Michael Fremer, éditeur de AnalogPlanet.com est donc venu témoigner à la barre afin de déterminer si des remixes officiels sortis après la mort de Michael Jackson auraient pu porter préjudice à la réputation de Quincy Jones du fait de leur médiocrité.

"J'aime les remixs pour les clubs" a déclaré Michael Fremer à la cour, "mais le remix Afrojack du titre Bad de Michael Jackson (présent sur BAD25), avec la présence de Pitbull est incompatible avec son état d'esprit et ce qu'il était".

Après son témoignage, Fremer a déclaré à Billboard qu'il était "contre le remix" de Pitbull". "Quiconque l'a produit aurait du dire "Non". Avant le procès j'ai fait des recherches et les commentaires en ligne étaient vraiment négatifs à propos de cette chanson. Les gens étaient indignés. C'était juste un gachis et elle n'aurait jamais du sortir".

Michael Fremer a témoigné qu'il n'avait jamais rencontré Michael Jackson ni Quincy Jones.

Le procès pourrait se terminer d'ici la fin de la semaine prochaine.


Source: Billboard.