de les rassurer, sans sortir lui-même de la chambre. Il a ensuite poussé la porte de la chambre en la laissant légèrement entrouverte.

De retour dans la chambre, en se dirigeant vers le lit, Alvarez a demandé à Murray ce qui s’était passé, ce à quoi Murray a répondu que MJ avait eu une « mauvaise réaction ». Tous ces évènements se sont passés très vite. Il n’a aperçu aucun matériel de surveillance cardiaque. Il a vu une perche à perfusion sur la gauche du lit, un ballon de ventilation et que MJ avait des tubes d’oxygène dans le nez.

Alors qu’Alvarez s’est approché du lit, Murray a pris des flacons sur la table de chevet, les lui a tendus en lui ordonnant de les mettre dans un sac. Alberto a trouvé un sac en plastique bleu sur une chaise à proximité, l’a maintenu ouvert pendant que Murray le remplissait. Murray lui a alors dit de placer ce sac dans un second sac marron, posé par terre. Il lui a ensuite indiqué de décrocher la poche de perfusion droite et de la mettre dans le sac en plastique bleu également. La perche comportait une seconde poche, à gauche, que Murray n’a pas demandé à Alvarez de décrocher.

Alvarez pensait que Murray agissait dans l’intérêt de MJ et n’a donc jamais remis sont autorité en question. Il a obéi à ses consignes car il était conscient de l’urgence et croyait qu’ils faisaient cela pour emporter ces objets à l’hôpital.

En allant décrocher la poche de gauche, Alvarez a aperçu un flacon disposé en diagonale à l’intérieur de cette même poche, col vers le bas, ainsi qu’une substance laiteuse au fond de la poche. Walgren montre la photo d’une poche et d’un flacon de 100mg de propofol, qu’Alvarez identifie comme étant vraisemblablement ceux qu’il a vus sur la perche. La photo de la poche est comparée à un dessin qu’en avait fait Alvarez. La reproduction est fidèle hormis la présence d’un dispositif fixé sur l’embout de la poche, qui n’est pas présent sur la poche originale. La poche présente une longue entaille. Walgren produit ces deux pièces à conviction (la poche et le flacon) devant le jury et le témoin, et introduit le flacon, à l’envers, à l’intérieur de la poche à travers l’entaille existante. Alvarez lui indique que le flacon était disposé davantage en diagonale, avec le bouchon du flacon orienté vers l’un des coins inférieurs de la poche.

À 12h20, Murray a indiqué à Alvarez d’appeler les urgences. Cet appel est diffusé. On entend Alvarez décrire toute la situation à l’opérateur du 911 (le numéro d’urgence), notamment que MJ était en train de recevoir un massage cardiaque sur le lit. L’opérateur lui a indiqué de mettre le patient sur le sol, chose que Murray et Alvarez ont immédiatement faite. A ce moment, Alvarez a remarqué que MJ avait une ligne de perfusion dans la jambe, reliée à la seconde poche contenant une solution, qu’il a vu Conrad Murray lui retirer. Il a également vu Murray placer un oxymètre de pouls au doigt de MJ, juste avant de déplacer celui-ci sur le sol. Quelques jours auparavant, Murray était entré dans la loge de sécurité en demandant 3 piles AAA. Isaac Muhammad lui en a fourni. Murray tenait l’oxymètre dans la main. Interrogé par Alvarez, Murray lui avait expliqué qu’il s’agissait d’un appareil permettant de surveiller la fréquence cardiaque.

Faheem Muhammad est entré dans la chambre juste après l’appel aux urgences. Alvarez lui a dit « Ca se présente mal ». Là, Murray a demandé si l’un d’entre eux savait faire les gestes de réanimation cardio-pulmonaire. Alvarez et Muhammad se sont brièvement regardés, puis Alvarez s’est approché pour aider Murray. Ce dernier lui a indiqué d’effectuer le massage cardiaque à MJ pendant qu’il lui faisait du bouche-à-bouche. En tant qu’ancien nageur, Alvarez avait appris ces gestes de premiers soins, il a donc effectué le message cardiaque des deux mains, l’une sur l’autre. Au bout de quelques instants, Murray a levé la tête en disant « C’est la première fois que je fais du bouche-à-bouche, mais je dois le faire, c’est mon ami. », puis il a continué.

Peu de temps après, les urgences sont arrivées dans la chambre, qui ont pris le relais des soins en déplaçant MJ du côté du lit vers le pied du lit. Jusqu’à cet instant, MJ n’avait donné aucun signe de vie.

Alvarez s’est éloigné, est descendu au rez-de-chaussée à deux reprises, la première pour voir comment allaient les enfants, la seconde pour rejoindre Michael Amir. Cette seconde fois, alors qu’il s’apprêtait à remonter, il a vu les urgentistes commencer à descendre MJ sur un brancard. Pendant qu’ils le transportaient jusqu’à l’ambulance, Alvarez est allé parler aux enfants, installés dans une voiture, pour détourner leur attention de leur père. Il a ensuite suivi l’ambulance en voiture avec Derek Muhammad, Faheem Muhammad et Michael Amir.

En arrivant à UCLA, ils ont vu MJ être transporté dans le service des urgences. De nombreux paparazzi les avaient suivis jusqu’à l’hôpital. Pour protéger la vie privée de MJ, Alvarez est allé vers eux en leur demandant de partir. Il a retiré et déployé sa veste pour essayer de leur boucher la vue.

Alvarez est resté à l’hôpital pendant 4-5 heures au total, jusqu’à après que MJ soit déclaré mort. Sur place, il a déjà commencé à être interrogé par les détectives. Il a brièvement parlé à Murray à plusieurs reprises. Ce dernier l’a notamment remercié de son aide, ce à quoi Alvarez a répondu « On a fait de notre mieux », faisant référence au Dr Murray et à lui-même. Jusqu’à cet instant, Alvarez n’avait aucune raison de penser que Murray avait fait quelque chose de mal. Il n’avait aucun mauvais sentiment à son égard, et c’est toujours le cas aujourd’hui.

Plus tard, Murray a dit avoir faim et demandé à ce qu’on le reconduise à la maison de Carolwood. Alvarez a laissé Michael Amir répondre. Quelques temps plus tard, Alvarez a vu Murray assis dans le couloir de la salle de réanimation répéter « Je voulais qu’il s’en sorte, je voulais qu’il s’en sorte… »

Après avoir fait le nécessaire pour que le corps de MJ soit emmené chez le médecin légiste, Alvarez et les autres gardes du corps présents ont quitté l’hôpital et sont retournés à Carolwood, à la demande de la police. Cette dernière était déjà sur les lieux. Les gardes du corps ont indiqué qui ils étaient et ont été autorisés à pénétrer dans la propriété, mais pas dans la maison. Alvarez a ensuite reçu la consigne d’emmener Kenya, le labrador des enfants, à Hayvenhurst, la maison de la famille Jackson.

C’est quelques jours après les évènements qu’Alvarez a vu un reportage sur CNN montrant des détectives sortir de la propriété de Carolwood avec, entre autres, un sac bleu semblable à celui qu’il avait aidé Murray à remplir. Puis il les a entendus parler de propofol, une solution laiteuse, l’agent utilisé pour endormir MJ. Il s’est souvenu avoir vu ce type de substance laiteuse sur les lieux, ce qui l’a décidé à recontacter la police après en avoir parlé à Michael Amir.

Depuis la mort de MJ, Alvarez a été sollicité par les médias pour de nombreuses interviews (entre 20 et 30), parfois rémunérées, qu’ils a toutes refusées. On lui a offert des sommes allant jusqu’à 500 000 dollars, le National Enquirer lui en a par exemple offert 200 000. Interrogé sur les effets matériels de cette tragédie – et sa couverture médiatique – sur sa vie, Alvarez explique que depuis il ne parvient pas à avoir un poste stable lui permettant de travailler au moins 5 jours par semaine, qu’il est passé d’un salaire important à pratiquement plus rien. Il travaille actuellement comme agent de sécurité indépendant pour trois agences qui font appel à lui de façon ponctuelle. Il lui arrive de travailler pour des célébrités, mais regrette que ce soit son association avec Michael Jackson qui soit mise en avant par ses différents employeurs pour lui obtenir des clients. Après la mort de MJ, il prenait des nouvelles des enfants régulièrement, c’est ainsi qu’il a été engagé en février-mars 2010 par la famille Jackson pour assurer la sécurité des enfants pendant deux mois environ.

Interrogé par Chernoff sur sa relation avec Conrad Murray, Alvarez indique qu’elle était purement professionnelle et qu’il ne le connaissait pas de façon intime.

En contre-interrogatoire, Ed Chernoff passe un certain temps à contester le dessin qu’Alvarez a fait de la poche de perfusion, car celui-ci comporte un petit embout pointu à l’entrée de la poche. Ce dessin a été fait après les audiences préliminaires, en avril-mai 2011, à la demande du procureur David Walgren. Or, Alvarez n’a jamais parlé de cet embout à la police lors de ses différents interrogatoires. Chernoff montre un autre dessin, datant de l’entretien qu’Alvarez a donné à la police le 31 août 2009, représentant une perche à perfusion comportant une poche et une tubulure. Alvarez se souvient du dessin mais pas d’en être l’auteur. Chernoff conteste également le fait qu’Alvarez reconnaisse la bouteille de propofol alors qu’il avait déclaré, lors des audiences préliminaires, ne pas être en mesure de décrire les différents flacons qu’il avait vus dans la chambre.

Chernoff tente par ailleurs à plusieurs reprises de discréditer le témoin en insistant lourdement sur la chronologie des évènements entre le moment où il est arrivé dans la chambre pour la première fois et celui où il a appelé les urgences. L’historique du téléphone d’Alvarez montre qu’il s’est écoulé moins d’une minute, et Chernoff insinue qu’il n’aurait pas pu faire autant de choses dans un délai aussi court. Alvarez répond qu’il est « très efficace ». Chernoff joue également sur le terme « frozen » (traduire par « paralysé ») qu’Alvarez avait précédemment utilisé pour décrire sa réaction en voyant la scène dans la chambre, insinuant qu’il ne pouvait pas être « efficace » s’il était immobile. Alvarez réfute cette accusation en précisant qu’il n’avait pas voulu dire cela, qu’il était effectivement très choqué mais pas au point de ne plus pouvoir bouger ou écouter les consignes qu’on lui donnait. Chernoff termine en lui reprochant d’avoir utilisé le mauvais terme…


En dernière partie de la journée, Kai Chase est appelée à la barre. Elle a été engagée en mars 2009 pour être la cuisinière personnelle de MJ et ses enfants, employée 6 jours par semaine.

Chase a été formée à Paris, à l’Académie Cordon Bleu. Elle est cuisinière professionnelle depuis quinze ans. Elle a débuté dans des restaurants et travaille pour des particuliers depuis dix ans.

Chez MJ, elle était chargée de cuisiner tous les repas et de faire les courses. Ce travail lui plaisait beaucoup.

Elle arrivait entre 8h et 8h30. En arrivant elle devait se présenter à l’interphone pour qu’un garde du corps lui ouvre la grille. Elle se garait près de la loge de sécurité et allait frapper à la porte extérieure de la cuisine, qui était fermée à clé. Le personnel de maison, la gouvernante ou les enfants venaient lui ouvrir. En cas de problème, le seul numéro de téléphone dont elle disposait était celui de Michael Amir, elle ne pouvait contacter personne d’autre dans la maison. Ses journées débutaient par la préparation du petit déjeuner des enfants avant leurs leçons. Elle préparait ensuite le petit déjeuner de MJ. Toute la famille tenait à avoir une alimentation saine et équilibrée. Elle savait ce que MJ et les enfants aimaient/n’aimaient pas. Elle voyait régulièrement MJ manger ses repas avec ses enfants. MJ était visiblement très proche de ses enfants et très heureux d’être avec eux, à chaque instant.

Le mercredi 24 juin 2009, elle est arrivée à 8h, a fait le petit déjeuner des enfants, puis celui de MJ. Elle lui fait du jus de betteraves, céleri, pomme verte, carottes mixés. Elle lui préparait plusieurs types de jus de fruit/légumes bio pour qu’il les ait à sa disposition à tout moment de la journée. Elle voyait Conrad Murray le matin en général, il arrivait par l’escalier en colimaçon débouchant dans la cuisine, parfois pour quitter la maison, d’autres pour venir chercher les aliments de MJ et les lui apporter. Le 24, elle lui a parlé, Murray lui a indiqué que MJ était en train de se laver et qu’il descendrait bientôt pour déjeuner avec ses enfants. Au déjeûner, MJ est entré dans la cuisine et a brièvement parlé à Chase pour lui demander à quelle heure le déjeuner serait prêt, il était de bonne humeur, il adorait déjeuner avec ses enfants. Ils ont mangé une salade de thon jaune et une salade niçoise. Plus tard, selon les consignes de son staff, elle lui a préparé la même salade à emporter aux répétitions. Elle lui a également préparé une soupe toscane aux haricots blancs pour dîner lorsqu’il rentrerait. Chase faisait cela tous les soirs, sauf lorsque MJ avait prévu de dîner avec ses enfants. Elle préparait également le dîner de Conrad Murray, qu’il mangeait plus tard. Elle a ensuite fait le repas des enfants, qu’ils ont mangé à l’heure normale. La journée de Chase se terminait lorsqu’elle avait desservi la table et tout rangé. Ce soir-là, elle est partie vers 22h.

Le jeudi 25/06/09, elle est arrivée entre 8h et 8h30. Les enfants lui ont ouvert la porte. Elle a commencé ses tâches habituelles, à savoir le petit déjeuner des enfants. La soupe préparée pour le dîner de MJ la veille n’avait pas bougé du réfrigérateur. Après avoir préparé des céréales au lait d’amandes pour MJ, qu’elle a enveloppées dans du cellophane et mises au réfrigérateur, elle est partie faire les courses vers 9h45, pour revenir vers 10h30. En rentrant, tout allait bien, les enfants jouaient dans le séjour, on pouvait entendre de la musique dans la maison, tout était normal. D’habitude, MJ tenait à déjeuner à 12h30 précises. Le 25, aucune indication contraire n’ayant été donnée, elle a commencé à préparer le déjeuner. Elle a également préparé un jus pour MJ, que Murray venait habituellement chercher vers 10h-10h30. Ce jour-là, il n’est pas descendu.

Entre 12h05 et 12h10 (elle sait l’heure précise car elle regarde toujours son portable pour être à l’heure pour les repas), Murray est descendu dans les escaliers de la cuisine. Il était très nerveux, paniqué, et a crié d’aller chercher de l’aide, les gardes du corps, et Prince. Elle s’est exécutée. Les enfants étaient en train de jouer dans le séjour, situé juste en face de la cuisine, elle a dit à Prince « Vite, le Dr Murray a besoin de toi, il y a peut-être un problème avec ton père ». C’est vers Prince qu’elle est allée en premier car il était le plus proche de la cuisine où elle se trouvait, tandis que les gardes du corps étaient à l’extérieur de la maison, dans leur loge. Rosalind, la gouvernante des enfants, se trouvait également dans le séjour mais n’est pas intervenue. Prince est allé vers Murray, mais Chase est retournée travailler, elle ne se souvient pas avoir vu si Prince est monté avec Murray, ni si Murray était encore dans la cage d’escaliers lorsqu’elle est revenue dans la cuisine. A aucun moment Murray ne lui a dit d’appeler les urgences.

Quelques instants plus tard, Chase a vu des employés de maison arriver en pleurant entre le hall et la cuisine. Elle a quitté son poste pour aller vers eux, leur demandant pourquoi ils pleuraient, ce à quoi ils ont répondu qu’il serait arrivé quelque chose à MJ, qu’il serait malade. Les trois enfants sont arrivés, ils pleuraient et criaient. Pendant ce temps, elle a vu les ambulanciers ainsi que les gardes du corps monter précipitamment à l’étage. En bas, personne ne savait ce qui se passait. Les personnes présentes se sont toutes embrassées pour se soutenir mutuellement et se sont toutes mises en cercle pour prier. Chase est restée avec les enfants. Les gardes du corps lui ont ensuite demandé de partir, à elle ainsi que le personnel de maison. Elle n’a plus revu Conrad Murray par la suite.

Le 25/6 a été une journée très difficile pour Chase. Quelques jours plus tard, elle a rencontré les détectives pour répondre à leurs questions.

Chase a par la suite répondu aux sollicitations des médias aux USA et ailleurs. Elle a donné plusieurs interviews aux États-Unis (Today Show, Good Morning America, Inside Edition, Larry King Live) pour lesquels elle n’a jamais été rémunérée. En juillet-août elle a également donné des interviews sur son travail chez MJ et ses enfants pour une chaîne allemande et un documentaire français. Elle a été payée 1000 dollars pour chacun de ces entretiens. Même chose pour cinq autres interviews en Allemagne, au Vénézuela, au Japon, aux Pays-Bas et en Russie. Elle a donc reçu 7000 $ au total pour ces interviews, au cours desquels elle faisait des démonstrations des plats qu’elle cuisinait pour les Jackson. Elle assure ne pas avoir fait cela pour s’enrichir grâce à son expérience auprès de Michael Jackson et de ses enfants.

En contre-interrogatoire, Michael Flanagan lui demande pourquoi être allée chercher Prince, qui n’avait que douze ans, alors qu’elle n’avait pas très loin à aller pour rejoindre la loge de sécurité. Chase répète qu’elle pouvait voir Prince dans le séjour, qui était encore plus près de la cuisine que la loge de sécurité, et que, de surcroît, elle n’avait pas la garantie de trouver quelqu’un dans la loge à cet instant précis. Voyant l’état de Murray, elle était consciente de l’urgence et ne voulait prendre aucun risque; aller chercher Prince a donc été son premier réflexe. Flanagan lui demande, d’un ton accusateur, comment avoir pu estimer qu’un garçon de douze ans serait en mesure de gérer cette urgence impliquant probablement son père, ce à quoi Chase répond simplement qu’elle a fait ce qui lui a été demandé: aller chercher Prince.

Compte-rendu: MJFrance

Howard Weitzman, l’un des avocats de Michael Jackson qui réprésente l’Estate, a accordé une interview à Billboard.com.

Il a confirmé que le 25ème anniversaire de l’album BAD serait célébré en 2012 avec un format similaire à Thriller 25. Un concert du BAD Tour devrait être commercialisé en DVD. Un album d’inédits est également envisagé, même si aucune date de sortie n’a encore été communiquée.

Source : Billboard / MJ data bank

Mardi 27 Septembre, Kenny Ortega a témoigné devant la cour Supérieure de Los Angeles. Il a déclaré avoir rencontré Michael Jackson dans les années 90 lorsque le Roi de la Pop l’avait appelé afin de travailler avec lui sur sa tournée du Dangerous Tour. Kenny Ortega a décrit sa relation avec Michael comme étant amicale.

A propos du show This Is It, il a déclaré que Michael était très excité et qu’il était convaincu qu’il était temps de le faire à la fois pour ses enfants et pour les fans.

Il voulait rappeler aux gens qu’ils devaient tout faire pour prendre soin de la planète et prendre soin les uns des autres.

Pendant les répétitions, Kenny Ortega voyait Michael Jackson trois à quatre fois par semaine.

La plupart des répétitions se déroulaient en fin d’après-midi, jusque dans la soirée, et duraient en moyenne 7 heures. Ortega a identifié Conrad Murray dans la salle d’audience, en disant qu’il avait rencontré Murray pour la première fois lors d’une réunion organisée chez Michael à Carolwood en avril ou mai 2009. Selon lui, de la mi-juin jusqu’à la fin du mois, Michael a manqué quelques répétitions.

Le vendredi 19 juin, Ortega a remarqué que Michael « n’allait pas bien » et que quelque chose n’allait pas. Ortega a dit que « ça l’avait troublé ». Il a dit que Michael semblait perdu et « incohérent ». Ortega dit qu’il s’est assis à côté de Michael qui regardait les répétitions, et qu’il lui a frictionné les pieds. Michael est parti plus tôt ce jour-là et Ortega a déclaré qu’il a été si inquiet pour Michael ce jour-là, qu’il a envoyé un e-mail (ci-après) à AEG Live, en copie à Randy Phillips.

Randy,

Je ferai tout mon possible pour apporter mon aide dans cette situation. Si vous souhaitez que je vienne à la maison, passez-moi un coup de fil dans la matinée. Ma préoccupation est que maintenant qu’un médecin a été engagé et qu’il a appliqué la manière forte, il apparaît que l’artiste puisse être incapable de faire face à cause de réels problèmes émotionnels. Il est apparu assez faible et fatigué ce soir. Il a eu une terrible crise de frissons, il tremblait, il était agité, comme obsédé. Tout en moi me fait dire qu’il devrait faire l’objet d’une évaluation psychologique. Si nous avons la moindre chance de le ramener en pleine lumière, il lui faudra une forte thérapie pour l’aider, mais aussi une aide physique immédiate. Notre chorégraphe m’a dit que lors d’un essayage de costumes qui a eu lieu ce soir son styliste a remarqué qu’il avait encore perdu du poids. Pour autant que je sache, personne n’a la responsabilité de s’occuper de lui sur une base quotidienne. Où était son assistant ce soir ? Ce soir c’est moi qui lui ai donné à manger, qui l’ai enveloppé dans des couvertures pour le réchauffer, qui lui ai massé les pieds pour le calmer, et qui ai appelé son médecin. Il y avait quatre agents de sécurité devant sa porte, mais aucun ne lui a offert une tasse de thé chaud. Pour finir je crois qu’il est important que tout le monde le sache, je crois qu’il veut vraiment le faire… il serait brisé, ça lui briserait le cœur si nous devions stopper. Il a terriblement peur de ne pas pouvoir aller plus loin. Il m’a demandé sans relâche ce soir de ne pas le laisser tomber. Il a pratiquement supplié pour que je lui conserve ma confiance. Ca m’a brisé le cœur. Il avait l’ait d’un petit garçon perdu. Il reste peut-être une chance pour qu’il relève le défi, si nous lui apportons l’aide dont il a besoin.

Cordialement,
Kenny

Kenny Ortega a ensuite déclaré qu’il a été confronté au Dr Murray pendant une réunion organisée chez Michael Jackson. Murray lui a dit qu’il était déçu du fait qu’Ortega ne l’ait pas laissé répéter. Ortega a dit que c’était sur la requête de Michael. Il a également dit que Murray lui a dit de ne pas se comporter en médecin, que Murray lui avait dit que Michael était physiquement et émotionnellement capable de prendre ses responsabilités. Ortega a dit qu’il n’était pas d’accord.

Ortega a précisé que le 23 juin, à peu près 4 jours après que Michael ait été malade, il est allé répéter, il était plein d’énergie. Ortega a trouvé que c’était « un Michael différent ». Le 24 juin, Michael était toujours heureux et plein d’énergie. A la fin de la journée, Michael était de bonne humeur, il a demandé à Ortega de remercier tout le monde pour leur travail. Ortega dit qu’il a dit à Michael qu’il l’aimait, et Michael lui a répondu « je t’aime encore plus ».

Le lendemain, Ortega a reçu un appel téléphonique du producteur Paul Gongaware, qui lui a annoncé qu’une ambulance avait emmené Michael à l’hôpital. Paul a rappelé Ortega plus tard pour lui dire « nous l’avons perdu ». Pendant le contre-interrogatoire, Ortega a dit à l’avocat de la défense Ed Chernoff que Murray était en charge de l’emploi du temps de Michael, et ce jusqu’à sa mort. Quand on lui a demandé s’il pensait que Michael abusait des médicaments, Ortega a répondu oui. Il a précisé que juste avant le 19 juin, Michael « avait disparu pendant à peu près une semaine ».

Le coprésident de AEG Live, Paul Gongaware est appelé à la barre… il a déclaré à l’accusation que c’est Michael qui a exigé les 21 dates supplémentaires. Il prétend que les 10 premières dates se sont vendues presque instantanément et que Michael a voulu ajouter 21 dates supplémentaires, ce qui a fait un total de 31 dates. Gongaware dit que Michael était obsédé par le fait de battre le record de 21 dates de Prince à l’O2 Arena. Il dit que même après avoir vendu les places pour 50 concerts, il y avait encore 250 000 personnes en attente d’un ticket.

Paul Gongaware est revenu à la barre mercredi 28 Septembre. Il a prétendu que le Dr Conrad Murray avait réclamé un salaire astronomique pour offrir ses services à Michael Jackson et que c’était Michael qui lui avait demandé d’engager le Dr Murray… mais Murray demandait 5 millions de dollars… ce qui était trop. Michael a alors insisté sur le fait qu’il voulait Murray, donc Gongaware l’a rappelé, lui offrant cette fois 150 000 dollars par mois, selon les instructions de Michael. Gongaware a aussi dit à l’avocat de la défense qu’il était à l’affût de tout usage de drogue de la part de Michael Jackson, disant qu’il avait juste remarqué chez lui une « légère difficulté à articuler » lorsqu’ils se rencontraient.

Kathy Jorrie, avocate de AEG, a été appelée mercredi à la barre des témoins.

Jorrie a rédigé le contrat entre AEG, le Dr Murray et Michael. Elle a déclaré à l’accusation que le Dr Murray avait des problèmes avec une partie du contrat, disant qu’il voulait percevoir son salaire mensuel de 150 000 dollars alors que This Is It n’avait pas encore commencé. Le Dr Murray a aussi demandé un équipement pour une réanimation cardio-pulmonaire dans le cadre du contrat. Quand Jorrie lui a demandé pourquoi il en avait besoin, Murray lui a dit qu’étant donné l’âge de Michael Jackson et la pénibilité des concerts il ne voulait courir aucun risque. Jorrie dit qu’elle a parlé à Murray le 24 juin. Murray lui a dit qu’il avait vu Michael sur scène et qu’il était « en parfaite santé ». C’était la veille de sa mort. Elle a enfin déclaré que le contrat n’avait PAS été signé par toutes les parties, et qu’aucun paiement n’avait été fait par AEG pour Murray.

L’assistant personnel de Michael Jackson, Michael Amir Williams, a également été appelé à la barre des témoins.

Il a déclaré que Michael, Prince, Paris et Blanket étaient les seuls à vivre à Carolwood. Sur le chemin des répétitions, à l’aller comme au retour, Michael s’arrêtait souvent pour saluer ses fans et leur signer des autographes. Personne, hormis les enfants et Michael, n’était autorisé à monter à l’étage de la maison, à moins d’y être spécifiquement invité, parce que le Roi de la Pop tenait à son intimité. Williams a déclaré que Michael Jackson était de bonne humeur le soir du 24 juin 2009, lors de sa dernière répétition. Il dit que cette répétition était « incroyable ». A leur retour à la maison après cette dernière répétition, Williams est parti après sa journée de travail. Il a alors reçu un message paniqué de la part de Murray à 12h13 le lendemain, qui disait: « Rappelez-moi tout de suite ». Quand il a rappelé, Murray lui a dit que MJ avait fait une « mauvaise réaction »… il ajouté qu’il fallait « faire venir quelqu’un immédiatement ». Le message de Murray est diffusé au jury. Williams a dit qu’en chemin pour se rendre à la maison, il a appelé le garde du corps de MJ, Alberto Alvarez. Il a ajouté qu’alors qu’il parlait à Alvarez, il pouvait entendre la voix de Murray, et soudain Alvarez lui a raccroché au nez.

Quand il est arrivé sur les lieux, la première chose qu’il a pu voir est qu’on emmenait MJ sur une civière. Le Dr Murray avait l’air d’être « hors de lui ». Après avoir appris la mort de Michael, Murray était venu le voir et lui avait dit qu’il y avait à la maison « des tubes de crème que Michael ne voulait pas que tout le monde voit ». Murray lui a demandé de le conduire à la maison pour aller chercher cette « crème ». Après s’être entretenu avec le chef de la sécurité de MJ, Faheem Muhammad, les deux ont décidé de ne pas laisser Murray revenir à la maison. Ils ont dit à Murray que la police avait les clés de la maison. C’est à ce moment-là que Murray a dit qu’il avait faim et qu’il a demandé à Williams de la conduire à la maison pour manger. Williams l’a regardé en haussant les épaules. Williams a dit que la présence de bouteilles d’oxygène dans la maison était « normale ». Il a dit à Ed Chernoff qu’il n’avait parlé à la police de la curieuse demande de Murray que deux mois après la mort de MJ et que Murray ne lui avait jamais demandé d’appeler le 911. Williams a témoigné avoir déjà vu Michael parler « plus lentement » en sortant du cabinet du Dr Klein – là où la défense dit qu’il est devenu dépendant au Demerol.

Faheem Muhammad, chef de la sécurité e Michael Jackson, est également été appelé mercredi à la barre des témoins.

Muhammad a dit avoir vu la BMW Silver 645 de Murray garée devant la maison de MJ chaque soir. Mais il ne savait pas pour quoi Murray le traitait. Il était en route pour aller à la banque quand il a reçu un appel de l’assistant de Michael, disant qu’il avait fait une mauvaise réaction. Il a immédiatement appelé Derrick Cleveland, un agent de sécurité, pour qu’il aile vérifier, puis il s’est précipité pour rentrer à la maison. Quand il est entré il a vu le garde du corps Alberto Alvarez dans la chamber. Il pouvait voir les pieds de MJ et Murray, qui avait l’air être en train de faire une réanimation cardio-pulmonaire. Une fois que Muhammad ait contourné le lit, il a pu voir MJ qui avait l’air d’être décédé. Il a alors remarqué Paris et Prince à la porte. Paris était recroquevillée en boule et pleurait, et Prince semblait aussi être en larmes. C’est à ce moment-là qu’il a fait sortir Paris et Prince de la chambre. Muhammad dit que c’est à ce moment-là qu’il a entendu Murray demander si quelqu’un savait faire une réanimation. Alvarez lui a proposé son aide. Une fois arrivé à l’hôpital, Prince, Paris et Blanket ont été rassemblés dans une pièce à part. Une fois que le décès de MJ a été prononcé, l’assistant de MJ lui a parlé de la demande de Murray de revenir et d’aller chercher la « crème ».

Sources: Yahoo News / TMZ / PYC

C’est donc aujourd’hui qu’a commencé le procès du docteur Conrad Murray devant la cour supérieure de Los Angeles. Comme prévu, de nombreux médias et de nombreuses caméras avaient pris place devant le tribunal. Des fans venus de tous les horizons brandissaient des pancartes demandant justice tandis que la famille Jackson entrait dans le tribunal.

Le procureur David Walgren a commencé sa présentation de l’affaire en indiquant au jury que les preuves montreront que Michael Jackson a mis sa vie entre les mains du Conrad Murray. Qu’il a placé à tort sa confiance dans le Dr Conrad Murray et que l’enquête a montré que «La mort de Michael Jackson est un homicide».

Dans son exposé, le procureur a dénoncé les erreurs en série, l’incompétence du Dr Murray et l’utilisation du propofol en dehors de toute les procédures habituelles qui a conduit à la mort de Michael Jackson.

Morceaux choisis:

Conrad Murray avait demandé 5 millions de dollars pour ses services médicaux pendant l’année du tour «This is it», ce sera finalement 150 000 dollars par mois, explique le procureur avant de retracer les derniers moments de la vie de Michael Jackson.

Conrad Murray a eu une intense activité sur son téléphone portable ce soir-là, «textos, mails». Il a beaucoup téléphoné aussi… . 21 coups de fil alors que Michael Jackson mourrait.

Le coup de fil au secours a été passé à 12 h 20», soit plus de 25 minutes après que le problème ait été décelé… Jamais il n’a été évoqué aux secours l’administration de Propofol. Que lui avez vous donné ?,; lui a-t-on demandé à l’hôpital… Jamais Conrad Murray n’a répondu «Propofol».

Pendant deux mois, il a administré quotidiennement du Propofol à Michael Jackson.

Ce jour-là, le Dr Murray aura donné à Michael Jackson «du Valium, puis du Lorazepam et du Midazolam, et enfin du Propofol… Laisser une personne avec cela dans le sang, c’est de l’abandon médical».

Le Dr Murray ne travaillait pas pour le meilleur intérêt de Michael Jackson, ni pour la santé de Michael Jackson, mais pour 150 000 dollars par mois. Il était employé et s’est comporté comme un employé, pas comme un médecin.

Sources: ABC / Le Parisien