"Je veux rendre hommage à mon mentor, mon frère, mon ami, vous le connaissez aussi bien que moi, je parle de Monsieur Michael Jackson. J’aimerais vous demander une minute de silence à présent. [R. Kelly se recueille quelques instants] Merci à tous. Tout d’abord, je tiens à dire que le fait d’avoir travaillé en studio avec Michael Jackson est la meilleure expérience que j’ai jamais vécue. Jamais de ma vie n’aurais-je pensé finir en studio avec lui ! Et sincèrement c’était l’éclate avec lui. Quand il est arrivé la première fois, il n’a pas pris mon manager dans les bras, il lui a juste serré la main, pareil pour les ingénieurs du son. De mon côté j’avais même pas l’intention d’essayer de le prendre dans mes bras ! Mais il s’est avancé vers moi, il a retiré son foulard, il m’a pris dans ses bras et m’a dit 'J’y crois pas, cette chanson est fantastique, et dire que le monde va l'entendre [sic]!' J’étais en état de choc, à tel point que j’ai dû aller aux toilettes pour reprendre mes esprits, me passer de l’eau froide sur la figure et me poser deux minutes. En revenant j’ai dit 'Allez, au boulot, on termine cette chanson!' Et ce morceau c’était 'You are not alone'. On a travaillé dessus pendant deux semaines à Chicago, on a fait les magasins ensemble [inaudible], les gens criaient 'C'est Michael Jackson, c'est Michael Jackson!' et puis 'C'est R. Kelly, c'est R. Kelly' un petit peu aussi, mais ils étaient surtout contents de voir Michael, évidemment [sic]. Et je me suis vraiment éclaté à travailler avec lui. Je voulais partager ces anecdotes avec vous. Mais je n’ai pas fini, je veux que vous sachiez que la disparition de Michael Jackson donne le sentiment d’être privés de notre souffle, de notre souffle musical. Mais je ne le laisserai pas mourir, et je sais que vous non plus. On t’aime Mike.
A ce propos, Michael ne s’intéressait pas qu’à sa musique, mais il aimait aussi celle des autres, regardez..."

L’écran diffuse alors des images extraites de l’émission "Private Home Movies" où l’on voit Michael et Brett Ratner en voiture bouger sur le remix de "Ignition", le titre de R. Kelly, à Miami en 2003.

Sur ce, sa chanson hommage est diffusée, en voici les paroles en français :

Ne me dis pas au revoir, c’est inutile
Ne me dis pas au revoir, car je suis toujours avec toi
Ne me dis pas au revoir, ne pleure pas
Car je suis toujours là

Allume une bougie et fais une prière
Crie victoire, car l’amour est encore présent
Souris en pensant aux souvenirs de toutes ces années
Car je suis toujours là

Prends tout ce que je te donne, garde-le en toi
Lorsque tu te sens seule, je suis à tes côtés
Et quand l’orage éclate, n’ais pas peur
Car je suis toujours là

Alors marche la tête haute et sois forte
N’oublie pas que tu n’es pas seule
Je te souris d’en haut ma chérie
N’oublie pas que Papa est toujours là

"On t'aime Michael, repose en paix mon pote"

Source: Rap-Up