La semaine dernière, Larry King recevait David, le père du jeune accusateur de Michael Jackson dans son emission Larry King Live sur CNN. David était accompagné de Russell Halpern, son avocat responsable de ses droits de visites et de garde.

Voici pour vous de larges extraits de leur déclarations :

HALPERN: En mars nous aurons une audience pendant laquelle nous donnerons la preuve que David est un bon père. Une partie des preuves que nous allons donner est une déposition que sa femme avait faite pendant une affaire contre les magasins JC Penney dans laquelle on lui demandait quelle était la tendance de son mari à être violent et on lui a demandé de manière spécifique s'il lui avait déjà fait du mal? Et elle a dit non, ensuite elle a continué en disant qu'il était un mari formidable, qu'il ne l'avait jamais touchée, qu'il n'était pas du genre à faire du mal à une femme et qu'il n'avait jamais levé la main sur les enfants, qu'il ne leur avait même pas donné de fessée.

KING: Vous avez combien d'enfants David ?

DAVID
: Trois. Deux garçons et une fille. Mes fils ont un an d'écart. Davelin est l'aînée. Mes fils sont du 11 et du 2 décembre, et ils ont 13 et 14 ans.

KING: Vous ne les avez pas vus du tout en trois ans ?

DAVID
: Non.

KING: Est-ce qu'ils vous contactent ?

DAVID: Non, on leur a dit qu'ils ne pouvaient pas me contacter non plus.

KING: Russel, vous n'êtes pas sous l'interdiction de parler de l'affaire, n'est-ce pas ?

HALPERN
: Très bonne question. J'ai reçu une lettre de M Sneddon stipulant que j'étais un témoin potentiel. J'ai appelé M Sneddon, et je lui ai demandé pourquoi il pensait cela, et, comme il me l'a dit, peut-être que je pourrais être un témoin qui pourrait permettre d'en discréditer d'autres. Je lui ai demandé quels témoins je pourrais bien discréditer? Il m'a donné les noms de ses propres témoins. Je lui ai dit 'Donc vous allez m'appeler à témoigner pour pouvoir mettre en doute le témoignage de vos propres témoins?' Bien entendu il ne pouvait pas réellement répondre à cela. J'ai également appelé le bureau de M Geragos pour leur demander s'ils croyaient que j'allais être un témoin. Ils étaient d'accord avec moi sur le fait qu'il n'y avait rien que je puisse dire qui puisse être légalement recevable. Je ne suis pas un témoin potentiel. Je crois que c'était une tentative de la défense de ne pas aller plus loin à défendre mon client.

KING: David, vous connaissez Michael Jackson ?

DAVID
: Oui.

KING: Vous l'aimez bien ?

DAVID
: Il a toujours été un très bon ami, oui.

KING: Vous êtes allé à Neverland ?

DAVID
: Oui.

KING: Que voulez-vous dire à vos enfants qui pourraient être en train de regarder l'émission ?

DAVID
: Je veux dire que je les aime et que je fais de mon mieux pour les voir et que j'essaie depuis qu'ils m'ont été enlevés, et je veux juste qu'ils sachent que je continuerai.