Alan Prater l’homme optimiste de Montréal.



Montréal, le 9 février 2015 – Ci-dessus, l’artiste musical Alan Prater dans le studio de son domicile à Montréal. Ce musicien de longue date, faisait partie de la bande de Michael Jackson.

Alan Prater se souvient du jour où il a été embauché pour faire partie du groupe de musiciens de la tournée Victory Tour des Jackson en 1984.

À l'époque, il était tromboniste pour le célèbre chanteur de R & B américain Millie Jackson (aucun rapport avec The Jacksons) le promoteur des Jackson a auditionné Prater dans la section des cuivres. 

« Mais mon groupe (North Florida East Coast Horns) n’était pas célèbre comme celui des Muscle Shoals Horns et tous ces gars-là » a déclaré Prater dans une interview cette semaine. «Le promoteur nous a fait passer une audition et nous avons fait semblant d'être les trompettes de Memphis ».

Quelques jours plus tard Prater et son groupe se sont envolés pour Los Angeles, à leur arrivée ils étaient attendus à l'aéroport par un chauffeur de la famille Jackson qui les a conduits devant une pancarte sur laquelle il était écrit « Memphis Horns ».

« C’est nous ! », A déclaré Prater. Ils se retrouvèrent bientôt dans la maison Jackson en compagnie de la matriarche de la famille, Katherine Jackson.

«Je n’ai pas dit aux garçons, que c’était pour une audition, je leur ai parlé d’un concert ». « Nous sommes tous allés dans la cuisine et nous avons commencé à jouer pour elle. Puis elle a appelé tous ses fils et leur a dit : «Ils connaissent toutes vos chansons ! » Alors, nous avons joué pour eux, nous avons dansé, nous étions comme les Jackson 5 avec nos trompettes. Et ils ont adoré. Plus tard, nous leur avons avoué que nous n’étions pas les Memphis Horns, et Michael m'a répondu : «Je ne sais pas qui vous êtes, mais vous êtes les Jacksons Horns maintenant ».

Michael Jackson a plus tard embauché Prater et son groupe pour sa tournée solo, entre les deux tours, Prater a passé du temps à Montréal pour rendre visite à un ami. «J’ai adoré la ville » mentionne t-il.

 


Prater est né dans une famille de chanteurs de gospel, il a grandi à Jacksonville, en Floride, où il a appris à jouer de la trompette et du trombone avant d'être diplômé de Florida A & M University dans les années 1970. Prater était un musicien doué, jouant du violon et du tambour avant qu'il ne rentre dans une section de cuivres. En 2008, son Coast Horns-Orient a été intronisé au North Florida Music Hall of Fame.

Au moment où Prater a définitivement déménagé à Montréal en 1991, il avait passé la décennie précédente dans le R&B avec Cameo, Rick James et The O'Jays. Il a également fait une tournée au Canada, en tête d'affiche, avec son ancien groupe « Transit », dont les membres font maintenant partie de la bande d’Al Green. Mais l’artiste préféré de Prater reste Michael Jackson.

Le lundi 9 février 2015, Alan Prater, l’artiste musical, raconte depuis son domicile à Montréal :

Lorsque Jackson est mort en 2009, j’étais abasourdi. « Je vous le dis, Michael était l'un des meilleurs et des plus gentils êtres humains que j’ai jamais rencontré dans ma vie. Si vous aviez besoin d'aide, il était là pour vous, la main sur le coeur. C’était une affaire de famille. Après chaque spectacle, je restais dans ma chambre d'hôtel, Michael venait frapper à ma porte tous les soirs et nous aimions parler. Il était toujours curieux de connaitre la vie des autres personnes ».

Traduction : Elisabeth.